d

02 mars 2013 - Kere League of Legends

Mikouli Patchouli : Support et nouveautés

Mikouli Patchouli : Support et nouveautés

L’énorme patch déployé par Riot pour la saison 3 a modifié énormément le jeu. Le trio Chips / Noi / Kere revient sur tout cela dans le Mikouli Patchouli avec un point aujourd’hui sur nos amis les Supports. « Baisse ton froc ! » comme on dit.

Les Supports font partie des grands bénéficiaires du nouveau patch. Avec un nouveau champion, de nouvelles maitrises et de beaux objets, Papa Noël Riot a été très généreux avec eux.

Support et objets, amour éternel

Bien choisir ses objets, c’est essentiel. C’est un peu comme choisir ses fringues pour un premier rencard, ça ne fait pas tout, mais ça joue. Côté itemisation, le support était déjà gâté, mais avec ce patch, c’est l’orgie. Sa garde-robe s’étoffe.

Riot voulait booster le nombre d’objets activables, la passivité du stuff étant pointée du doigt, là où Dota2 donne un rôle actif à de nombreux objets. C'est chose faite et un paquet sont destinés aux supports. De nouvelles gourmandises pour s’adapter à son Carry AD, pour burst, pour tank ou pour farm.

Ces nouveaux items accentuent  les synergies entre Carry AD et Support. Par exemple, la doublette infernale Taric / Graves se voit renforcer, les deux ont un plus gros burst permettant d’imploser l’ennemi  sur place avant qu’il ait le temps de sortir un « chérie, ça va couper ». Les nouveaux objets peuvent aussi permettre de voir sortir de nouvelles combinaisons de champions viables. Vous allez me demander « lesquelles ? » et je vais répondre « on n’en sait rien encore, c’est notre côté visionnaire. »

Nous allons faire le tour de quatre nouveaux objets vraiment top pour les supports ainsi qu’un petit dernier qui a été modifié.

Éclat de glace pure est l’item indispensable pour le support nerveux, le support agressif, le support qui rentre dedans, un peu comme Nami, Zyra ou Taric. C’est un must have car il est extrêmement fort. Il faut dire qu’avec la suppression du Cœur d’or, les supports ont perdu un item à gold, ce qui était fort gênant. Il fallait alors associer un autre objet à la Pierre Philosophale pour se faire des coucougnettes dorées. Avec l’Éclat, via la Pioche de Kage, vous récupérez des PO à vie (enfin, le temps de la partie) avec en plus beaucoup d’AP, une regen mana en aura et cerise sur le pompon (gné ?), le bonus activable ralentie tous les ennemis à proximité de 30%. C’est idéal pour sauver l’AD Carry mais comme la range est faible, il y a un grand risque que l’adversaire soit trop près de votre compagnon pour lui sauver les fesses à temps. Chips vous propose alors une astuce ! Coller le slow sur vous-même et allez vous frotter à l’ennemi qui court après votre Carry AD et hop, le tour est joué.

Pour engager, il faut coller le slow à votre tank.

Le deuxième item sympa est le Creuset de Mikael. Ce bon vieux Mikael. Il donne pas mal de stats au porteur, mais aucun bénéfice pour les alliés. Vous avez la crémière, oubliez le beurre. Il a néanmoins une propriété activable : il dissipe les CC sur une cible, idéal pour aider le Carry AD.

Le Pavois Runique mérite aussi sa place dans le Patchouli. C’est l’amélioration d’Aegis avec de bonnes stats rendant tanky.

Côté objet généraliste, Riot a créé la Pierre de Vision pour encourager le map control. Cet objet donne quatre wards dont deux qui peuvent être posées simultanément sur la carte. C’est idéal pour avoir des wards en permanence sur soi, d’autant que la bête se recharge à chaque passage à la fontaine. Son amélioration, le Rubis de Vision, donne cinq wards dont trois posées, simultanément sur la carte. Ainsi, on évite de se faire surprendre avec une meilleure vision. C’est un objet indispensable pour les Supports ou l’AP Mid. Combiné à l’Eclat de Glace Pure, vous allez vous enrichir en dépensant moins pour les wards et en accumulant des PO. Qui dit plus de sous dit plus de stuff. Il est ainsi possible d’être full stuff après 50 minutes de jeu, ce qui, pour un Support, est quand même une petite révolution.

