d

22 janv. 2013 - Cafeine League of Legends

LoL : les IEM Katowice analysés par Chips

LoL : les IEM Katowice analysés par Chips

Ce week-end, Katowice était une ville de Pologne pas comme les autres. Chauffée par la passion des fans d'eSport, elle a vibré pendant les 4 jours des IEM. Avec au menu des parties de folie sur SC2 et LoL. Chips vous propose une première analyse côté League of Legends et revient sur les matchs Fnatic contre Azubu Blaze.

Il suffit de dire "hey Chips, t'as pensé quoi de ces matchs des IEM ?" Et paf, vous êtes attaqué par un gros MUR DE TEXTE. Je ne corrige pas les nombreux anglicismes. Si vous suivez l'actu LoL, ce vocabulaire ne devrait pas avoir de secret pour vous. Et pour ne pas vous gâcher les vidéos, l'intégralité de ses explications sont dans le forum, en mode "spoiler". Comme ça vous pouvez regarder les VODs et lire les décorticages après, tranquillement. Du coup, évitez de lire les commentaires de cette page, notre soft ne pige pas bien le boulot de la balise spoiler.. Sorry !

Azubu Blaze vs. FnaticRC

Game 1 | Game 2 | Game 3 - Part 1Part 2Part 3

 

Les conclusions (lire l'intégrale de Chips ici).

Game 1 :

Au final, le plan des Azubu était parfait, c'est là que les Coréens sont redoutables, quand ils arrivent à mettre en place les pièces de leur puzzle, il est quasiment impossible de sortir de l'engrenage, les picks étaient parfaits, la façon de mener la partie était parfaite, les timings étaient parfaits. Impressionnant. Et le pire, c'est que c'est la line-up la moins forte d'Azubu, ça fait froid dans le dos !

Game 2 :

Les Fnatic ont bien joué, mais les Azubu ont vraiment perdu la partie tout seul, comme des grands, ils se sont offerts aux Fnatic qui n'en demandaient pas tant.

On se dit alors qu'ils sont humains, on se prend à rêver de voir les Fnatic passer en finale.

Tout va se jouer dans une dernière partie où les deux équipes vont être à couteaux tirés.

Game 3 :

Finalement les Coréens avaient raison, leurs mécaniques de jeu sont bien mieux huilées que celles des Fnatic, ils ont eu le lead d’or toute la partie, et ils commettent peu d'erreurs. Il faut dire qu'ils en avaient fait assez pour plusieurs siècles dans la deuxième confrontation du bo3.

Ils ont attendu l'erreur des Fnatic, ont plutôt contrôlé la partie, malgré la volonté des Fnatic d'y instaurer un peu de folie et de les déstabiliser.

Ils n'ont pas été loin de réussir leur coup, mais c'est finalement bien les Azubu Blaze qui s'imposent et avancent en grande finale de ces IEM Katowice.

 

Le mot de la fin du Chips :

Ce bo3 était très intéressant. On a pu voir que les Coréens sont redoutables quand ils arrivent à mettre en place un plan de jeu, ils sont quasiment inarrêtables. Les Fnatic ont tenté en permanence d'apporter de la folie dans ces 3 matchs, car lorsqu'on déstabilise les Azubu Blaze, quand ils sentent que la partie leur échappe, ils ont du mal à réagir, à s'adapter, à calmer le jeu.

Fnatic est sans doute la meilleure équipe du monde lorsqu'il s'agit d'emballer une partie, de la rendre illisible pour leurs adversaires, c'est leur force, leur style, mais ce n'est pas toujours facile à mettre en place face à des équipes coréennes très calculatrices et pointilleuses.

Il y a également le contre coup éventuel de cette façon de jouer de la line-up européenne, trop s'emporter et faire des erreurs.

Chez Fnatic, les matchs se gagnent dans le chaos, chez Azubu Blaze, ils se gagnent dans l'ordre et la discipline.

Les Européens ne sont peut-être pas si loin que ça, mais il y a quelque chose qui m'a quand même marqué, c'est la capacité ahurissante des Coréens à farm. Contre des joueurs aussi chevronnés que Nrated/Yellowstar ou Soaz. Ils ont réussi à gagner les lane, sans intervention énorme des jungler. Combien de fois la bot lane Fnatic a été au supplice et a perdu le 2v2 ? Trop de fois. Même Soaz qui est pourtant un géant sur la solo lane a eu du mal dans son duel face à Flame.

