d

18 mars 2013 - Shadakh League of Legends

LoL : Mais où est Poppy ?

LoL : Mais où est Poppy ?

Elle a deux couettes, un petit air revêche et un gros, très gros marteau. Des crânes, elle en a brisé un bon paquet… Mais détrompez-vous,  derrière cette petite taille, cette armure dorée et cette attitude belliqueuse, elle a un cœur gros comme ça et ne demande que de l’amour.

Il n’existe pas un seul joueur de LoL qui n’a pas déjà mordu son clavier et tapé sa tête contre un mur alors que son équipe, pourtant bien partie jusque-là, tombe nez à nez avec elle. Ça n’arrive pas souvent, certes, mais c’est un peu comme le passage d’une comète : quand on est témoin d’un tel spectacle, ça vous change un homme. Son histoire, c’est celle d’une carrière ratée, d’un mauvais timing. C’est le triste récit d’un talent jamais vraiment révélé, d’un potentiel souvent gâché. Vous voyez de qui je parle, non ? En effet, sur le papier on ne peut que se demander pourquoi on ne voit pas plus de Poppy. Sans doute le meilleur passif pour tank du jeu (qui divise tous les dégâts excédant 10% de ses PV totaux par 2), un nuke du tonnerre, un stéroïde monstrueux, un engage plutôt commode et un ulti… ultime.  Si la petite Yordle est, sans aucun doute, l’un des 2 persos les plus dépendants de son farm (avec Nasus – liste non exhaustive, ne vous affolez pas), elle est, en théorie, l’un des meilleurs personnages du jeu en endgame. Quand la barre des 40 minutes est passée, que deux équipes sur-stuffées se regardent dans le blanc des yeux hésitant à engager maladroitement son adversaire, quelle meilleure option qu’une Poppy survitaminée qui peut d’un coup de masse dégommer le carry adverse sans s’inquiéter de ses petits copains ? Et boum la Ashe, et re-boum la Caitlyn !

Dans ces conditions, pourquoi Poppy est-elle une absente permanente de la scène LoL ?

Tout d’abord, sa mécanique de jeu est un peu particulière. Poppy est l’un de ces perso plutôt faible en début de partie. Et même si elle est capable de rivaliser avec son adversaire toplane, sa dépendance cruciale au farm l’oblige à se concentrer sur ses CS – notamment pour obtenir sa Brillance le plus rapidement possible. Son E (sa charge) est plus difficile à maîtriser qu’il n’y parait et entraine souvent des erreurs. Il faut savoir viser les murs et autres rebords pour optimiser cette technique – comme Vayne ou Tristana. Mais Poppy, elle, entraine sa cible avec elle et peut ainsi facilement se retrouver en mauvaise posture.

Vient ensuite sa dépendance au farm évoqué plus haut. Si vous voulez vraiment vous transformer en « game maker », vous devez farmer comme un goret. A moins que votre adversaire soit un débutant, ou que le jungler vous offre les kills nécessaires pour snowball, votre équipe va devoir se passer de vous.

La présence de Nasus est aussi à prendre en compte. Comme Poppy, Nasus est dépendant de son farm (pour son stuff, mais aussi et surtout pour son Q) et devient également plus ou moins infernal en late game. Depuis que les gros creeps doublent le bonus de sa buveuse, Nasus est redevenu viable en jungle comme nous l’ont prouvé des récents matchs des LCS. Et la jungle, c’est un luxe que Poppy peut difficilement s’offrir, surtout avec les changements récents qui rendent les gros monstres plus résistants. Pas d’AOE, pas de vol de vie (contrairement à Nasus), et des gank circonstanciels puisque dépendant de son E – bien que son ulti lui permette de dive sans risque.

Pour l’instant, l’heure de gloire de la Yordle n’est pas encore arrivée. Cantonnée à une sololane (nous n’évoquerons pas ici Poppy support), Poppy est l’exemple parfait du gouffre qu’il existe entre la théorie et la pratique.

PS : bon, il y a aussi la raison esthétique. Il est impossible d'effacer de sa mémoire l’immondice LolliPoppy et Poppy fait clairement partie de ces champions réclamant désespérément une refonte, au moins visuelle.

Mais avant, ce sera Karthus…

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

Obikin
Obikin - 18/03/2013 16h45

Pour faire un article sur Poppy... Tu essaierais pas de soudoyer Pomf par hasard ?! ;p

Enwei
Enwei - 18/03/2013 18h06

Il manque quelque chose dans l'article, pour moi ce qui gêne encore plus Poppy, c'est sa grande incapacité à farm correctement, elle tape les creeps très très lentement, très mauvaise pusheuse, pas d'AoE etc... Puis le fait aussi qu'elle bouffe facilement du mana alors qu'elle est aussi l'un des persos qui en dispose le moins. En gros, 3-4 coups de marteau pour harass ou accélérer un peu le farming, ou un combo complet, et OOM quoi. C'est ça qui fait sa grosse faiblesse early game selon moi. Alors oui son passif est excellentissime, surtout pour tenir une top lane, m'enfin ça n'empêche pas qu'il est difficile de pouvoir creep tranquillement.

Mais Riot prévoit des améliorations sur elle (passant principalement par un up de l'early, mais une baisse du late en contrepartie), depuis très longtemps certes, mais c'est prévu...

shri
shri - 18/03/2013 18h14

merci de me rappeler que je ne suis pas encore un vrai joueur de LOL, vu que je n'ai encore jamais vu de Poppy en jeu... je pense que c'est la seule avec Zilean que je n'ai encore jamais croisé, en fait, maintenant que j'ai vu une Karma la semaine passée!

d'ailleurs, je ne sais plus si j'ai vu ça dans une de vos vidéo ou dans un guide, mais j'imaginais que c'était un perso qui se joue que support.

Azzriell
Azzriell - 20/03/2013 00h39

En grand joueur de Poppy je dirai que je n'étais pas loin, j'ai un peu abandonné LoL quand j'ai vu que j'avais fait que ça pendant des mois. J'ai mes périodes de LoL.

Et si vous avez un problème avec la mana de Poppy > Pierre Philo (en tout les cas je roulais sur énormément de gens avec ma Pop' avant la S3, je sais pas si elle a été refondu ou si les items avec lesquels je la buildais ont changés.

Et vu la nouvelle méta m'étonnerrai pas que je dois tout reprendre pour Poppy :[.

"fin bref, bientôt de retour pour casser des genoux.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.