d

21 juin 2018 - Strift League of Legends

MadLife prend sa retraite

MadLife prend sa retraite

Joueur iconique de la scène League of Legends, MadLife a mis un point final hier à sa carrière de joueur professionnel. Retour sur le parcours d’un support de légende.

Avant l’avènement de supports comme Cho « Mata » Se-hyeong et Kang « GorillA » Beom-hyeon, le pays du matin calme avait déjà engendré un talentueux support du nom de Hong Min-gi. Sous le pseudonyme de MadLife, l’e-sportif a démocratisé le rôle de support à une époque où personne ne souhaitait jouer à cette position.

La première équipe professionnelle de MadLife fut MiG Frost, qui devait devenir plus tard Azubu Frost. Avec cette organisation, il atteignit la finale des championnats du monde lors de sa première saison. La suite de l’histoire est aujourd’hui connue et les Taipei Assassins sortirent vainqueurs de cette rencontre.

Finaliste des Worlds en saison deux, la carrière de MadLife se déroulera sous les feux des projecteurs pendant les saisons trois et quatre. Récoltant plus 80 % pour les votes des All Star 2013, le support est au paroxysme de sa carrière. Ses prouesses sur ses champions signatures Blitzcrank et Thresh mettent en lumière les mécaniques des supports.


Avant les « xPeke », avant les « Empire », il y avait les « MadLife ».

Après une année 2015 avec son équipe de l’époque, CJ Entus, le support sud-coréen surprend la sphère e-sport en signant chez Gold Coin United, en NA CS. Pour tous, c’est un premier pas vers la retraite. Après une courte pause au Spring Split pour se concentrer sur le streaming, MadLife révélait hier au média InvenGlobal mettre fin à sa carrière de joueur professionnel.

Entré depuis longtemps au panthéon de League of Legends, MadLife n’est pas prêt d’être oublié. C’est avec une grande hâte que nous attendons la suite de son parcours, espérons-le, dans l’e-sport.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.