d

02 mars 2013 - Poukpouk League of Legends

LoL : fin de la review de la Saison 2

LoL : fin de la review de la Saison 2

Dans la deuxième partie de la review de la seconde saison de League of Legends, nous verrons la période allant des IEM Hanovre jusqu'au World Championship. Pour cette partie la meta game s'est stabilisée, nous allons donc principalement suivre les performances des différentes équipes internationales lors des tournois majeurs.

Si vous n'avez pas lu la première partie : review de la saison 2 de League of Legends.

IEM Hanovre : la consécration

Il s'agit peut-être d'un avis de fanboy, mais il faut être réaliste : les M5 ont réalisé le tournoi parfait en ne perdant aucun match et en terminant sur la finale d’IEM la plus rapide de la saison. Bonjour Dignitas, merci d’être venu. Ce tournoi décrit bien la scène League of Legends de l’époque. Il y avait les M5 au sommet et le reste des équipes qui se battaient pour les miettes, tombées de la table des Russes. Les grands absents étaient les CLG.eu. Mais vu qu'ils n'ont participé à aucun des IEM, ils n’ont logiquement pas pu se qualifier pour cette finale.

Dreamhack Summer : le premier faux pas

La Dreamhack Summer de l’année passée fût la finale de la Saison 1. Dans l’esprit des joueurs cela en fît donc un tournoi important de grande renommée (avec un cashprize non négligeable). Contrairement à l’année précédente, la Dreamhack Summer 2012 est un tournoi 100% européen, un bon moyen d’observer l’ensemble des équipes européennes. Toutes les teams du moment sont là : M5, Fnatic, Curse, Absolute Legends et surtout les Counter Logic Gaming EU pour leur première LAN (on ne reviendra pas sur l'affaire de l'appel aux dons pour le déplacement, surtout lorsque l'on a une structure et d'importants revenus générés par les streams …).

Les CLG.eu sont au rendez-vous. Après s’être qualifiés par le BYOC, ils gagnent leur place pour la finale face aux M5. Ce match est un classique des finales online des compétitions européennes, car ces deux équipes sont un cran au-dessus des autres. La question était donc la suivante, « les CLG.eu allaient-ils réussir à s’imposer face aux M5 qui n’avaient jusque-là jamais perdu un Bo3 offline ». Ce fût le cas puisqu'ils s’imposèrent sur le score de 2 à 0.

Les qualifiers pour le World Championship :

Nous voilà maintenant quelques semaines ou mois avant le tournoi final de la Saison 2. Riot a décidé d'allouer à chaque zone un nombre de slots qui permettront aux équipes d'y participer.

Les serveurs européens disposaient de trois places et le "qualifier" se jouait lors de la Gamescon en août. Toutes les équipes phares sont au rendez-vous. Avant le tournoi les pronostics allaient bon train, deux équipes ont survolé le serveur, CLG.eu et M5, leur qualification était donc quasi certaine. La troisième place était plus incertaine. Les Fnatic étaient en train de revenir sur le devant de la scène avec l'arrivée de sOAZ et nRated (en tant que SoloTop et Support). Les SK Gaming restaient sur un très bon résultat lors de l'ECC Poland malgré l'arrivée de Yell0w (au poste de carry AD) quelques jours avant le tournoi. Les Curse.eu sont une bonne équipe online mais ils n'arrivaient toujours pas à faire leurs preuves offline. Puis le tournoi arriva et il nous réserva quelques surprises. La première fût la victoire des SK Gaming face aux CLG.eu en demi-finale sur le score de 2-0, les SK se qualifient alors d'office pour Los Angeles. La seconde demi-finale oppose les M5 aux Fnatic. Là pas de surprise, les Russes ont repris du poil de la bête et s'imposent sur le score de 2-1. La finale voit donc s'affronter les M5 aux SK Gaming, les Schroet Kommando n'ont pas réussi à enrayer la machine moscovite qui s'impose et récupère de ce fait une place qualificative pour les quarts de finale du World Championship. Les CLG.eu et les Fnatic ont donc dû s'affronter pour la dernière place qualificative. Sans surprise WickD et ses coéquipiers l'emportent.

