d

09 avr. 2014 - ZeManiaK League of Legends

LolCeption #2: la méta de la S4 pour les nuls

LolCeption #2: la méta de la S4 pour les nuls

Après un premier rendez-vous adopté par les petits comme par les grands, LoLception, l'article qui décrypte pour vous le métagame de la S4, est de retour. Pour votre plus grand plaisir, voici une analyse des picks forts du moment poste par poste, avec des reflexions sur l'itemisation de certains personnages mais aussi sur la synergie de certaines compositions et des plays tentés par les pros.

Et si on a le temps, on évoquera aussi la congolexicomatisation des lois du marché. Mais seulement si vous êtes sages.

Pour mieux s'y retrouver dans cet article, je vous en explique la moelle: pour chaque partie, on commence par évoquer les picks toujours très forts (la crème de la crème), puis ceux qui ont perdu de l'impact (les boules noires, en référence à Motus). On parlera enfin de ceux qui sont en train de s'imposer (les nouveaux qui n'en veulent) . Let's go!

Top: la stabilité avant tout.

La crème de la crème.

Trundle, le pilier inamovible: Désormais bien installé, le pick Trundle ne peut plus être ignoré. Alliant tankyness et grosse capacité de dégats, souvent boosté avec une Botrk, Trundle reste un champion safe qui peut de plus très bien s'en sortir face à Renekton.

Renekton, toujours au top: Une valeur sûre depuis plus d'un an, Renekton reste un monstre de tanking (qui va encore s'améliorer late game suite au dernier patch, malgré un petit nerf en early). Il est très puissant pour zoner voire tuer un squishy tout en tankant comme un malade, et le manque de match-up vraiment négatif contre lui le rend toujours indispensable. Bref, rien de nouveau sous le soleil du désert.

La boule noire.

Mundo va où il veut... mais ailleurs: Mundo a récemment perdu du terrain à la top lane, de plus en plus supplanté par Shyvana, Trundle et Renekton. Une fois les maîtrises de tank un peu nerfées on l'a beaucoup moins vu, même s'il apparaît de temps en temps encore, mais de manière confidentielle. Tant pis pour le géant violet.

Les nouveaux qui n'en veulent:

Shyvana, où le retour du dragon: Bon ici le pick est déjà en forme depuis un moment mais on est arrivé au point où Shyvana est désormais incontournable. Là aussi on a un pick tanky alliant dégats physiques et magiques, quasiment toujours couplé à un Botrk. Shyvana est dans la place et elle est partie pour rester, deal with it.

Quelques picks exotiques pour rajouter:

Lee Sin, car la jungle ne suffit plus: Pick souvent par Soaz en Europe, mais pas que, Lee Sin peut aussi être joué top si on veut utiliser un autre champion en jungle (notamment si on veut plusieurs bumps pour maximiser l'ulti de Yasuo). A réserver au top laners qui ont une bonne alchimie avec leur jungle et ne veulent pas passer leur temps à farmer jusque 20 minutes seuls au top.

Ryze, son of Roam: Avec le up de sa portée, Ryze est désormais bien plus à la mode. Sa capacité de burst sur le long terme et son late-game monstrueux le rendent très pratique sur la lane comme duelliste et en team-fight s'il n'est pas trop focus. Attention cependant, le Yorick de Soaz nous a rappelé que des contres à ce champion existent bel et bien.

Et si le counter-pick Yorick se démocratise, Ryze se reconvertira en gymnaste, option cerceaux.

Jungle: pour un nerf de plus.

La crème de la crème.

Elise, survivante de l'enfer du nerf: Pas de nouveauté ici. Malgré son nerf, le kit d'Elise et sa capacité de malade à duel n'importe quel champion dans la jungle, ainsi que son potentiel de dive, la rendent encore très présente dans la faille même si elle n'est plus aussi incontournable qu'avant. Il est désormais possible de ne plus voir des first picks Elise une partie sur deux, mais le champion reste dominant à son poste, alors qu'elle est bien la seule actuellement à ne jamais build l'esprit de l'ancien lézard.

Evelynn, parce qu'être invisible c'est OP...timal: Autre champion à squatter de manière régulière la jungle ces temps-ci, Eve est un pick désormais aussi récurrent qu'Elise au point que le match-up entre les deux devient la norme si aucune n'est bannie.  L'esprit de l'ancien lézard étant fait pour elle, ainsi que la méta des wards de la S4, elle se justifie pleinement par sa capacité de roam insolente et même son utilité en teamfight si l'ulti est placé sur assez de monde. Pour les amoureux d'Evelynn en manque de build, voici celui d'Amazing dans le match des Wolves face aux SHC: Esprit de l'Ancien Lézard- tabi ninja (ench. Doux foyer)-randuin-cape solaire- hexdrinker- cristal de rubis. Un build incomplet mais qui révèle une volonté de mixer attaque et défense dans un souci à la fois utilitaire (Randuin) mais  surtout pour tanker les dégats des carries en teamfight le plus possible afin de les harceler. Et le harcèlement, Evelynn ça la connait.

