d

07 avr. 2013 - Poukpouk League of Legends

LoL : Le point sur la scène asiatique

LoL : Le point sur la scène asiatique

League of Legends connait une croissance exponentielle en Asie. Ce continent compte deux ligues professionnelles. De plus, contrairement aux équipes des LCS, les équipes peuvent aussi participer à d'autres tournois. Tour d'horizon !

Garena Premier League

La Garena Premier League est la ligue professionnelle d'Asie du Sud-Est et un cap a été franchi la semaine dernière, car l'ogre TPA a connu sa première défaite de la saison en 23 rencontres. Toyz et ses coéquipiers ont chuté contre les Singapour Sentinels qui avaient fini second lors de la première saison de la GPL. La rencontre tourne rapidement à l'avantage des Singapouriens qui prennent rapidement trois kills puis qui capitalisent sur leur avance. La partie se solde par une raclée mémorable, 23 à 5,  20k golds d'avance en 29 minutes. Bobo... Malgré ce faux pas, les Taiwannais conservent leur première place avec une avance confortable sur leurs autres équipes du podium. Les Sentinels sont à la seconde place devant les ahq qui ont eu un peu de mal à démarrer. Les Jokers stagnent à la quatrième place. Dans la seconde partie, du tableau Kuala Lumpur Hunters et Saigon Fantastic 5 ont un peu d'avance sur les deux lanternes rouges. La semaine dernière, les Manilas Eagles ont remporté leurs deux rencontres, ce qui leur a permis d'être ex aequo avec les Bangkok Titans.

 

Olympus Champions Springs

L'Olympus Champions Springs est l'équivalent de la ligue professionnelle coréenne. La première partie de la compétition a débuté il y a quelques jours. Les six équipes de chaque groupe affrontent deux fois chaque adversaire. Cette première partie durera jusqu'au 4 mai. Les quatre premières équipes de chaque groupe se qualifiant pour la suite de la compétition qui est un arbre à simple élimination qui se joue en deux Bo5. En cas d'égalité, un nouveau match sera joué pour départager les équipes.

 

Tencent LoL Pro League

La Tencent LoL Pro League est la ligue professionnelle chinoise. Les hostilités ont été débutées le 16 mars et après ces quelques semaines d'affrontement le classement commence à prendre forme. C'est sans trop de surprises que l'on retrouve ex aequo à la première place Invictus Gaming et World Elite, ces deux structures étant des vétérans de la scène League of Legends chinoise. La seule autre équipe connue est Royal Club, qui avait créé la surprise en battant Invictus Gaming lors des qualifications. La Chine n'a rien à envier aux autres serveurs, le niveau de jeu actuel équivaut à celui des coréens.

 

Gigabyte StarsWars League

La Gigabyte Stars Wars League est la plus grosse compétition entre les équipes asiatiques des différents serveurs. Hormis les deux équipes de CJ Entus, tout le gratin est au rendez-vous avec six équipes chinoises, deux équipes taiwanaises et quatre équipes coréennes. La compétition a débuté en janvier avec sa phase de poule. Six équipes par groupe se sont affrontées, rencontrant chacune deux fois le reste du tableau. World Elite et Najin Sword finissent premiers de leur groupe respectif tandis que Invictus Gaming et Azubu Taipei Assassins prennent les secondes places. Ces quatre équipes se qualifient directement pour le winner bracket et les troisièmes, Azubu Taipei Snipers et Positive Energy, passent en loser bracket.

Les affiches de la compétition laissent rêveur avec TPA vs World Elite et Invictus Gaming vs Najin Sword en demi-finale WB. Les équipes chinoises sont au rendez-vous et ne laissent aucune chance à leurs adversaires lors de ces Bo3. Les champions de la saison 2 s'inclinent 2 à 0 et le tarif est le même pour MakNooN et ses coéquipiers. Ces deux équipes se retrouvent dans le loser bracket. La grosse surprise fut l'élimination 2 à 0 des TPA par les Positive Energy. La seconde équipe taiwanaise quitte aussi la compétition après leur défaite face aux Najin Sword. La finale du winner bracket opposant les WE aux IG se jouera mardi à 13h00 sur la chaine Twitch de l'ESL Asia. La demi-finale du loser bracket se jouera le lendemain à la même heure.

 

Qualifications pour le NVIDIA Game Festival

NVIDIA Game Festival est un tournoi organisé par le site PLU.cn, la phase finale du tournoi se jouera à Shanghai le 18 et 19 mai. Cinq équipes participeront à la phase offline et pour le moment une seule est connue et il s'agit de World Elite. Deux équipes seront invitées par les organisateurs et les deux derniers slots sont à gagner lors des qualifications online du tournoi. Les matchs de poules de ces qualifications ont débuté le 28 mars et se finiront le 2 mai, s'en suivra un arbre à simple élimination en Bo3 où les deux demi-finalistes remporteront leur ticket pour la suite offline du tournoi.

Voilà, vous savez tout ! Il ne vous reste plus qu'à faire chauffer les streams !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

3 commentaires

Crappy
Crappy - 07/04/2013 20h20

Les coréens qui violent les européens aux IEM, les chinois qui violent les coréens en Gigabyte StarsWars League, j'ai un peu peur pour notre vieux continent le jour où il y aura une competition inter regroupant tout ce beau monde...

Umaril
Umaril - 08/04/2013 03h27

Viol ? Surrender contre les Gambits récemment (Qui n'ont perdu aucun match en poules aux derniers IEM) et gagner sur  2-1 j'appelle pas ça un viol mais un match disputé. On sait juste tous qu'en Europe on a deux teams qui peuvent rivaliser : Gambit & Fnatic.

Sympa comme article pour ceux qui ne connaisseraient pas la scène asiatique. En revanche, une petite erreur s'est glissée dans l'article sur la fin :

"Cinq équipes participeront à la phase offline et pour le moment une seule est connue et il s'agit de World Elite."

Alors que dans le tableau on voit Invictus Gaming.

Crappy
Crappy - 08/04/2013 18h36

Bah je parlais des teams eu, pas des russes :p

Si non, aux IEM, fnatic se sont fait violer mais ils étaient pas à leur niveau, donc wait & see.

Mais je peux affirmer que les teams kr sont meilleures que les teams eu (fnatic et GG sont des exceptions)

Et je need voir les teams eu vs les teams chinoises qui ont l'air d'être un cran au dessus des kr.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.