Du coté du "qualifier" américain, TSM prend logiquement la première place. Dignitas et CLG.us sont les deux autres équipes qualifiées. Le trio américain classique des compétitions internationales.

Les choses se corsent pour les différents qualifiés asiatiques. Ils fûrent nombreux et deux équipes étaient déjà connues de manière internationale : les Invictus Gaming et World Elite car ils ont participé aux IEM Guangzhou. Les niveaux actuels sont difficilement estimables, la seule chose connue est que les WE ont effectué un changement dans leur line up un mois avant le World Championship. Deux équipes coréennes, les Najin Sword, peu connus hormis leur solotop vendu comme étant une brute et Azubu Froze, qui a battu les CLG.eu peu de temps avant lors d'un Bo5. Les deux dernières équipes sont issues de la Garena Pro League. Il s'agit de Taipei Assassins et de Saigon Joker. Si les premiers survolent la GPL, écrasant sans scrupule tous leurs adversaires lors du "qualifier" tawainais, la présence des seconds est une surprise. Les Jokers n'étaient pas l'équipe favorite pour la seconde place sur le papier, mais ils ont su s'imposer contre les Singapore Sentinels (les favoris) en finale du "qualifier".

World Championship : l'Asie écrase la scène

Nous sommes le 4 octobre 2012, le tournoi final de la seconde saison de League of Legends va bientôt commencer. Les quatre champions régionaux (TSM, M5, WE et TPA) sont directement qualifiés pour les quarts de finale. Les huit autres équipes s'affrontent dans deux poules afin de gagner leurs sésames pour l'arbre final.

La première poule regroupe les CLG.us, les SK Gaming, les Invictus Gaming et les Azubu Frost. Quoi de mieux pour commencer la compétition qu'un match entre les deux équipes asiatiques. Et là, ouille... ils sont violents ! Les équipes nous montrent un très beau jeu qui n'a rien à envier aux Européens ou aux Nord Américains. La qualification risque de ne pas être facile, malgré une déclaration des CLG.us dans laquelle ils précisent qu'ils pensent se qualifier sans problème. Le verdict tombe et c'est une véritable surprise, SK Gaming et CLG.us sont out (Phreak a dû en avoir des boutons).

Le second groupe est composé des CLG.eu, des Dignitas, des Najin Sword et des Saigon Jokers. Les Saigon Jokers sont outsiders et les CLG.eu sont favoris, mais encore une fois nous allons avoir droit à des surprises de taille. La première est la pitoyable prestation des Dignitas qui finissent derniers de leur poule en ayant fait un tournoi très très moyen. Les Jokers vendus comme l'équipe que tout le monde devait battre sans problème se révèlent être des adversaires très coriaces, mais pas assez pour se qualifier. Les deux qualifiés sont donc les CLG.eu et les Najin Sword. Mais contrairement aux prévisions les Européens finissent second après avoir flanché face aux Coréens.

Les matchs des quarts de finales sont tirés aux sorts entre les quatre équipes venants des poules et les quatre champions régionaux. Le premier oppose les M5 aux Invictus Gaming. Après des débuts de game très moyens les Russes profitent des erreurs de leurs adversaires pour retourner les games et s'imposer. Le second Bo3 est l'entrée en scène des TPA, l'équipe dont le niveau est le plus incertain des quatre champions régionaux. Les Taiwainais montrent rapidement qu'ils ne doivent leur domination de la GPL qu'à leur excellent niveau de jeu, ce qui leur permet justement de sortir les Najin Sword sur le score de 2 à 0. Le troisième quart de finale est le dernier espoir d'accès aux demi pour une équipe nord-américains. Mais les Coréens d'Azubu Frost se montrent supérieurs et remportent ce Bo3. Le dernier quart de finale voit s'affronter les CLG.eu et les World Elite. A ce moment seuls les champions régionaux se sont imposés. Ce fût le seul Bo3 des quarts de finale à se jouer sur trois matchs et ce sont les Européens qui réussissent à empocher leur ticket pour les demi-finales. "Drama sur la triche de plusieurs équipes" fait rage sur la toile (des écrans mal placés par Riot permettaient aux joueurs de se retourner pour voir le positionnement de leurs adversaires), Riot précise donc que lors de la finale la disposition de la scène sera différente et sanctionne les Azubu Frost.

