d

14 sept. 2015 - Numerobix StarCraft 2

Lilbow, le jour de gloire

Lilbow, le jour de gloire

C’est hier qu’ont eu lieu les derniers matchs de cette 3e saison des World Championship Series. Avec toutes les baguettes derrière lui, Lilbow s’est-il envolé vers la victoire ? Ces WCS à Cracovie ont été pleins d’émotion en tout cas.

Lilbow tremble mais ne tombe pas !

Nous voici dans la première demi-finale du jour, un bon PvZ des familles, Lilbow contre Zanster. On annonce clairement Lilbow devant, mais il ne faut pas sous-estimer l’Essaim. Les deux protagonistes avaient chacun obtenu la 2e place lors du premier tour, mais Lilbow lui-même affirme sa préférence de jouer contre un Terran ou un Zerg plutôt que contre un Protoss. Il a tout de même fallu aller jusqu’à la manche décisive pour connaître le premier finaliste.

En effet, d’abord victorieux de la première game assez facilement, Lilbow nous prouve encore ses compétences en terme de micro-gestion. C’est incroyable, il semble en grande forme, et nous le voyons dérouler son jeu habituel avec toujours plus de Stalkers. On sait qu’il a une micro très puissante, mais là, la démonstration est belle et surtout très propre. Il sera victorieux au terme d’une game plutôt rapide.

Il ne faudra tout de même pas enterrer trop vite le joueur Zerg, car Zanster n’a pas dit son dernier mot. Il égalise en montrant à Lilbow que malgré sa victoire sur Hydra la veille, la qualification pour la finale ne sera pas gratuite. Nous sommes donc lancés dans ce Bo5 qui va jusqu’au score de 2-2 entre les deux joueurs. Lilbow s’impose sur la dernière partie, accédant alors à la finale, le chemin vers la BlizzCon s’éclaircit. C’est un Lilbow à l’aise qui s’affiche devant nous, mais pas parfait, des petites erreurs lui ont coûté des unités, et on constate clairement que la victoire finale n’est pas faite.

MaNa à domicile

La 2e demi-finale oppose ForGG, le Terran coréen et coéquipier de Lilbow chez Millenium, à MaNa, le Protoss polonais sur ses terres. Les deux joueurs s’élancent sur Coda EC avec la volonté d’en découdre.

Alors que les enjeux pour les deux hommes sont différents – ForGG, candidat à la BlizzCon, et MaNa, gonflé à bloc en vue d’une victoire dans son pays et devant son public –, tout ne se déroule pas comme les pronostics l’annonçaient. ForGG jugé favori, on le sait très à l’aise et capable de mécaniques typiquement coréennes, je suis très loin de laisser une place à un pronostic en faveur du joueur TeamLiquid. Pourtant, devant à la population, devant technologiquement, MaNa domine son adversaire et s’impose face à son opposant Terran. ForGG reviendra à 1-1 mais n’est pas convainquant, MaNa semble armé d’une motivation et d’une volonté de gagner vraiment énormes. C’est un vrai compétiteur qui évolue devant nos écrans. La game 3 se voit animée et très disputée, le draw est prononcé avec l’accord des deux joueurs, comme le stipule le règlement. Mais c’est finalement MaNa qui s’impose à l’aide de solides Archontes, ses choix de build order sont très propres, il s’adapte parfaitement. On peut commencer à s’inquiéter pour notre Frenchy... Nous avons donc une finale 100 % Protoss, alors que la cinématique de Legacy of the Void et la date officielle de la sortie de l’extension doit être révélée dans les minutes qui suivent...

Une finale de qualité

Nous y sommes, c’est LA grande finale des WCS saison 3. Entre la potentielle qualification pour la BlizzCon de Lilbow, le public chaud bouillant derrière MaNa l’enfant du pays et le cashprize, les enjeux de cette finale ne sont pas des moindres, et ce Bo7 s’annonce disputé malgré la position de favori de notre représentant de la baguette. On sait Lilbow supérieur mécaniquement, ses capacités d’utilisation des Forcefields et sa passion pour le bourrage à base de Stalkers ne sont plus à prouver, mais le match miroir PvP n’est pas le fort de Lilbow, et MaNa, porté par son public, pourrait bien se mettre entre le Français et son billet pour la BlizzCon.

C’est donc sur Vallée des Cactus que se joue la première game et ce premier match miroir. Lilbow prend très vite l’initiative. Sa Forge déjà posée, il s’élance, confiant sur sa capacité de micro-gestion, à l’assaut de son homologue. C’est au terme d’une action digne des plus grands, avec un Blink offensif pour bloquer les unités ennemies, que cette bataille pour la 1e game penche en faveur du joueur Millénium. À cet instant, on le sait, Lilbow n’a pas l’intention d’y aller par quatre chemins, il se sent plus fort, reste calme, toujours concentré et va chercher son heure de gloire. La deuxième manche est pourtant d’un tout autre acabit, MaNa nous montre qu’il n’est pas là en tant que figurant et qu’il ne laissera pas notre Français s’imposer sans suer. En effet, même si Lilbow défend comme un roi, il finit par céder face à la pression du joueur polonais, nous sommes alors à 1-1. Ce Bo7 s’annonce animé. La pression est bel et bien présente, et aucun des joueurs ne semble infaillible sur ce matchup. C’est avec hâte que nous attendons la manche suivante.