Les Coréens sont très bien entrainés, ont des connaissances sur le jeu, une façon de l'aborder, de travailler leurs mécaniques, qui sont impressionnantes. Mais ils ont des failles, les Fnatic les ont entrevus, il faudra savoir en tirer parti et les provoquer !

 

Pour préparer la suite, plus de VODs :

Azubu Frost vs. Gambit Gaming

Game 1 | Game 2

Azubu Blaze vs. Gambit Gaming

Game 1 | Game 2

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

6 commentaires

Cafeine
Cafeine - 22/01/2013 19h01
Voici donc les fameuses infos complètes via Chips :)

[spoiler]Fnatic vs Azubu Blaze

Game 1 :

Azubu : split push et disengage

Fnatic : Team fight et gank

Agression du amumu des fnatic par mundo et lulu dans la jungle.

Duo lane azubu mid qui push la tour en quelques minutes, ouvrant la voie au contrôle de la jungle. Xpeke est deny avec son twisted fate et cela retarde énormément ses décalages,
Puis push de la tour bot par la duo lane azubu.

Les fnatic sont acculés, n'arrivent pas à gank, subissent le push de nidalee et de la duo lane.

Les azubu concèdent quelques kill par ci par là, mais leurs multiples sorts protecteurs et disengage empêchent les gank du twisted fate d'être efficaces. Ils empêchent le burst des Fnatic d'être efficient, ils disengage via leurs slow, boost de vitesse,

Amumu n'était peut être pas le meilleur pick, il a subi la loi de mundo dans la jungle, si sa capacité à engage est indéniable, il n'a pas pu tenir la distance dans sa jungle, et le cooldown de son ulti est long, trop long dans cette partie, peut être qu'un pick comme xin zao aurait été plus efficace, plus fort dans la jungle, moins simple à agresser, une capacité d'engage très correcte et moins basée sur un cooldown très long.

De plus, les fnatic ont souffert du fait d'avoir peu de capacités de poursuite après engage, même s'ils arrivaient à attraper un des joueurs coréens, ils n'avaient pas de quoi effectuer la chasse après le disengage,

Les fnatic ont également fait l'erreur de vouloir prendre une duo lane à farm, tu ne peux pas farmer si les coréens ont décidé que tu n'allais pas farm. DU coup ils ont joué passif, ont tenté de faire durer la phase de lane, et n'ont pas suivi le rythme effréné qu'avaient commencé à imposer la duo lane des coréens.

Le kog maw des Fnatic a fini à 4 kill, mais il ne pouvait jamais infliger de dégats, les coréens avaient pensé à tout, ils enchainaient les drake, prenaient toutes les tours extérieures sans que les Fnatic n'en prenne aucune.

Les Fnatic sot tombés à bras raccourcis dans le piège des Blaze qui voulaient sans doutes que les européens prennent ce amumu.

Amumu a fini la partie niveau 11, il a sacrifié beaucoup en faisant un fast shurelya pour permettre à son équipe d'engage, Ses capacités de tanking étaient clairement limités, pas de niveau, pas de gold, pas de stuff.

A coté de ça, les Azubu blaze ont envoyé flame, qui jouait nidalee, en mission de guérilla, il n'a quasiment jamais rejoint son équipe, effectuant un split push d'enfer, le rythme qu'il a imposé a totalement désolidarisé les fnatic.

Au final, le plan des azubu était parfait, c'est là que les coréens sont redoutables, quand ils arrivent à mettre en place les pièces de leur puzzle, il est quasiment impossible de sortir de l'engrenage, les pick étaient parfaits, la façon de mener la partie était parfaite, les timing étaient parfaits, impressionnant. Et le pire, c'est que la line up la moins forte d'Azubu, ça fait froid dans le dos.


Game 2 :

Les coréens ont décidé de partir sur une compo team fight à base de grosses aoe et d'engage massif. Les fnatic décident de prendre une compo basée sur le poke, beaucoup de poke, de l'escape sur tous leurs champions, et une excellente capacité de split push. Les rôles sont un peu inversés.