Jusque-là le tournoi nous aura réservé bien des surprises. Toutes les équipes américaines sont out et les teams asiatiques impressionnent. La seconde surprise (ou déception) fût l'étonnante élimination des M5. La team Russe était pourtant la grande favorite de la compétition après avoir dominé les tournois internationaux pendant de longs mois. La seconde demi-finale oppose les CLG.eu aux Azubu et ce fût un vrai calvaire. Les Azubu jouent un jeu beaucoup moins agressif que lors des phases précédentes et les CLG.eu font comme ils ont toujours fait : des picks late game, farmer, farmer puis attendre la fin pour profiter de leur compo et s'imposent. Les Coréens remportent la mise. La finale voit s'affronter deux équipes asiatiques : TPA et AF. Elle se joue en Bo5. La première partie est remportée par les Azubu. Les TPA égalisent lors de la seconde game puis continuent à dérouler en remportant les deux parties suivantes. Les Taiwainais sont donc les champions de la saison 2 et remportent 1 000 000 $. GG !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

Kollateral
Kollateral - 25/11/2012 22h22
C'était pas le quart entre CLG.EU et WE qui a été remake 3 millions de fois ? :x
Grob
Grob - 25/11/2012 22h49
La 1ere review était super, celle là beaucoup moins.

Pourquoi ?

- Les asiatiques, on en avait beaucoup entendu parler lors de la MLG Summer, durant les vacances d'été, lorsque que les azubu blaze, invités par les américains, roulèrent très violemment sur la tête des solomid, des curse.na et des Black.
http://leaguepedia.com/wiki/2012_MLG_Pro_Circuit/Summer/Arena

Ensuite les équipes CLG sont allés s’entraîner en corée,
On a donc pu voir les CLG eu, CLG NA, Dignitas (même pas qualifiés dans les match de poules) et quelques autres au cotés des grands coréens (et WE) dans le tournoi "Azubu the champions Summer" qui s'est déroulé pendant tout l'été, et pour lequel on a pu voir un très beau match Azubu frost vs CLG eu.
http://leaguepedia.com/wiki/Azubu_The_Champions_Summer_2012


Enfin on a vu CLG EU, Azubu frost et Najin Sword aux cotés des américains CLG NA, TSM, Dynamic, Curse NA, Dignitas dans la MLG Fall.
http://leaguepedia.com/wiki/2012_MLG_Pro_Circuit/Fall/Championship

Bref on a pu voir, pour ceux qui ont suffisamment cherché (ou qui ont squat reddit à ce moment là) le niveau énorme des teams coréennes.
La surprise a été les TPA, dont personne ne connaissait alors vraiment le niveau.



Et sinon, comme déjà relevé, c'est CLG vs WE qui a été fait à 99 reprises, pas CLG vs Azubu.


Bref, outre ces deux points, je trouve que ce qui est dit sur IEM Hanovre et la dreamhack résume bien :)
PoukPouk
PoukPouk - 26/11/2012 09h14
[quote name='Grob' timestamp='1353880145' post='29214']
Et sinon, comme déjà relevé, c'est CLG vs WE qui a été fait à 99 reprises, pas CLG vs Azubu[/quote]
Yep là je me suis emmêlé.


Pour la MLG Summer Arena, ok mais c'était Azubu blaze et pas Frost. C'était surtout la première sortie d'une équipe coréenne au USA.

La MLG Fall se déroula après la finale donc hors de la période.

Pour Azubu the champions Summer, je suis pas totalement d'accord, cela a donné une idée du niveau des équipes coréennes. Mais, il ne faut pas oublier que cela se jouait chez eux (cela joue quand même). C'était la premiere compétition, donc l'effet de "surprise" était là. Donc les US (+ CLG.eu) auraient pu trouver des contres à leurs façons de jouer.
leandra
leandra - 26/11/2012 10h17
Faut surtout se rappeller du stade où se jouait la finale qui était plein à craquer, les clg ont eu une pression surement jamais vu sur lol quand ils ont mené 2 a 0^^

Mais en soi ya que les tpa qui étaient inconnu pmême si ils avaient battu les teams coréennes, j'avais dis qu'ils seraient de gros clients personne voulait y croire :P

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.