d

18 mars 2018 - Nepou StarCraft 2

NW5 : Habemus Competitores

NW5 : Habemus Competitores

Vous les avez choisis, maintenant ils vont s'affronter ! Il est venu le temps des matchs de barrage des Nation Wars, cinquième édition.

Il est fini le temps des votes, envolés les bulletins et les tweets, aujourd'hui la fumée blanche jaillit. Habemus Competitores ! Et ils apparaissent là, flamboyant et plein d'espoirs. S'adressant à nous, spectateurs et commentateurs, d'une simple phrase, « ave passionator, starcrafti te salutant ». Ils sont nombreux, aussi, ceux qui, des tribunes de nos Colisée, numériques et physiques, nous compterons leurs exploits. Nous les retrouverons tous, pour les premières passes d'arme les 21, 22, 23 et 24 mars. Il est bon de rappeler que l'ordre des parties tel que présenté ici est totalement arbitraire et ne reflète pas celui de leur diffusion.

 

 

Elazer, Nerchio, MaNa : Pologne vs Autriche : HateMe, jumanjii, Chess

Affrontement Européen s'il en est, ce match n'est pourtant pas vraiment équitable. Les autrichiens sont de niveau honnête et participent de façon tout à fait honorable à des tournois en ligne tels que les Go4Sc2. Cependant, ils ne sont rien face au trio de hussard ailés. Si MaNa n'est plus au sommet de son art, il reste redoutable. Elazer et Nerchio font parti des tous meilleurs Zerg foreigner depuis déjà quelques années. L'Autriche ne devrait pas pouvoir inquiéter la puissante équipe Polonaise dont l'objectif affiché est les phases finales, voire le titre.

 

Clem, Stephano, DnS : France vs Italie : Reynor, MiaNonna, RuinBlaster

Dans la présentation de ce match, un léger biais national nous fait préférer la sélection française. Entre la légende, Stephano, l'expérimenté DnS et le redoutable Clem, l'équipe à la baguette détient toutes les clés pour réaliser une performance honorable lors de ces Nation Wars. Mais il ne faut pas sous-estimer l'Italie de Reynor. Lors du dernier match joué en bo1 successifs entre les deux nations, ce sont nos voisins qui s'étaient imposés, 5 à 3. Revanche, ou nouvelle défaite ? Rendez-vous vendredi soir à 20 heures pour assister à ce duel plein d'enjeux !

 

Neeb, avilo, MCanning : États-Unis vs Bulgarie : ArchangeL, NightWarrior, Nitix

Ils sont des matchs plus ou moins difficiles à mener. Dès lors, on ne peut qu'admirer la bravoure de l'équipe Bulgare puisqu'ils affronteront ni plus ni moins que l'équipe Américaine. Or, Neeb n'a pas l'habitude de rigoler et il devrait à lui seul suffire à écraser toute opposition. avilo et MCanning, même s'ils ne sont pas des têtes de série, ont des styles bien personnels et relativement efficaces.

 

 

TIME, Cyan, MacSed : Chine vs Croatie : goblin, Black, Karloo

Les Nation Wars ce n'est pas que l'occasion de soutenir notre équipe préférée (la baguette), mais c'est aussi celle de découvrir des joueurs venus des quatre coins de la planète. Ce match en est la parfaite illustration puisque nous aurons l'équipe Croate, issue d'une scène fort peu connue et qui bénéficiera, pour quelques parties au moins, du feu des projecteurs. L'équipe Chinoise n'est plus à présenter, tant les représentants désignés représentent régulièrement leur pays dans les compétitions internationales. Refermée sur elle-même dans les premières années du jeu, la Chine s'ouvre peu à peu au reste du monde sous l'influence du nouveau circuit WCS et de l'entrée des influenceurs chinois sur StarCraft 2. Ce match devrait donc être aussi intéressant qu'exotique.

 

Serral, ZhuGeLiang, TheMusZero : Finlande vs République Tchèque : NoLimit, Keiras, TomikuS

La Finlande avait pour héro elfi, retraité depuis 2014. Son départ a laissé un vide, comblé par le nouveau superprédateur Zerg, Serral. Comme sur Aïur le départ des anciens, plus ou moins forcé d'ailleurs, laisse la place à un être nouveau, plus rapide et plus fort. A moins de n'abattre le Zerg, la République Tchèque ne pourra pas continuer dans la compétition, mais la marche est peut-être un peu haute. La Finlande devrait ainsi s'imposer.

 

Cham, SpeCial, JimRising : Mexique vs Danemark : Lillekanin, SpaceMarine, Spazymazy

« On ne change pas une équipe qui s'entend bien » devrait être la devise de l'équipe mexicaine. Après une seconde place lors des Nation Wars 2, puis un passage à vide lors des deux suivantes, SpeCial et ses coéquipiers visent à nouveau le podium. Le Danemark ne devrait pas leur poser trop de difficultés, en principe. Reposant principalement sur les épaules de SpeCial, le Mexique est un géant au pied d'argile.