En plus de ça, supplément fromage dans le kebab, les fnatic disposent du combo khazix/shen qui est excellent en terme d'engage quand les capacités des deux champions sont utilisées en synergie parfaite. Bref, le plan c'était de poke poke poke, et d'engage avec ce combo quand les points de vie étaient massivement tombés dans les rangs des azubu. Les fnatic se gardaient de plus la possibilité de split push avec leurs picks.

Les coréens ont décidé de très peu agressé dans cette partie, menant leur phase de laning à l'européenne, loin des standards imposés par les asiatiques. Mais ces coréens savent tout faire, ils n'ont pas de style de jeu propre, comparé aux équipes occidentales. Ce sont des couteaux suisses.

Les azubu font durer, la phase de lane subissent des décalages du genie espagnol des Fnatic.

Les Fnatic, de façon assez drôle, alors qu'ils n'ont pas une composition vraiment basée sur l'agressivité et les fight, reviennent peu à peu à leurs habitudes, car cette équipe fnatic a un style de jeu bien trempé, ils agressent à tout va, dive à tout va, fight dès qu'ils le peuvent.

C'était vraiment intéressant de voir à quel point les coréens peuvent métamorphoser leur style de jeu et se discipliner pour rendre efficace au maximum leur stratégie.
Les Fnatic eux n'ont que faire de la discipline, ils sont gourmands, ils ne peuvent pas s'empêcher de reprendre leurs habitudes.
Et vous savez quoi ? Ça paye. Les coréens tentent bien de forcer les Fnatic à team fight en engageant un drake, ils font une bonne opération, mais on est loin de ce qui s'est passé dans la partie précédente.
La foule sent que quelque chose se passe, les Fnatic continuent à roam sur toute la carte, à tuer des cibles isolées, la discipline coréenne vacille, on les sent perdre pied. Ils tentent des engage totalement loupées, leur amumu proposant des ulti dignes de la solo queue, font des erreurs grossières.

Vient alors le moment où les Fnatic se sentent de défier pied à pied l'équipe coréenne, ils font le siège des tours, poke un maximum, les lances de nidalee font mouche, permettent aux fnatic de push et de prendre un avantage définitif. Le combo khazix/shen permet d'engage, Xpeke détruit les coréens à distance, les fnatic recollent au score, 1-1.

Cette game laisse une impression bizarre, après la partie précédente maitrisée de bout en bout par les Blaze, où ils avaient mis en place un plan de jeu diabolique, très dur à effectuer à la perfection, voilà qu'ils commettent des erreurs monumentales sur leurs engage, leur gestion de la partie. Pourtant, leur choix stratégique était moins dur à mettre en place, même si les Fnatic avaient choisi des champions qui à l'évidence allaient rendre la tache de amumu et sona compliquée, la faillite collective des coréens est totale.

Les Fnatic ont bien joué, mais les Azubu ont vraiment perdu la partie tout seul, comme des grands, ils se sont offerts aux Fnatic qui n'en demandaient pas tant.

On se dit alors qu'ils sont humains, on se prend à rêver de voir les Fnatic passer en finale.

Tout va se jouer dans une dernière partie où les deux équipes vont être à couteaux tirés.


Game 3 :

Dans cette dernière partie, les coréens décident de miser sur un hyper carry, kog maw, ils gardent sous la main la possibilité de split push via leur nidalee, mais de façon générale, prennent une composition équilibrée, avec deux tanks qui seront au petit soin pour protéger le kog maw, nunu et chogath.
Leur composition peut faire beaucoup de choses, les choix sont moins marqués que dans la partie précédente, même si on sent la volonté des Blaze de counter la evelynn de Soaz via la nidalee. Ca va finalement beaucoup se jouer sur les mécaniques. Les Blaze reviennent au base du jeu, ils doivent penser les leurs meilleures que celles des Fnatic.

De leur coté, les Fnatic sortent un double ap/assassin, evelynn et kassadin. Le Kog maw des blaze n'a qu'à bien se tenir.
Xpeke au Kassadin, que dire après l'action individuelle légendaire effectuée la veille contre SK Gaming qui a permis aux Fnatic de passer la phase de poule aux dépens de leurs adversaires. Tout le monde attend monts et merveilles de ce pick, qu'il va jouer contre un Ryze, pas vraiment le copain des corps à corps, mais Xpeke est en forme, il est sur un nuage en ce moment, ça ne l'arrête pas.

L'équipe des Fnatic a un énorme potentielle de burst, un amumu pour engage, mais pas de hard carry, on fait le choix très populaire de la caitlynn du coté de Yellowstar.

