d

18 oct. 2015 - MMC Divers

Lucadian Chronicles : Un souffle d'originalité.

Lucadian Chronicles : Un souffle d'originalité.

Quand on pense J-RPG, on se dit assez vite « surchargé », ce n'est pas exactement le genre avec le moins de concurrence. Quand on pense TCG (Trade Cards Game, jeu de cartes à jouer et à collectionner dans la langue de Pomf & Thud) on se dit là aussi que ce n'est pas le genre le moins représenté. Hearthstone et Duel of Champions ont prouvé encore tout récemment qu'il y avait beaucoup de monde dans le domaine. Mais alors Lucadian Chronicles arrive-t-il à se détacher, se démarquer ?

Un concept rempli de bonnes idées

Déjà, en soi, mélanger JRPG et TCG donne un résultat aussi original que l'était Puzzle Quest, pour les connaisseurs. Vos cartes sont de véritables héros et évoluent, tandis que vous enchaînez les combats et ajustez un petit deck. Petit, car vous n'utiliserez jamais plus de six cartes en combat.
Vous alignez en effet jusqu'à cinq créatures, appelées toutes sans distinctions « héros » dans le jeu, même les éclaireurs ou les chauves-souris. Peu importe, chaque créature a en tout cas tout un tas de capacités possibles, du soutien des alliés, en les soignant, aux contre-attaques dévastatrices.

Sans rentrer dans les détails, vous ressentirez très vite la limite des cinq créatures comme une contrainte dure, surtout si l'on ajoute les défis comme avoir des créatures d'une même faction, ou gagner en moins de 5 rounds. Vous avez bien une sixième carte, une sorte d'enchantement de Magic, un sort qui est activé en début de combat et ajoute souvent une capacité à vos créatures, comme le fait de récupérer un point de vie en début de tour.

Le concept serait donc déjà sympathique en diable avec la campagne riche et les nombreux défis tactiques, si un autre ne venait pas s'ajouter. Vous ne contrôlez pas les combats. Les créatures s'affrontent automatiquement selon des règles strictes de choix de cible, d'ordre, et d'activation des pouvoirs. Et vous regardez tout cela depuis un œil extérieur.

 

Ça ne plaira pas à tout le monde.

On arrive là au problème et à la force du jeu tout à la fois. C'est original, cela accélère grandement les combats, et c'est très tactique. Mais c'est également appauvrissant pour les possibilités de combos du jeu, c'est parfois rageant et cela laisse parfois échapper des défis à portée de main. Vous pouvez toujours créer des combos qui se déclencheront tout seuls, c'est même un défi tactique, de même que vous pouvez assurer les défis qui sont rarement très difficiles à condition de s'adapter.

On peut également reprocher à cette méthode d'avoir conduit à un deck de jeu très restreint, et donc une collection de cartes pas franchement vaste. Même s'il y a l'air d'y en avoir quelques dizaines tout de même, et peut-être aussi parce qu'il n'y a que des créatures, l'impression de variété n'est pas trop là.

Enfin, il faut citer les graphismes trop peu cohérents. La campagne, ses personnages principaux, et les menus gardent un style commun assez JRPG qui est ma foi très plaisant. Par contre beaucoup de créatures et de sorts s'en écartent, faisant le choix d'une imitation de traditionnel japonais, d'un style plus BD franco-belge, et ainsi de suite. Cela peut paraître un détail mais dans un jeu basé sur des cartes, les illustrations de celles-ci sont très importantes, autant que la variation des modes de jeu. Sur ce dernier point comme sur la plupart des autres c'est chose faite avec un mode draft en ligne, des défis quotidiens, comme une seule couleur autorisée, ou encore un colisée qui sert d'arène de tournois. C'est d'autant plus dommage pour ce manque de cohésion graphique.

 

Lucadian Chronicles 810Points positifs
  • Gameplay original et super fun
  • Campagne riche et modes de jeux variés
  • Grande richesse d'effets et de capacités
Points négatifs
  • L'aléatoire
  • L'absence totale de contrôle
  • Le manque de cohésion des illustrations

Lucadian Chronicles réussit le pari de réunir habilement les mécaniques d'un TCG et d'un JRPG. C'est un très bon jeu qui souffre juste de quelques approximations graphiques, et qui aurait mérité de nous laisser contrôler les sorts des créatures par exemple. Mais au-delà de ces petits détails, j'ai du mal à en décrocher. En plus, j'ai rencontré un bug qui fut patché dans la journée, niveau réactivité chapeau au support.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.