d

05 sept. 2018 - Flemm' League of Legends

LPL, Bataille pour l'Empire du Milieu

LPL, Bataille pour l'Empire du Milieu

Pendant que le reste du monde est déjà en train de jouer les Playoffs, la LPL vient tout juste de terminer sa saison régulière. Alors, quel programme attend les huit meilleures équipes de Chine ? Premiers éléments de réponse dans ce troisième épisode.

Invictus Gaming, roi de la saison régulière

Lors du dernier épisode, nous nous étions laissés sur un classement sans grande surprise, chaque équipe étant plus ou moins là où on l'attendait. Voyons maintenant à quoi ressemble le paysage chinois à l'issue de 11 semaines de compétition :

 

 

Encore une fois, il n'y a eu que très peu d'évolution dans la hiérarchie. Le haut du tableau est sensiblement le même et on remarque tout de suite qu'Invictus Gaming parvient à réitérer son exploit printanier, terminant la saison régulière avec une seule défaite au compteur, face à RNG en début de saison. Depuis le début de l'année, Rookie et les siens affichent donc un score de 36 - 2 en saison régulière. Oui, c'est très impressionnant. En pleine confiance, IG ne doit cependant pas se relâcher sous peine de subir la même déception qu'au segment printanier, lorsque l'équipe s'était effondrée en Playoffs, devant se satisfaire d'une quatrième place. Derrière, la lutte pour la deuxième place s'est terminée lors du tout dernier match de la saison : RNG a fini par l'emporter sur JDG, ce qui permet à Jian « Uzi » Zi-Hao et ses coéquipiers d'atteindre directement le Round 2. La dernière place qualificative de la conférence Est a été obtenue par Suning Gaming, malgré un bon retour en forme de LGD en fin de saison.

Dans l'autre groupe, ce sont les Rogue Warriors qui sécurisent la première place et la qualification en Round 3 des éliminatoires (l'équivalent d'une demi-finale), là aussi sans surprise. Leurs dauphins sont des EDG un peu blafards, qui auront souffert d'un énorme passage à vide avant de retrouver des couleurs lors des dernières semaines. Enfin, TOP et FPX complètent le quatuor de l'Ouest. La grosse déception est sûrement du côté de Snake Esports, qui a connu une fin de saison catastrophique (1 - 6 sur les sept derniers matchs) et se voit éjectée hors du top 4 au dernier moment. Ils doivent donc dire adieu aux Playoffs, mais aussi aux chances de participer au Regional Qualifier cette année.

 

L'équipe type du Split

 



Crédits : LPL

Tout comme en Europe et en Amérique du Nord, la Chine a aussi un système de votes pour définir leurs cinq meilleurs joueurs du segment. On y retrouve bien évidemment Song « Rookie » Eui-jin, qui semble bien parti pour décrocher son deuxième titre de MVP du Split d'affilée, accompagné de son jungler Gao « Ning » Zhen-Ning. Sur la ligne du bas, c'est l'ADC des Rogue Warriors Han « Smlz » Jin qui a été récompensé, soutenu par Shi « Ming » Sen-Ming, qui obtient donc le titre de meilleur support de la saison. Enfin, c'est une petite surprise sur la voie du haut puisque c'est le toplaner de JD Gaming Zhang « Zoom » Xing-Ran qui, pour sa première saison en LPL, complète l'équipe type. Joueur très complet, il a fait preuve d'un excellent niveau de jeu durant toute la saison et a été l'un des atouts majeurs de JDG cet été (il mériterait d'ailleurs qu'on s'attarde un peu sur lui dans un futur épisode).

Pour ceux que cela intéresse, voici également l'équipe type 2 ainsi que l'équipe type 3 de la LPL.

 

Le programme des Playoffs

 

 

Pas le temps de souffler en LPL ! Le championnat s'est fini dimanche dernier et on attaque les Playoffs dès ce mercredi, puis on enchaîne tous les jours jusqu'au 10 septembre ! Pendant six jours, les huit équipes qualifiées vont devoir s'affronter en BO5 pour tenter d'atteindre la grande finale, le 14 septembre prochain. Le système est très semblable à celui que l'on peut trouver en LCS EU et NA, mais avec un tour supplémentaire. Les conférences sont croisées : le 4e de la conférence Ouest affronte le 3e de la conférence Est en huitième de finale, puis le gagnant affronte le 2e de la conférence Ouest en quart de finale, et enfin le 1er de la conférence Est en demi-finale. Bien sûr, c'est l'inverse dans l'autre moitié de l'arbre. L'intégralité de ces matchs sera jouée sur le patch 8.16, qui fait enfin son apparition en Chine.

Il faut également noter que pendant le Round 1 (les huitièmes de finale, donc), les deux équipes ayant terminé 3e de leur groupe commenceront le Bo5 avec une manche d'avance, en guise d'avantage. Par ailleurs, il y aura aussi une petite finale, qui sera jouée le 12 septembre. On aura donc huit matchs en dix jours. Un programme chargé, pour notre plus grand plaisir !

Le joueur à suivre

Comme d'habitude, nous allons faire une brève présentation d'un joyau pas toujours connu en Occident, dont le talent mériterait plus d'attention. Aujourd'hui, ce joyau se nomme Kang « TheShy » Seung-lok.

 



Crédits : LPL

 

Jeune Coréen de 18 ans, TheShy (à ne pas confondre avec son aîné Park « Shy » Sang-myeon) débute son histoire en 2014 en rejoignant Rebels Anarchy (qui deviendra Afreeca Freecs un an plus tard), mais n'y reste que quelques mois avant de partir en Chine pour signer chez Team WE en tant que streamer. Trois ans plus tard, il est transféré chez Invictus Gaming en tant que toplaner remplaçant. Il est alors âgé de 17 ans, soit le minimum requis pour jouer en compétition. Il participe alors à quelques matchs au Summer Split 2017, mais c'est au printemps dernier que son talent va littéralement exploser à la vue de tous, en enchaînant les brillantes performances sur des champions tels que Gnar ou Gangplank. Aujourd'hui, il est considéré comme le toplaner le plus mécaniquement doué de l'histoire de la LPL, rien que ça.

TheShy, c'est Kim « Khan » Dong-ha sous stéroïdes. Gros joueur de carry, son péché mignon est de prendre un counterpick et de détruire son adversaire direct en phase de ligne. Gnar et Gangplank ont déjà été cités, mais ses champions les plus craints sont Jayce et surtout Camille. Vous voulez de l'outplay ? Allez, voici de l'outplay (déconseillé aux personnes sensibles) :
 



Crédits : EsportsReplays

 

Voilà. Maintenant, faites-moi plaisir et débrouillez-vous pour que TheShy ne mette plus jamais la main sur Camille, la cellule psychologique qui accueille ses victimes est déjà débordée. Merci.

Avec l'arrivée du patch 8.16, les tanks sont de retour en force sur la ligne du haut, mais on espère secrètement que TheShy arrivera à nous sortir un carry durant les Playoffs et à nous délivrer une prestation flamboyante dont lui seul a la recette. Il en est largement capable.

 

Et c'est sur cette petite escapade sur la toplane d'Invictus Gaming que se termine ce troisième épisode. Normalement, la finale de la LPL devrait être diffusée sur O'Gaming LoL, nous vous donnerons plus d'informations à ce sujet dans les prochains jours. Quant à nous, on se retrouve d'ici deux semaines pour le dernier épisode de cette chronique pour l'année 2018 ! 再见 !
 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.