La partie est très serrée, les Blaze mènent aux gold quasiment toute la partie, mais ce n'est pas une avance suffisante, ils ont fait parler les mécaniques, mais ils n'ont pas réussi à creuser un écart suffisant pour pouvoir atomiser les Fnatic. Du coté de l'équipe européenne, Xpeke mène l'agression sur toute la carte, au top, au bot, utilisant la mobilité de Kassadin et le sort d'invocateur téléportation au maximum. Les fnatic essaient de brouiller les pistes, d'empêcher les Blaze de lire le jeu et de contrôler la carte.


Les deux équipes se rendent coup pour coup, on se dit que chacun peut sortir vainqueur.
Mais les Fnatic vont finalement commettre une énorme erreur, alors que Xpeke avait puni le Nashor effectué par les Azubu, les Fnatic voient une ouverture pour push la tour de l'inhibiteur sur la top lane de l'équipe coréenne.

C'est alors que Cyanide s'avance sous la tour, il prend un énorme combo des coréens qui l'envoie au cimetière, les Fnatic volent au secours de leur jungler, effectuent un dive hasardeux. Ils perdent le combat, les Blaze, que l'on sentait pas si sereins que ça, punissent immédiatement l'erreur, repoussent et détruisent les Fnatic. L'avantage pris est conséquent, et ils arrivent à finir la partie dans la foulée.

Finalement les coréens avaient raison, leurs mécaniques de jeu sont bien mieux huilées que celles des Fnatic, ils ont eu le lead de gold toute la partie, et ils commettent peu d'erreurs. Il faut dire qu'ils en avaient fait assez pour plusieurs siècles dans la deuxième confrontation du bo3.
Ils ont attendu l'erreur des Fnatic, ont plutôt controlé la partie, malgré la volonté des Fnatic d'y instaurer un peu de folie et de les déstabiliser.

Ils n'ont pas été loin de réussir leur coup, mais c'est finalement bien les Azubu Blaze qui s'imposent et avancent en grande finale de ces IEM Katowice.

Pour conclure, ce bo3 était très intéressant, on a pu voir que les coréens sont redoutables quand ils arrivent à mettre en place un plan de jeu, ils sont quasiment innarêtables. Les Fnatic ont tenté en permanence d'apporter de la folie dans ces 3 matchs, car lorsqu'on déstabilise les azubu blaze, quand ils sentent que la partie leur échappe, ils ont du mal à réagir, à s'adapter, à calmer le jeu.

Fnatic est sans doutes la meilleure équipe du monde lorsqu'il s'agit d'emballer une partie, de la rendre illisible pour leurs adversaires, c'est leur force, leur style, mais ce n'est pas toujours facile à mettre en place face à des équipes coréennes très calculatrices et pointilleuses.
Il y a également le contre coup éventuel de cette facçon de jouer de la line up européenne, trop s'emporter et faire des erreurs

Chez Fnatic, les matchs se gagnent dans le chaos, chez Azubu Blaze, ils se gagnent dans l'ordre et la discipline.

Les européens ne sont peut être pas si loin que ça, mais il y a quelque chose qui m'a quand même marqué, c'est la capacité ahurissante des coréens à farm. Contre des joueurs aussi chevronnés que Nrated/Yellowstar ou Soaz, ils ont réussi à gagner les lane, sans intervention énorme des jungler. Combien de fois la bot lane Fnatic a été au supplice et a perdu le 2v2 ? Trop de fois. Même Soaz qui est pourtant un géant sur la solo lane a eu du mal dans son duel face à Flame.

Les Coréens sont très bien entrainés, ont des connaissances sur le jeu, une façon de l'aborder, de travailler leurs mécaniques, qui sont impressionnantes. Mais ils ont des failles, les Fnatic les ont entrevu, il faudra savoir en tirer partie et les provoquer ! [/spoiler]
PowerMugen
PowerMugen - 22/01/2013 20h27
Ce que j'ai trouvé assez dingue avec ces coréens c'est que les deux équipes ont réussi pendant tout le WE à tranquillement imposer leur façon de jouer à leurs adversaires.
Chaque match (avant les phases finales) m'a paru être à sens unique, avec une méta et un déroulement de game prévu d'avance par les coréens. Rien ne les as véritablement surpris.
Pourtant chaque tactique utilisée est connue pourtant que ce soit SK / fnatic ou mym ils se sont tous laissé gentiment "guidé" par les picks et les bans puis la stratégie globale des coréens.

