d

24 nov. 2015 - SnowFall CS:GO

Natus Vincere remporte les IEM San Jose 2015

Natus Vincere remporte les IEM San Jose 2015

Un parcours inattendu, une forme remarquable, l'équipe Na'Vi en pleine ascension

Surprise générale

Après un parcours remarquable et inattendu de l’équipe Ukrainienne à Cluj-Napoca, où elle a terminé seconde face à une équipe EnVyUs dominante sur tous les plans de jeu, Na’Vi obtient le titre de champion des IEM San Jose. Cela devient son plus gros titre en terme de gains avec 56.250$.
Une équipe, au potentiel démultiplié par la présence de Ladislav « GuardiaN » Kovács (reconnu pour être le carry principal de l’équipe), qui a pourtant joué deux games où les kills étaient répartis équitablement sur l’ensemble des joueurs.
En battant Team SoloMid sur son propre terrain, à savoir Dust2, ils ont réussi à imposer le rythme du Best of 3 pour finalement les écraser sur la map némésis de TSM : Cobblestone, sur un score de 16-8.

 

Le relation coach et in game leader n'aura jamais été aussi fructueuse.

Une montée en puissance justifiée

Ces deux derniers mois de réussite montrent une forme jusqu’à présent jamais atteinte par ce roster. Toutefois la véritable question repose sur la consistance de ces résultats. Et bien récemment, les statistiques ont démontré que GuardiaN n’avait plus forcément besoin de lâcher 40 kills pour gagner une game, même s’il reste souvent le top fragger de la formation. En effet, ces derniers temps l’ensemble de l’équipe peut briller à n’importe quel moment.


A vrai dire, la raison la plus évidente de ce renouveau est le passage du lead in game, de Zeus au coach de l’équipe : starix. Cette stratégie, qui commence à se répandre sur la scène professionnelle, fait l’objet de débat des analystes et de la communauté. Elle est utilisée lorsque que l’actuel capitaine de l’équipe ne peut pas à la fois avoir de bonnes capacités de kills, et une vue d’ensemble sur le round, ne pouvant donc prendre de décisions stratégiques valables.

Pourquoi ne pas simplement remplacer les joueurs en question ? Car comme Zeus pour les Na’Vi, ce sont la plupart du temps des joueurs clefs de l’équipe, travaillant depuis très longtemps ensemble. Chez Na’Vi c’est le trio Edward, Zeus et Starix qui fait office de clef de voûte de l’équipe.
Relâcher la pression posée sur le leader est devenu essentiel pour de bons calls. Car si les récents tournois nous ont appris quelque chose, c’est que les équipes ayant le plus de puissance de feu, malgré une infériorité sur le plan stratégique, restent les plus victorieuses.

Résultats finaux des IEM

  • 1er Natus Vincere - 56,250$
  • 2ème Team SoloMid - 22,500$
  • 3-4ème Team Liquid - 11,250$
  • 3-4ème G2 Esports - 11,250$
  • 5-8ème Cloud9 - 2,812.50$
  • 5-8ème Virtus.pro - 2,812.50$
  • 5-8ème CLG - 2,812.50$
  • 5-8ème Luminosity - 2,812.50$

 

 

1 commentaire

mxpannier
mxpannier - 24/11/2015 23h08

Le demi entre c9 et navi était excellente. Le triplé de Edward dans la smoke est magistral

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.