d

01 août 2019 - Flemm' League of Legends

LPL, Bataille pour l'Empire du Milieu

LPL, Bataille pour l'Empire du Milieu

Deux semaines et demie, c'est tout ce qui nous sépare de la dernière journée de saison régulière en Chine. C'est donc pour nous l'occasion de voir une dernière fois la progression de la LPL avant son dénouement final, à partir duquel nous porterons notre regard sur les playoffs.

C'est l'histoire d'un phénix, d'un roi et d'un gladiateur...

 

 

Vous l'aurez compris, cet en-tête n'est pas le début d'une blague douteuse, mais désigne bien notre podium, qui semble s'écarter du reste du peloton. FunPlus Phoenix, bien qu'ayant subi son premier revers de la saison contre Invictus Gaming, caracole en tête du classement, devenant la première et pour l'instant la seule équipe à officiellement décrocher son ticket pour les phases finales. FPX est talonnée par RNG, dans une forme olympique et qui se rapproche doucement de sa forme ultime, celle qui terrorisait le monde entier l'année passée. Enfin, TOP Esports, emmenée par Knight, le meilleur midlaner de la ligue - 12 titres de MVP sur les 19 parties remportées par son équipe - tente tant bien que mal de suivre le rythme effréné des deux leaders, mais la difficulté de leur calendrier va probablement freiner leur progression, à commencer par un match contre RNG ce week-end, une confrontation qui s'annonce des plus épicées.

Derrière, on retrouve une troupe de poursuivants, qui présentent beaucoup de qualités, mais ne parviennent pas à les montrer avec suffisamment de régularité. C'est le cas de nos champions du monde en titre : il est impossible de prédire l'issue d'un match de IG. Le meilleur moyen reste encore de jouer à pile ou face : pile, et vous avez en face de vous la meilleure équipe du monde ; face, et vous avez cinq joueurs de solo queue. Ning cristallise parfaitement cet aspect aléatoire, pouvant jouer comme un dieu lors d'une partie et décrocher un titre de MVP plus que mérité, avant de troller comme jamais et de mourir huit fois en 15 minutes lors de la partie suivante, sans aucune raison. Alors, certes, ça passe plus que ça ne casse du fait de l'immense talent qui compose cette équipe, mais IG ferait mieux de faire preuve d'un peu plus de discipline, car une mauvaise surprise peut vite arriver.

Pour EDG, BLG ou encore LNG, le problème est légèrement différent, puisque toutes ces équipes sont capables de démanteler aisément leurs adversaires plus faibles, mais elles-mêmes s'effondrent lors d'affrontements jugés plus difficiles. Attention à ne pas se relâcher, car JDG, WE ou même Dominus - qui connait enfin le succès cet été avec trois victoires consécutives - sont à l'affût de la moindre opportunité pour se glisser dans le top huit. En revanche, ce même top huit ne semble plus qu'un doux rêve pour des écuries comme OMG, LGD ou ViCi, qui devraient maintenant utiliser le reste de leurs matchs pour identifier leurs points forts et savoir sur quelles bases repartir l'année prochaine.

 

L'Équipe type

 

 

Royal Never Give Up est à l'honneur dans notre équipe type d'aujourd'hui. Karsa et Ming sont respectivement le meilleur jungler et le meilleur support de LPL ; le premier brillant par son intelligence de jeu et le second par ses initiations fulgurantes et ses roams incessants. Ils sont accompagnés par Xiaohu, qui nous signe l'un des meilleurs étés de sa carrière, lui qui a passé plus d'un an dans l'ombre de son AD Carry légendaire. Aujourd'hui, il délaisse enfin les champions de soutien pour remettre sa casquette de carry, qu'il porte merveilleusement bien. Si Knight n'existait pas, il serait le meilleur midlaner de Chine cet été. Enfin, mentionnons TheShy, probablement le seul membre de IG à être toujours au sommet et ayant décroché des victoires pour son équipe à lui seul et Lwx, dont sa simple présence ici au-dessus de Uzi suffit à vous faire imaginer l'immense qualité de ses prestations.

 

Au revoir, Mlxg

Nous sommes un peu en retard sur le sujet, car l'annonce date d'il y a un peu moins de deux semaines, mais nous tenions à rendre un bref hommage à un joueur unique en son genre, Liu « Mlxg » Shi-Yu.

 

Crédits : lolesports

 

Dans la jungle, peu de joueurs ont suffisamment marqué le jeu pour laisser une emprunte indélébile et insuffler quelque chose de nouveau. Mlxg peut se targuer de faire partie de cette élite.

Déjà, son pseudonyme présageait de son style de jeu : Mlxg est un acronyme pour « Ma La Xiang Guo », ce qui signifie « Fondue chinoise épicée », un plat de la province du Sichuan, particulièrement connu pour être très, très chargé en piments. À partir de là, tout semblait écrit : Mlxg est le plus fort des piments, celui qui n'a pas le temps de vous laisser respirer, celui qui vous brûle dès l'instant où il touche l'une de vos papilles gustatives.

Dès ses premiers matchs sous les couleurs de RNG, Mlxg se distingue par une agressivité hors norme, même pour un joueur chinois. Sa spécialité ? Du gank, encore du gank et toujours plus de gank, si bien qu'il délaissait volontairement une grosse partie de ses camps de jungle pour assaillir sans cesse les lignes ennemies, abusant de la mécanique de catch-up d'expérience pour ne pas être trop en retard par rapport à son adversaire direct. S'il n'était pas en train de se battre, c'est qu'il était en route pour aller se battre.

Écarté du roster RNG suite à des problèmes de santé, celui qu'on surnomme « la machine à gank » a décidé de quitter la vie compétitive, à seulement 23 ans. Il laisse néanmoins un héritage conséquent, qui a inspiré et qui continuera d'inspirer de nombreux jeunes junglers de Chine et d'ailleurs.

Au revoir Mlxg et bonne chance dans tes futurs projets. Mlxg jiayou !

 

Le post(er) scriptum

Comme à l'accoutumée, quittons-nous sur les plus beaux posters d'avant match de ces dernières semaines :

 

Cliquez sur les images pour les voir en grand

Source : Twitter (@LPLEnglish)

 

C'est déjà la fin de cet épisode, l'avant dernier consacré à la saison régulière. La prochaine fois que nous nous verrons, nous aurons le nom des huit participants aux playoffs et donc des prétendants au titre. Rendez-vous donc d'ici trois semaines pour toujours plus de réjouissances en provenance de l'Empire du Milieu !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.