d

20 août 2019 - Flemm' League of Legends

LPL, Bataille pour l'Empire du Milieu

LPL, Bataille pour l'Empire du Milieu

Le premier acte du Summer Split est désormais terminé. Un acte meurtrier, qui laisse dans son sillage les dépouilles de la moitié des combattants. Pour les huit participants restants, il s'agit maintenant de se préparer pour les phases finales, à l'issue desquelles nous couronnerons un champion et célébrerons les trois heureux candidats qui représenterons la Chine lors des prochains championnats du monde.

Résultats et classement

 

 

Sans surprise, c'est FunPlus Phoenix qui s'octroie la première place. FPX a littéralement roulé sur la compétition, avec seulement une défaite contre IG et un score total de 29-4, ce qui les place sur le podium des plus gros winrates de l'histoire de la LPL. Il faut maintenant voir ce que donnera l'équipe en playoffs, qui ont toujours été la malédiction de Doinb, toujours en attente d'un premier titre et d'une première apparition à l'international.

Si la première place était promise à FPX depuis un moment, c'est la deuxième qui a été le théâtre d'un affrontement féroce jusqu'à la dernière journée. C'est finalement Top Esports qui récupère le précieux sésame, aux dépens de RNG et ce en raison du match qui a opposé les deux équipes, remporté sur le fil par Knight et ses coéquipiers. RNG devra se contenter de la dernière marche du podium et d'une qualification en quarts de finale, tout comme BLG, probablement la bonne surprise de la saison. Emmenée par Kuro et Meteor - dont nous parlerons plus bas - BLG s'est imposée comme l'une des équipes les plus solides de la ligue ; un adversaire à ne pas sous-estimer pendant les playoffs.

Derrière, on retrouve les grands noms de la LPL, à savoir EDward Gaming et Invictus, ainsi que deux nouveaux prétendants : Suning, de l'équipe de SwordArt et Maple, ainsi que LNG, anciennement Snake Esports, qui remet enfin le pied en playoffs. La route n'aura pas été facile pour ces quatre équipes, souffrant énormément d'un manque de régularité, y compris du côté des champions du monde en titre qui ont récupéré leur qualification lors de la dernière journée.

Côté déceptions, on retiendra la Team WE, mais surtout JD Gaming qui, à l'instar d'Origen, passe d'un statut de dauphin de la ligue à celui d'équipe prématurément éliminée de la course aux phases finales. Leurs chances de qualification aux Worlds via les finales régionales sont même compromises, car, en Chine, seulement trois équipes participent à cet ultime tournoi. Avec 70 points, une mauvaise combinaison de résultats pourrait mettre un terme à l'année de JDG.

 

L'équipe type du split

 

 

Voici l'élite chinoise de cet été 2019 ! Alors, oui, certains d'entre vous vont probablement s'étonner à la vue des cinq de départ et se demander où sont les grands absents, comme Karsa, Tian, Doinb, Uzi ou encore JackeyLove. Tous ces joueurs sont bien évidemment immenses et auraient mérité d'être ici, mais pour l'occasion, nous avons décidé de se limiter à un joueur par équipe.

Néanmoins, vous connaissez la plupart des noms mentionnés ici, que ce soit TheShy et Ming pour leur notoriété, ou Knight et Lwx pour les innombrables louanges que nous leur avons chanté durant toute cette chronique. Un seul illustre inconnu pour les néophytes de la LPL : Meteor, le jungler de BLG. Ce très jeune joueur - 2019 est sa première année compétitive - mérite sa mise en lumière, car il a donné un nouveau souffle à BLG. Contrairement à beaucoup de junglers chinois, Meteor se distingue par une agressivité mesurée, mais surtout une grande intelligence de jeu. Dans un style très similaire à Karsa - ou à Jankos chez G2 - Meteor est le métronome de l'équipe en early game, traquant sans cesse son vis-à-vis et donnant le tempo à l'aide de ganks bien sentit. Plus tard, il se transforme en initiateur de génie au service de son équipe, quand il n'a pas complètement pris la partie à son compte.

Pour la petite anecdote, avant de devenir joueur professionnel de LoL, Meteor était déjà joueur professionnel, mais de tennis de table. Une reconversion insolite, mais réussie !

 

Le programme post-saison

 

Crédits ; LPL (Twitter @lplenglish)

 

Voici le calendrier des playoffs LPL de cet été. Nos yeux se rivent directement sur le bas de l'arbre, où nous pourrions avoir un duel titanesque entre RNG et IG dès les quarts de finale. Si IG pourra toujours participer aux finales régionales, RNG n'a pas le droit à l'erreur, car une défaite face à leurs rivaux signifierait une fin d'année pour eux, étant trop distancés dans la course aux points. De l'autre côté de l'arbre, FPX semble avoir évité les balles et même si BLG est un adversaire à ne pas sous-estimer, l'équipe de Doinb a toutes les cartes en main pour s'envoler directement en finale, quasiment synonyme d'une qualification aux championnats du monde.

Pour connaître la suite des événements, rendez-vous dès jeudi à 11 heures, pour le premier match entre EDG et Suning !

 

Les choses sérieuses commencent enfin. Qui sera couronné champion estival de Chine ? Qui aura l'opportunité de défendre les couleurs de l'Empire du Milieu aux championnats du monde ? Qui devra regarder la plus prestigieuse des compétitions depuis chez soi ? Réponse dans trois semaines, dans le bilan final de votre série 100 % LPL.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.