La 3e game penche du côté de Lilbow. En effet, sa micro-gestion prend une nouvelle fois le dessus à l’aide de Forcefields de génie et de toujours plus de Stalkers. Lilbow fait capituler son opposant. 2-1 pour le joueur français, mais plus important, il nous rappelle que sa place pour la BlizzCon, il la veut. Ses talents et son sens du jeu sont au point. La 4e game est folle, rappelons que l’objectif d’une partie est de détruire tous les bâtiments de l’adversaire... Et c’est précisément ce qu'a fait le Protoss français ! Tandis que MaNa déploie une armée de Colosses pharaonique, Lilbow s’élance en A+clic sur le Nexus (dernier bâtiment de MaNa) et prend le pari d’une victoire à l’arraché alors que son armée est plus faible et en bas de la rampe. Mais ça passe ! 3-1 pour Lilbow, il s’offre donc trois balles de match pour la victoire de ces WCS, la hype française est à son apogée ! C’est très bon pour le joueur Millénium, il est très solide et il s’offre la possibilité de concéder une game, voire deux. Cela le place dans un état d’esprit avec moins de pression que son adversaire. Et ceci couplé à une habileté déconcertante à manier ses unités, c’est en vrai général d’armée que Lilbow prend une sérieuse option sur la victoire finale.

La première transformation échoue, une early agression non scoutée est infligée par MaNa, et le GG est prononcé assez vite par Lilbow. MaNa se relance, mais reste sous pression. 3-2, le joueur polonais s’offre un peu d’espoir, et montre surtout qu’il est réellement capable de venir titiller Lilbow. Cependant, c’est une erreur de la part du Français qui lui offre réellement cette game.

Et puis vient le dénouement, le nom du vainqueur est connu. Lilbow s’impose lors de cette 6e manche, encore une fois au terme d’un affrontement de Stalkers, il réussit à détruire la totalité de l’armée du joueur polonais qui est obligé de taper « GG », ce qui proclame donc Lilbow vainqueur des WCS saison 3.

Un Français a donc réussi à faire tomber les Coréens et à s’immiscer parmi les 16 participants à la BlizzCon. Nous retrouverons donc Lilbow les 6 et 7 novembre lors de ce tournoi réunissant les meilleurs joueurs du monde. Quelle fierté de compter un Français dans les rangs dominés par la Corée ! Mais la compétition sera rude, 16 participants, 15 Coréens et un seul Français, même si le niveau technique du joueur français n’est pas à prouver, il lui faudra faire un minimum d’erreurs pour espérer réaliser une performance significative lors de ce prestigieux tournoi qu’est la BlizzCon.

Nous avons hâte de le retrouver lors de cet événement qui sera retransmis par O’Gaming TV, bien sûr !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

grosgrec
grosgrec - 15/09/2015 09h08

Un grand bravo à notre Lilbow!
Et sa victoire est même reprise par notre cher gouvernement ^^
https://twitter.com/gouvernementFR/status/643523599060574208

liclic
liclic - 15/09/2015 18h25

Je ne m'attendais pas voir des geeks au gouvernement... Espérons qu'une huile fera le déplacement à la blizzcon juste pour saluer Lilbow quand bien même il serait éliminé au premier tour...

Jicehix
Jicehix - 16/09/2015 02h14

Bravo à Lilbow, mais un article en français aurait été préférable...

kialandi
kialandi - 16/09/2015 14h57

ça y est! On l'attendait la consécration française pour couronner cet année starcraft 2! On retiendra au finale un très bonne réalisation du tournoi, les joueurs étaient chaud, le crowd aussi, les viewers étaient nombreux, bref cette finale wcs restera comme la meilleur je pense. Mais surtout on note la meilleurs conclusion ever, Mana contre Lilbow en finale, autrement Team Liquid contre un français, c'est à dire grosso modo le résumé de l'opposition foreigner cette année, avec en prime la victoire de lilbow pour représenter la tendance de fin d'année, et oui finalement c'est le quatuor français (lilbow, Mlord, Ptitdrogo, Firecake) qui à pris le dessus sur l'écurie team liquid ( cf hsc XI).
Mais rendont à lilbow ce qui est à lilbow, au final c'est bien lui qui l'a gagné cette finale Wcs ! Et il n'y est pas allé avec le dos de la cuillère, très impressionné par la manière dont il a conclu le tournoi dans son "moins bon" matchup ( les blinks offensifs, dans un stalkers blink contre stalkers blink sur la 1ère game et le micro move qui fait la game OMG ). J'avais quelques craintes par rapport à l'expérience et la détermination de Mana, mais même si il c'est défendu le polonais, y'avait pas moyen, celle là elle était pour Lilbow. Après un ans de performances qui pouvaient déjà le crédité du titre de meilleur foreigner, cette fois c'est la bonne lilbow entre dans une autre dimension,
GG.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.