Lee Sin, l'amour aveugle: Pick régulier dès qu'une des deux demoiselles plus haut est ban, Lee Sin reste un champion à plays déments, qui peut retourner un teamfight grâce à un bon ulti et un placement avantageux. Je ne m'attarde pas dessus, tout le monde connait la valeur du pick et son skill cap, à bon entendeur tas de bronze 5 qui vous croyez des boss... Tiens d'ailleurs petite précision, si vous jouez Lee Sin et devez kick un tank, ne l'expulsez pas EN PLEIN MILIEU DE VOTRE EQUIPE! Sauvez des vies (et mes nerfs). Pick à surveiller car il vient de subir un nerf de sa mobilité.

La boule noire.

Wukong, monkey drop: Avec la montée des compos poke/sièges récemment, les champions comme Wukong ont perdu en popularité. Ses ultis ont peut de chances d'être optimisés et sa capacité à clean la jungle est clairement en deçà de la majorité des picks actuels. Il pourrait revenir si la méta se fait tout à coup moins mobile, à voir à l'avenir.

Tchao Panthin: Même raison que pour Wukong, Panthéon et ses ganks-Tp sont beaucoup moins utiles  actuellement s'il doit se prendre une cage/un root et si un shield est là pour l'accueillir. Le pick reste certes viable mais c'est juste que beaucoup d'autres lui sont préférables à l'heure actuelle.

Les nouveaux qui n'en veulent:

Encore une victoire de Kha'Nard...euh Zix: Le nouvel ulti de Kha'Zix qui a uppé sa capacité à tanker sous invisibilité le rend bien utile pour allez chercher un carry, d'autant plus que maintenant il reste invisible même pendant un saut. La capacité du champion à éclater un squishy est bien connue, mais son build est désormais bien plus offtank. Un joueur comme Kottenx sait comment en tirer toute la substantifique moelle, et ce grâce à un build qui finalement est presque le même que celui de l'Eve d'Amazing:  Esprit de l'Ancien Lézard- Dernier souffle-randuin- tabi ninja-hexdrinker- brutalizer. Si l'optique ici bien plus DPS a triomphé facilement des SHC, on remarquera que le build a pour but d'aider le jungler à tuer sa cible en lui permettant de tanker suffisament pour espérer le kill qui permettra le reset du E.

Kha'Zix tanky, et puis quoi encore? Lulu avec de l'Ap pendant qu'on y... oh COME ON!

Mid: Quand le fléau ne suffit plus.

La crème de la crème.

Homo lave deux fois plus Leblanc, pas trois: Leblanc est actuellement un champion totalement intégré dans la métagame: pick très doué pour catch/one shot un  carry il profite beaucoup des shields pour aggresser en tout impunité (sauf quand les shields sont en face). Championne à plays, la jouer revient souvent à parier sa game sur une-deux aggressions bien timées... le jeu en vaut cependant souvent la chandelle.

Ziggs, un pick explosif: Dans une compo poke, on pense souvent à Nidalee au mid, mais Ziggs tient son rang en la matière de très bonne manière. Non seulement son ulti est très utile en teamfight comme en contrôle de lane, mais son poke peut tout à fait égaler celui d'une Nida et même sa bombe peut finir un ennemi low-life. Sans grand counter pick c'est un pick safe, et qui ne déçoit jamais.

Gragas, coup de cognobidon: Le pick est dominant depuis quelque mois, Gragas reste très bon pour le contrôle d'objectifs ainsi que pour les teamfights, et n'est absolument pas squishy. S'il est moins joué depuis quelques semaines, je laisse cependant ce champion dans cette catégorie parce qu'il reste une valeure sûre, et que certains esprits malicieux le jouent en jungle ou au top, car ses capacités restent impressionnantes...si celui ou celle qui le joue arrive à en tirer le meilleur. Ceci est tout de fois à rpendre avec des pincettes puisque son rework est arrivé sur les serveurs LIVE.

La boule noire.