Terminons avec les Ombres jumelles qui font apparaître deux fantômes qui cherchent les ennemis les plus proches. Une excellente arme pour scout ! De plus, si le fantôme touche un ennemi, il est ralenti de 40%. Comme le souligne Noi, c’est également top en cas de gank. Si votre ennemi vous refait le thorax avec amour, il suffit de sortir les fantômes, de les laisser le ralentir et de partir en marchant ou en dansant la Carioca.

Un Support, ça maitrise

Les maitrises aussi ont changé, mais elles n’inventent pas l’eau chaude. Une maitrise donne une ward gratuite dès le début de la partie et pour une minute de visibilité. En SoloQ disons-le, ça n’est pas fou, mais en Team c’est ultime. La maitrise PickPocket est top dans le métro, mais dans la faille, elle a ses limites. Elle donne 5 golds quand on tape au CaC et 3 à distance, mais elle oblige à jouer agressif  et donc à prendre des risques. Pour un Support, ça peut sentir le sapin assez vite.

Nous rappelons qu’il s’agit là de notre premier coup d’œil sur le patch, nos premières impressions. On ne peut pas se faire un avis définitif en deux semaines seulement. Oulà non !

Un Support sorti du port

Terminons ce premier Patchouli, un titre dont je suis honteusement très fier, par le dernier héros sorti, un Support, un poisson, une jolie morue du nom de Nami.

Ce nouveau champion est excellent et très agréable à jouer.

Elle dispose d’un stun de zone très sympa, à bien placer et lent à arriver. On peut donc l’esquiver, mais il s’avère très utile dans la pratique, idéal en cas de mauvais positionnement. Ce qui est plutôt rare en plus, c’est que ce stun n’est pas son ulti.

Elle possède aussi un heal, une association au crowdcontrol surprenante et bienvenue. Ce heal rebondit sur des cibles. Lancez-le sur un Carry AD pourchassé par un ennemi et le sort va soigner votre allié, puis rebondir sur l’ennemi, lui infligeant des dégâts. Si vous êtes placé à proximité, le sort revient alors sur vous pour vous soigner. Une bonne idée, d’autant que le second rebond peut aussi se faire sur un ennemi. Elle dispose aussi d’un buff à placer sur soi ou sur un allié. Ce buff permet de faire des dégâts plus importants pendant 3 coups et de ralentir la cible.

Son passif est séduisant également. A chaque fois qu’un sort touche un allié ou soi-même, la vitesse est légèrement augmentée, c’est un tout petit plus, mais il peut faire la différence. C’est un autre moyen de se défendre de son ennemi.

Son ulti, enfin, est génial. C’est un énorme tsunami doté d’une immense portée et très large qu’il est difficile d’éviter et parfait en team fight. Ce sort est horrible : il bump et ralentit les cibles touchées tout en infligeant des dégâts modestes. Il est idéal pour engage ou disengage.

Nami dispose de toutes les bonnes compétences d’un Support agressif, à l’exception de l’escape, mais ça n’est pas du tout une raison de la bouder. Nami est une excellente surprise.

On se retrouve après les vacances de Noël pour continuer d'analyser ce nouveau patch ainsi que pour vous proposer un nouveau Mikouli Rankouli, le classement des meilleurs champions. Du reste, nous cherchons des titres plus explicites pour ces deux rubriques, vos suggestions sont les bienvenues !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

FranoisLy
FranoisLy - 21/12/2012 16h54
Et rien sur le nouveau Iron Solaris, qui est devenu plus intéressant que l'Aegis ? :/
GhazgH
GhazgH - 22/12/2012 14h14
Gardez les titres Mikouli Rankouli et Patchouli
Ils sont juste géniaux ! <3
Nikouli Makouli !
Arcanis
Arcanis - 22/12/2012 14h50
Pourquoi le wallpaper de Cassio ? c'est pas un support :'(
kialandi
kialandi - 22/12/2012 20h07
Nami est mieux sur le papier qu'en jeu, en effet son q est assez difficile à placer, ses dégats sont vraiment pas ouf comparés à ce qu'on pourrait penser (une sona, ou un blitz font mieux je pense), et son ulti n'est pas si difficile à esquiver, car très lent, j'attends vraiment qu'un mec envoie du skill avec pour mieux la jugé. Gosu Pepper fait nous réver :)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.