d

03 août 2018 - Flemm' League of Legends

LPL, bataille pour l'Empire du Milieu

LPL, bataille pour l'Empire du Milieu

Avec six jours de matches par semaine, la LPL ne s'arrête jamais et vient constamment étancher notre soif de League of Legends. À l'approche de la fin du round opposant les deux conférences, quelles équipes tirent leur épingle du jeu ? Réponse dans cet épisode 2.

Super carrys Rookie et Doinb

Lors de l'épisode précédent, nous nous étions arrêtés à la fin de la première ronde intra-conférence. Voici maintenant l'évolution du classement trois semaines plus tard :

 

 

On constate qu'il y a eu très peu de changement dans la hiérarchie chinoise, puisque le top 3 de chaque conférence reste exactement le même depuis les Rift Rivals. Toutefois, deux équipes parviennent à se distinguer. Premièrement, les Rogue Warriors caracolent en tête de la conférence Ouest et profitent grandement des accrocs de EDward Gaming (2 - 4 depuis le lancement de la ronde cross-conférence) pour prendre une belle avance sur leur dauphin. À l'Est, Invictus Gaming semble bien parti pour réitérer son exploit du Spring Split au cours duquel elle n'avait encaissé qu'une seule défaite. Le point commun entre nos deux leaders est l'état de forme fantastique de leurs midlaners respectifs. En effet, Doinb et Rookie sont tous les deux absolument stratosphériques en ce moment et s'établissent comme les meilleurs joueurs de la LPL cet été.

 

Retenez bien ces deux visages. Ce ne sont pas de simples humains.
Crédits : LPL

 

Derrière, si RW semble tranquille dans son groupe, IG doit faire face à une concurrence très rude. Avec seulement une victoire de moins, JD Gaming continue d'étonner son monde et poursuit son excellent début de saison, passant du statut d'équipe surprise à véritable menace qui ne doit pas être ignorée. EDG, RNG et RW s'y sont déjà cassé les dents et la liste semble destinée à s'allonger. Enfin, le podium de la conférence Est est complété par les inévitables RNG, qui parviennent à proposer des prestations somme toute solides, en dépit de l'absence d'Uzi depuis le retour des Rift Rivals (qui, pour rappel, fait une pause afin de récupérer d'une blessure). Jouant tantôt avec Zz1tai, tantôt avec Able, les champions du printemps cherchent encore la solution optimale pour couvrir l'absence de leur superstar.

 

Aatrox fait peur, très peur

Contrairement aux autres régions, la LPL ne suit pas toujours le rythme de sortie des différents patchs d'équilibrage amenés au cours de l'année. Après avoir fait tout le début de saison sous le patch 8.11, la Chine est passée directement au 8.13 après les Rift Rivals, patch qui est toujours d'actualité aujourd'hui, le 8.14 ne débarquant que la semaine prochaine.

Donc, depuis le début de la ronde inter-conférence, la Chine a fait connaissance avec le nouvel Aatrox. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'Épée des Darkin est tout de suite passée numéro un dans la liste des champions indésirables sur la Faille : 100 % de présence en phase de draft, mais un seul pick. Vous l'avez compris, il a été banni durant TOUTES les autres parties. On peut aisément imaginer pourquoi : difficile à tomber, doté d'un excellent waveclear ainsi que d'un DPS constant en combat, pouvant être joué sur les voies du haut ou du milieu ; Aatrox fait clairement partie des champions les plus complets du jeu. Vous avez dit OP ?

 

Désolé mon cher Aatrox, tu n'es plus le bienvenu en Chine maintenant.

 

Ailleurs sur la carte, la meta semble relativement peu évoluer, même si on peut constater l'arrivée non négligeable d'Orianna sur la botlane, qui est vue comme une alternative tout à fait viable aux tireurs classiques, tout en étant moins risquée que les autres mages grâce à sa portée. En revanche, la toplane voit de moins en moins de Mundo, en raison de l'arrivée de counterpicks très efficaces tels que Gnar ou Kennen. En outre, le fait que de plus en plus de champions à longue portée ou très mobiles fassent leur apparition (Kindred ou Talon par exemple) complique la tâche pour notre bon vieux Docteur, qui a désormais du mal à rentrer dans la mêlée pour poser ses dégâts.

 

Le joueur à suivre

Comme promis, voici un nouveau zoom sur un des nombreux talents méconnus de la LPL. Après YaGao, le midlaner de JD Gaming, attardons nous sur Lê « SofM » Quang Duy.

 

Crédits : LPL

 

SofM (pour Style of Me) est un joueur vietnamien d'à peine 20 ans. Après avoir fait ses classes dans son pays natal, il débarque en Chine en mai 2016 sous les couleurs de Snake Esports, qu'il défend toujours aujourd'hui. Par ce transfert, il devient le premier joueur vietnamien à rejoindre une ligue extérieure et le premier joueur étranger non-Coréen en LPL.

Jungler de son état, SofM est pour ainsi dire une sorte de père spirituel pour Levi et YiJin : à l'image de ces derniers, lui aussi apprécie tout particulièrement les picks très agressifs chers au Viêt Nam, tels que Lee Sin, Elise ou Rengar. Cela ne l'empêche pas d'être à l'aise sur tous les types de champions, même des laners. En effet, en ce début de Summer Split, la volonté de Snake de prioriser les compositions « funnel » a conduit SofM à jouer l'hyper carry sur des personnages comme Jayce, Kai'sa et Irelia. Noi devrait apprécier.

Par ailleurs, il est reconnu en Chine pour être extrêmement créatif sur ses choix d'objets ou d'optimisation de compétences. C'est notamment lui qui a popularisé la Nidalee avec un objet de gel (Croc de givre ou Gantelet givrant) ou encore l'évolution du R de Kha'zix en premier. De plus, il est passé maître dans l'art de trouver des routes de jungle très ingénieuses, lui permettant toujours de maximiser le gain d'expérience,  s'autorisant ensuite à invade la jungle opposée avec pas loin d'un niveau supplémentaire sur son adversaire direct. On comprend pourquoi SofM est la pierre angulaire de Snake Esports qui, sans être l'une des favorites de la LPL, est une équipe à ne pas sous-estimer.

Un joyau vietnamien, dont l'inventivité n'a d'égale que son agressivité héritée de la nation qui l'a vu naître ; une chose est sûre, SofM a bel et bien son style à lui.

 

Ce bref portrait de SofM vient conclure le deuxième épisode de cette chronique en terre chinoise. On se retrouve à nouveau dans trois semaines pour la fin de saison, où nous découvrirons qui aura la chance de continuer l'aventure en Playoffs ! En attendant, pour les passionnés de LPL, n'oubliez pas l'émission Fed in China, tous les lundis à 19h sur O'Gaming LoL. À bientôt !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.