Kass à daim, mais c'est tout maintenant: Kassadin devait être nerfé, il l'a été... et semble définitivement sorti de toute méta compétitive. Privé de tous les atouts qui faisaient son sel, sa capacité à totalement une équipe en les pourchassant semble belle et bien de l'histoire ancienne. Adieu Kassadin, et n'oublie surtout pas de nous oublier... histoire d'éviter les bans automatiques à chaque game.

Lulu, une chute étonnante: Si le changement sur le fléau de la Liche a entrainé une désaffection du pick Lulu ce dernier ne semble pas avoir perdu beaucoup de sa puissance. Mais le moindre petit changement peut entrainer d'énormes répercussions et ici Lulu en a fait les frais. Cependant, le pick reste tout à fait viable.

Les nouveaux qui n'en veulent:

Ryze of the bots: Actuellement viable quelque soit la sololane, Ryze reste un choix intéressant en mid avec son up, même s'il reste dur à amener jusqu'au late game. Que ce soit dans votre équipe ou non, Ryze focalise souvent l'attention des junglers, chose à savoir si vous jouez avec ou contre.

Orianna, oh range méchanic ! Orianna avait un peu disparue ces derniers temps, mais à la suite du changement sur la lichbane qu'elle n'utilisait pas elle est revenue un peu plus en grâce, d'autant qu'elle combine bien avec Kha'Zix (et tous ceux qui peuvent sauter dans la mélée). Pick sans grand counter et assez safe, à la fois pour harass et en teamfight il est souvent utilisé contre un pick Nidale pour punir ce genre de pick en early-mid. Une punition qui peut s'avérer utile si Orianna outfarm son adversaire assez fort pour qu'il ne revienne jamais à sa hauteur, un pick à jouer si vous pensez pouvoir dominer votre lane.

Nidalee, SPEAR, SPEAR, SPEAR: Jamais depuis la retraite d'Edge (le catcheur) n'a-t-on entendu autant ce mot. Nida profite totalement du retour des compos poke puisqu'elle reste la reine en la matière, même si tous ceux qui prennent savent qu'ils vont galérer du niveau 1 à 6. Ensuite, Nida doit jouer de la lance pour forcer des backs et prendre des objectifs, ce qui demande beaucoup de skill. A réserver aux lanceurs de javelot avertis, donc.

Adc: Le retour du rat?

La crème de la crème:

Lucian, dashera ou dashera pas? Le pick n°1 bot depuis sa sortie, Lucian reste quasi pick à toutes les games car il allie à la fois dommages, rapidité et utilité de dépush/siège avec son double tir. Un pick très safe souvent choisi en premier ou second pour être sur de le confisquer, que tout adc sérieux se doit actuellement de maîtriser.

Caitlyn, sniper élite: Caitlyn est encore plus de mode ces temps-ci dans une compositions poke, puisqu'elle a symbolisé ce genre d'équipe. De son ulti à son A en passant par sa portée indécente, elle reste une brute dans la phase de lane, même si elle n'a pas le burst d'un Lucian.  Avec une Karma et un Ziggs/une Nida, ce genre de rêve devient réalité.

SiVir Pacem, Para Bellum (enfin un truc du style): On parle depuis tout à l'heure de mobilité, et qui symbolise mieux cela que Sivir. La demoiselle reste un monstre de DPS depuis son rework, mais surtout sa mobilité permet de chasser efficacement les champions isolés, disengage un teamfight trop mal parti mais aussi effectuer des rotations plus aisées. Bref, son utilité n'a jamais été aussi grande.

La boule noire.

Jinx, la marche en arrière: Moins utilisée car un peu en dessous dans le match-up face à Lucian, Jinx reste un très bon choix actuellement. Mais cela nécessite de la coupler avec un champion avec des hard cc comme Morgana pour que Jinx superpose sa propre ligne de root et son zap, pour un combo destructeur. Mais il est vrai que Lucian reste un match-up défavorable en général et que donc, sa prédominance rend Jinx moins attractive.

Les nouveaux qui n'en veulent:

Twitch, suppôt de Nurgle: De plus en plus visible récemment, le rat invisible a notamment été très joué par Prey en Corée, mais tous ceux qui l'ont prit récemment en main se sont rendus compte que le pick, sans arriver au même niveau que les champions précédemment cités peut s'en sortir tout en fait correctement, et ce notamment dans la méta actuelle où il bénéficie de plus en plus de shield et de mobilité. A jouer de manière prudente cela dit, malgré son excellent late game il ne faudra pas se mettre en danger  à moins d'être sûr de son kill.

Non on a dit rat, pas rat-on laveur. Dégage!

Support: Ouvrez vos charkras.

