d

25 mars 2015 - Wells League of Legends

Les sanctions dans League of Legends !

Les sanctions dans League of Legends !

Comment gérer les comportements nocifs sur un jeu en ligne ?

Voilà une question difficile ! En effet, League of Legends a la réputation d'être l'un des jeux avec la pire communauté au monde. Riot tente d'y remédier par différents systèmes qu'il évoque dans un article. Pour résumer, il est question de deux points essentiels dans la lutte contre les mauvais comportements.

Les files d'attente à basse priorité : il faut savoir que Riot n'est pas particulièrement emballé par ce système qui est surtout utilisé pour les joueurs qui ragequit ou qui pratiquent l'afk. En effet, généraliser ce processus aurait tendance à réunir les joueurs toxiques et à les piéger dans une spirale d'insultes. Difficile d’améliorer son comportement quand on est en permanence entouré de mauvaises ondes. Riot préfère forcer les joueurs nocifs à jouer en mode normal car, selon leurs statistiques, c'est dans ce mode que la mentalité est la meilleure. Une sorte de cure de désin-toxic !

Le chat restreint : Riot envisage un système assez intéressant. Les joueurs punis ne peuvent transmettre qu'un nombre limité de messages en partie, à eux alors de s'en servir intelligemment. Trash talk ou stratégie, le choix est vite fait ! Si les joueurs sanctionnés veulent gagner, ils ont intérêt à bien se servir de leurs quelques messages.

Mais alors, que retenir de cette politique de sanction ? Riot Game n'a pas l'air d'être pour la punition immédiate et systématique des joueurs, mais plutôt dans une volonté de réhabilitation, une politique de la seconde chance. Plutôt qu'éradiquer les mauvais joueurs, autant leur apprendre à mieux se comporter !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

1 commentaire

Kelainid
Kelainid - 27/03/2015 16h38

Sans compter que fidéliser un nouveau client coûte dix fois plus cher que de garder ses clients. ils n'ont aucun intérêt économique de virer des clients. même si bien sûr on ne peut pas envisager que le prisme des bénéfices ce serait dommage de ne pas le prendre en considération.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.