d

21 oct. 2016 - Nepou StarCraft 2

Neeb : de zéro à héro

Neeb : de zéro à héro

En route pour la Blizzcon 2016 ! Jusqu’au début de la plus grande compétition de l’année, O’Gaming vous propose de (re)-découvrir les six qualifiés foreigners à travers une série de portraits. Aujourd’hui : Neeb

Le 17 février 1998 naissait Alex Sunderhaft, plus tard connu sous le nom de Neeb. Il est l'un des derniers joueurs professionnels à n'être pas né durant l'ère StarCraft, sorti le 31 mars 1998. 19 ans et demi plus tard, le 3 octobre 2016, il devient le premier foreigner, depuis l'an 2000, a remporter une ligue majeure coréenne. Du jeune joueur découvrant le jeu au statut de meilleur foreigner il y a une épopée et nous allons en revivre certains des meilleurs moments.

 


Devenir champion ne s'est jamais fait en un jour.
Kenzi/Fomôs

 

Un jeune Terran (presque) invincible

La première chose à savoir sur Neeb est qu'avant d'être un des meilleurs Protoss du monde, il jouait Terran. Le skill n'ayant pas de race, il se fait remarquer dès 2013 avec ses premiers exploits en clan war. Il est alors membre de l'équipe SC2strategy. C'est à cette époque qu'il affronte FXOpen NA dans un clan war remarquable, raconté par FXOkamy, ancien capitaine de l'équipe.

 

« C'était durant la première SCS Team League, en 2013, alors que FXO affrontait SC2strategy, que j'ai vu Neeb jouer pour la première fois. Nous avions commencé le match en envoyant JimRising, qui a rapidement mené 3 à 0, et nous pensions que la partie était dans la poche et que nous allions avancer au round suivant. SC2stragey n'avait plus qu'un seul jouer restant, un Terran, et Jim était particulièrement fort dans le matchup. Neeb a pulvérisé Jim... ça n'était même pas amusant à regarder. Il abusait du drop hellbat et je détestais ça, je l'ai donc pris en grippe.

 

Pour la deuxième partie nous avons envoyé Drunkenboi, qui était fort en TvT. Encore une fois, Neeb l'a rekt (sic) et nous commencions à manquer de choix. Notre dernier espoir était Theory, qui était nul en PvT, mais qui allait tenter un cheese et prier pour que ça passe. Neeb a tenu le all in et nous étions dans la merde jusqu'au cou. Nous n'avions pas d'ace prévu donc nous avons demandé un time out afin de nous organiser. C'est pendant ce moment que l'impensable arriva. Neeb avait 15 ans, il avait donc classe le lendemain matin. Le match s'était prolongé tard et sa mère lui a fait abandonner le match pour aller au lit. Nous n'avions aucune solution contre ce garçon. Nous avions perdu à 100%, et c'est à ce moment que la mère de Neeb est devenue notre ace. Le lendemain nous avons offert à Neeb une place dans l'équipe, et il a accepté. »

 


Sympathique et travailleur, Neeb s'est toujours bien intégré dans ses équipes.
Jennika Ojala/DreamHack

 

D'un Terran respectable...

Le jeune Terran a peu a peu acquis le respect des grands noms de la scène Nord Américaine. Malgré son statut de petit jeune relativement peu expérimenté il peut compter sur le soutien de joueurs de renom. C'est notamment le cas du joueur qui l'a recruté au sein de l'équipe SC2strategy et qui n'est autre que Xenocider, désormais chez Evil Geniuses. Alors capitaine, il se sentait un peu seul et cherchait un Terran top master avec du potentiel, il découvre un jeune code barre et se décide à lui donner sa chance. Ils sont depuis restés amis et discutent encore régulièrement. Avoir des amis et du potentiel est une chose, vaincre en tournoi en est une autre et ce d'autant plus lorsqu'on est au lycée et qu'on a des parents plaçant les études avant le reste. Rien n'arrête le jeune Terran qui, en 2013, réalise quelques performances honnêtes en Challenger League des WCS NA. C'est en 2014 qu'il réalise son premier vrai succès sur la scène internationale, lors des WCS America 2014 saison 1. Underdog de son groupe, il réussit à vaincre Minigun et Illusion, ne perdant que contre Polt sur le score de 2 à 1. Même s'il ne réussit pas à vaincre les Coréens Alicia et Revival au tour suivant il domine largement le canadien HuK. Se maintenir toute la saison en Premier League, alors que les Coréens sont nombreux en Amérique du Nord, met en avant le talent impressionnant du jeune américain. Il devient ainsi un des espoirs de la scène américaine, son nom résonnant enfin dans les oreilles du grand public. Pourtant, en janvier 2015, alors que nombreux sont les fans qui attendent de le voir en WCS, Neeb disparaît...

 


2016, année de la révélation pour Neeb.
Paul Roberts/Dreamhack

 

... au meilleur Protoss foreigner

Legacy of the Void approche, en avril 2015, et Neeb décide de révéler sa décision, il change de race pour rejoindre les Protoss qu'il détestait tant. Après avoir souffert pendant des années en TvP, ce changement de perspective lui permet de dominer largement ce match up. Par ailleurs, la fin de ses études lui permet de se consacrer pleinement au jeu en passant à plein temps. Sa mère ne lui demandera désormais plus d'aller se coucher avant la fin d'un tournoi. Et, s'il faut quelques mois à Neeb pour retrouver son niveau, il revient avec les honneurs en retrouvant encore une fois les lumières de la scène, en Premier League des WCS saison 3.

Le changement de race lui réussit bien c'est certain, mais c'est sur Legacy of the Void que Neeb devient sans conteste un des meilleurs joueurs Nord-Américains, puis du monde. Ainsi, sur la saison 2016, il est le seul joueur avec Has à remporter les trois tournois régionaux Challengers des WCS. Là où Has est relativement incontesté sur son île, la tâche est plus ardue pour Neeb qui doit affronter des joueurs comme Polt ou Hydra sur le continent nord-américain. Signe de son impressionnante régularité, il est aussi avec Elazer un des deux joueurs à avoir accumulé des points WCS durant les trois saisons ainsi que dans les trois tournois DreamHack en 2016.

Neeb achève enfin son excellente saison en massacrant la Corée lors de la KeSPA Cup 2016. Vous pouvez retrouver un résumé détaillé de cet exploit ici. Désormais attendu au tournant par ses adversaires, Neeb devra montrer son skill à la BlizzCon. Il est, sans conteste possible, un des espoirs foreigners. Dans un groupe B peuplé de Protoss, Patience et Zest, et avec un Zerg, TRUE, à sa mesure, Neeb a de sérieuses chances d'atteindre l'arbre final. Remporter la BlizzCon serait formidable mais improbable. Il ne faut cependant pas parier contre l'Américain, qui a déjà surpris son monde lors de la KeSPA Cup.  

1 commentaire

HugoSoulier
HugoSoulier - 21/10/2016 21h44

De Terran à Protoss ... :D

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.