La crème de la crème:

Let me Thresh Hook you: Suis-je vraiment obligé d'expliquer? Soit... Tant que Thresh n'aura pas un nerf clair, il restera le pick le plus prisé en support et le plus ban. Trop de lanternes, de plays possibles avec le grappin, et même le bump bien utilisé peut contrer beaucoup d'engages dont ceux de Leona. Seule Morgana semble avoir les outils pour vraiment le tenir, poste contre poste. La domination du récolteur d'âmes semble pour l'instant totale.

Leo? Nah! Little Miss Sunshine est présente depuis longtemps dans le top tier de la bot lane, grâce à sa tankyness et ses cc optimisés par un talisman de l'ascension. Si Morgana semble un très bon contre à cette dernière, le fait est qu'elle n'est pas assez jouée pour que Leona disparaisse de la surface de la terre. Et tant qu'un support avec autant de CC sera nécessité, Leona répondra présente.

Morga? Nah... ok j'arrête, tapez pas. Très bonne réponse à Leona et Thresh, Morgana support est devenu un pick référence (et ironiquement, Annie reste une des meilleures réponses face à elle puisque le black shield est moins efficace contre un Tibbers instantané). Sa cage reste le meilleur moyen d'engage dans n'importe quelle composition, et même si elle est un support, le Zhonya est souvent utilisé pour pouvoir ulti et se protéger en plein milieu de la mélée. Bravo Morgana!

La boule noire.

Annie, cherche Tibbers désespérement: Un petit nerf et le monde entier s'écroule.  La baisse de base de ses dommages n'a pas été considérée comme équilibrée par la montée de ses ratios AP, et elle a quasiment complétement disparu des radars. Annie était choisie pour son mix damages/stun de groupe, et le fait de monter les ratio AP la rend désormais plus utile en mid qu'en support, ou l'Ap n'est que rarement montée.

Les nouveaux qui n'en veulent:

Good Karma: Surprise totale, étant donné que le pick sort un peu de nulle part. Karma est totalement intégrée dans les compositions actuelles qui demandent de la mobilité et du poke, puisqu'elle apporte les deux sans modération, ainsi qu'un shield utile en teamfight. L'inclure dans une composition incluant Ziggs et/ou Caitlyn, par exemple, apporte un harass constant, et une grande versatilité. Je conseille pour les curieux le build de LemonNation du match C9 vs CLG, où Karma a pu carry un Corky en se gardant un 0/2/18, en zonant efficacement avec son A et le bouclier a permis de survivre à plusieurs engage des CLG pour ensuite contre-attaquer.

Voilà le build: Bottes de mobilités (ench Doux foyer)-Pierre de Vision-Mikael-Morellonomicon-Banshee- griffe de la reine du froid. Le Morello paraît exotique mais permet un poke utile sur les cibles déjà blessées.

Voilà pour ce deuxième LolCeption, et à bientôt pour un nouvel article qui pourrait bien (enfin je l'espère) revoir Miss Fortune au plus haut suite au changement de son A. En attendant, have fun, et...

Get the thrill of the kill!

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

Heyrtz
Heyrtz - 09/04/2014 16h28

"Je ne m'attarde pas dessus, tout le monde connait la valeur du pick et son skill cap, à bon entendeur tas de bronze 5 qui vous croyez des boss..."

Mouhahahah m'en fou suis bronze I .... bronze I c'est mieux que bronze V .... oh wait ! :(

Bon je retourne carry mes games en support j'en ai marre de voir mes adc faire de la merde :ph34r:

ps : pas de lignes sur la Sona ? malgres qu'elle reste squishy bien utilisée et bien maitrisée elle fait toujours le taff et je ne parle même pas du Blitzbraker.... rien non plus sur Lulu support ? Bizarre elle reste super utile dans bien des situations

LBot
LBot - 09/04/2014 17h00

Bon article. Bien résumé dans l'ensemble.
Peut-être faire une section spéciale pour tout les picks surprise sortis de nulle part. Genre Heimer ou Vel'Koz.
Ah et juste, te sens pas obligé de faire des jeux de mots pour chaque champion ;)
RDV pour le n°3 !

Hatnuz
Hatnuz - 10/04/2014 10h51

"Sivir Pacem Para Bellum; qui veut la paix prépare la guerre" -Alain Chabat in Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre

Ce sera un bon 9/10 pour la concordance du jeu de mot, avec une belle référence en prime :D:D

Firlain
Firlain - 24/04/2014 17h09

Post périmé avec les derniers patchs, notamment côté jungle où le nouvel item jungler a complètement redistribué les cartes avec l'apparition de Xin Zhao, Nocturne...

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.