Le jeu hyper carré des coréens a d'ailleurs fortement déplu tout le WE, quand on lit les commentaires sur les réseaux sociaux ou qu'on pense à la réaction d'un certain jungler, on sent que les Azubus ont mis la pression pendant ces IEM et que les teams européennes ne s'attendaient pas vraiment à ça.

Sinon je suis un peu déçu pour les SK qui se font sniper par xPeke pendant les poules, j'espère qu'ils feront mieux ce we à Varsovie, car je trouve leur équipe plus sereine et plus unie depuis l'arrivée d'hyrQ.
SnozTeach
SnozTeach - 23/01/2013 00h45
Pour le geste de Diamond , comme je pense que tu faisais référence ^^ , il la fais en réaction des propos du capitaine des azubu avant le match qui était , de mémoire : "ce match va etre facile contre les Gambit Gaming , notre jungler est bien plus decisif que le leur" , on comprend qu'il n'a pas trop aimé ^^
Concernant ce BO3 , comme la dis Chips était a sens unique et si la deuxieme game a été gagné sur les erreurs des Azubu , il faut aussi dire que c'est la seule game des Fnatic joué a la coréenne ! Leur team était entierement basé sur du splitpush,poke et disengage , ce qui est pas du tout leur habitude ^^ En espérant que les EU se mettent au boulot , et vite !
Yunyuns
Yunyuns - 23/01/2013 10h55
Selon moi la 3ème game s'est grande partie perdue (pour la Fnatic) par la faute de YellowStar. Dans les team-fights, celui-ci ne posait pas plus de 1 ou 2 coups, il n'infligeait aucun dégât, n'avait aucune influence sur la game.
Certes, ses mates n'avaient pas les meilleures picks pour le protéger, mais quand je me rappelle la facilité avec laquelle Rekkles échappait aux bruisers/assassins adverses et comment il arrivait à se positionner parfaitement dans les fights, je ne peux m'empêcher de penser que YellowStar est très très loin de ce niveau.
Durant cette partie décisive il n'a fait que fuir, et les Azubu pouvaient donc tranquillement encaisser les coups de Peke et sOAZ sans craindre de se faire dépop par le carry AD.

Enfin bref, Yellow m'a grandement déçu sur cette manche.

A quand les commentaires de Chips sur les deux autres matchs des phases finales ?
ahbahlol
ahbahlol - 23/01/2013 13h19
Si tu parles de Cpt Jack il n'a pas vraiment dit ça au sujet du match GBG/Frost. Il a dit "qu'il était certain que son équipe soeur allait gagner (encouragements classiques) et que GBG était une équipe très forte donc qu'il allait regarder le match avec intérêt".
Sinon, le geste de Diamond j'aimerai bien savoir si il a la même signification que nous pour des Russes. Des gens sur le chat ne connaissaient même pas la signification de ce geste, le langage parlé qui soit différent selon les pays, la gestuelle aussi.

Concernant la game 2 j'ai trouvé assez dingue la vitesse à laquelle les Blaze ont perdu pied. D'un coup plus personne ne sait quoi faire et du coup tout le monde fait n'importe quoi. Et 4/5 minutes après ils avaient clairement plus envie de se battre alors qu'ils auraient sûrement pu se reprendre. Le fait qu'ils avaient une game d'avance a sûrement joué.

C'était en tout cas drôle de voir comment une Nidalee fait le taf trois games de rang que ce soit AP ou AD, poke ou splitpush.
MrMint
MrMint - 23/01/2013 13h27
Le geste a la même signification. Et il me semble avoir entendu la même histoire à propos de commentaire assez froid vis à vis des performances des GBG (et de Diamond). Les Coréens sont pas forcément imbus d'eux-même, mais il faut reconnaître qu'ils ne mâchent pas leurs mots quand il s'agit d'analyser le niveau adverse.

Et il est tout aussi vrai que Diamond qui sortait du Amumu et autres bestioles du style, qui ne correspondaient pas du tout à ses picks de prédilection, n'envoyait pas franchement du lourd. Si ça les a motivé à sortir le grand jeu, tant mieux. ^^

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.