d

16 mai 2019 - Hatnuz League of Legends

Liquid - Invictus : les clés du match

Liquid - Invictus : les clés du match

Qualifiés après une phase de groupe difficile, les joueurs de Team Liquid, fleuron de l’Amérique du Nord, seront dès ce vendredi mis face au défi de la saison dans une demi-finale face à l’immense machine de guerre Invictus Gaming. Le Captain America Doublelift se dressera avec les autres héros Liquid contre l’inéluctable. Si un miracle se produit, cela passera forcément par les points suivants :

1) Gagner les premières escarmouches

De tous les adversaires de l’équipe chinoise, Team Liquid est loin d’avoir été ridiculisée comme ont pu l’être SKT ou G2 lors des manches aller. L’Amérique du Nord a su se regrouper et faire fonctionner sa composition, au moins durant un temps. Dans cet exercice-là, le support CoreJJ et le toplaner Impact auront un rôle décisif. Or on sait l'importance de remporter ces premières batailles qui ouvrent en général la voie au Héraut de la Faille ou à une domination d'une partie de carte.

 

2) Enfoncer la toplane

Alors qu’il était arrivé au MSI avec l’étiquette du meilleur joueur du monde, TheShy a montré qu’il pouvait être mis en difficulté. Justement, en face de lui on a le meilleur joueur de Liquid depuis le début du tournoi. Mais contrairement à la phase de poule, il faut que Xmithie aide son coéquipier dans sa difficile tâche car son vis-à-vis Ning n’aura aucun scrupule à poser sa tente de camping autour du top.

 

La bonne humeur était au programme lors de la victoire contre G2, une performance qui éclaircit une phase de groupe pas folle de la part de Team Liquid.
Crédits : Riot Games.

3) Attendre son moment

Dans une méta dont les deux caractéristiques prépondérantes sont la récurrence d’une opposition entre équipe « à distance » et équipe « de mêlée » ainsi que la quasi-absence de tank, l’importance de connaître avec précision sa force tout au long de la partie est un atout indiscutable. On a trop souvent vu une équipe marcher au combat alors qu’elle n’y était pas prête. Quand on connaît l’amour des joueurs Liquid pour Kindred, Vladimir ou Azir, on se doute qu’il y aura forcément ce moment où il faudra laisser passer la tempête Invictus et ne pas se laisser emporter par la folie guerrière chinoise.

 

4) Retourner la force de l’adversaire contre lui

C’est une bonne vieille technique ancestrale de judo qui peut sans mal s’appliquer aux champions du monde, car cette phase de poule nous a également montré que dans leur agressivité constante et décomplexée, IG pouvait se trouer, passer à côté d’une information ou rater complètement l’exécution d’un dive.

 

Dans la catégorie des pires actions de 2019, on nomine complètement ce dive sur Jankos au match aller IG - G2. Une double offrande qui n'a pas empêché l'équipe chinoise de démembrer allègrement les Européens peu après.
Crédits : Lolesport.com

 

Ce genre de grosses erreurs doit être exploité par l’équipe adverse qui pourrait se contenter de bétonner le début de partie et de réagir au quart de tour en cas de faux pas ennemi.

Si la plupart des signaux annoncent la fin du tournoi pour Team Liquid, il s’agit d’une occasion en or pour l’Amérique du Nord de relever ce défi hors normes. Ils ont les armes, ils ont l’envie, il ne manque plus qu’un peu de scénario hollywoodien à Taipei ce vendredi dès midi  sur Ogaming.tv !

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.