 

NoRegreT, Jig, Bioice : Canada vs Hongrie : Wordix, RobbyG, psz

Un affrontement entre le Canada et la Hongrie devrait être un stomp à sens unique. Après tout, le pays du sirop d'érable n'était-il pas dans le top 4 des derniers Nation Wars ? Et pourtant, le doute est permis. Sans Scarlett, pour les mener à la victoire, l'équipe canadienne est bien moins impressionnante. Un cheese deçi-delà, une belle performance pour ponctuer le tout et la Hongrie pourrait devenir une des surprises de cette phase de barrage.

 


Scarlett, grande absente de ces Nation Wars, après sa victoire à Pyeongchang
Crédits : Intel

 

ShoWTimE, HeRoMaRinE, TLO : Allemagne vs Espagne : Hunter, AqueroN, SouLeer

Après le départ à la retraite de VortiX et Lucifron, l'Espagne a perdu de sa superbe. Le top allemand est de bien meilleur niveau, avec des joueurs ayant tous été titrés à plusieurs reprise dans leur carrière. L'affiche est ainsi moins affriolante qu'elle ne l'aurait été il y a quelques années. Pour autant, ne boudons pas notre plaisir d'assister à un choc européen de bon niveau.

 

Probe, iaguz, Seither : Australie vs Royaume-Uni : DeMusliM, RiSky, RazerBlader

Affrontement du Commonwealth, des hémisphères et des îles en approche ! Pour autant, le match est le reflet de la trajectoire des scènes StarCraft 2 dans chacun pays. Du côté britannique, la notoriété de DeMusliM ne se traduit pas par un niveau de jeu particulièrement remarquable, loin des sommets qui furent les siens, telle une scène qui connut son apogée il y a quelques années de cela mais n'est plus que l'ombre d'elle-même. C'est tout l'inverse des Australiens. Depuis que leur région dispose de places WCS réservées, ceux-ci ont gagné tant en notoriété qu'en niveau de jeu et abordent cette rencontre en favoris.

 

Snute, Scythe, Poseidon : Norvège vs Suisse : FunK, PengWin, Elroye

Sans Targa et Eiki, mais toujours avec Snute comme leader, la Norvège a renouvelé ses rangs. Si la Suisse n'a clairement pas l'avantage, le Zerg n'est pas un spécialiste du cheese et pourrait tout à fait se faire surprendre en début de partie. Il est donc important que Scythe et Poseidon se préparent soigneusement car ils seront certainement amenés à jouer des cartes qui pourraient se révéler décisives.

 

Has, Nice, ExpecT : Taipei Chinois vs Russie : Brat_OK, Arctur, vanya

Un match en format all-kill a beau se jouer sous la forme d'une série, il s'agit bien en fait d'une série de cartes jouées entre des joueurs différent. Dans cet environnement très particulier, la surprise, l'originalité et la préparation de stratégies dédiées paye beaucoup. C'est dire alors si les cheeses peuvent être dangereux mais rentable ! Or donc, Has mènera l'équipe de Taipei Chinois. Si le match est aussi imprévisible que le Protoss, nul doute que son équipe sera la préférée du public, n'en déplaise à la Russie. On peut tout du moins espérer un feu d'artifice de canon rush, DT et autre proxy gate !

 


Has, le fromager merveilleux
Crédits : TeSL

 

Kelazhur, Erik, TurkeyDano : Brésil vs Bolivie : DarK, DarkUnnamed, ale

Voici donc venu le derby d'amérique du sud, Brésil oblige, vous nous pardonnerez une incartade dans le vocabulaire footballistique. A droite, l'équipe brésilienne est menée par son capitaine, le bien connu Kelazhur. Actuellement un des meilleurs Terran foreigner, s'il n'est pas tout à fait au niveau de SpeCial, il n'en demeure pas moins un adversaire de taille. Son TvZ sera mis à rude épreuve face à une équipe Bolivienne assez uniforme. C'est heureusement son meilleur match-up, à près de 70% de taux de victoire. La seleção brasileira devrait ainsi se tirer vainqueur de ce match et avancer dans la compétition. En espérant qu'ils ne croisent pas l'Allemagne...

 

SortOf, Namshar, Zanster : Suède vs Vietnam : sOsFanboy, Hunterxx, MeomaikA

Cela a déjà été dit, mais un des intérêts (nombreux) des Nation Wars c'est de permettre à des scènes peu connues de se faire remarquer. Situé à l'autre bout du monde, dans un fuseau horaire pas franchement arrangeant et peu médiatisé, inutile de dire que la scène Vietnamienne n'est pas très connue en Europe. C'est donc l'occasion d'admirer leur valeur alors que ses représentants affronteront l'équipe Suédoise. Celle-ci, expérimentée au plus haut niveau, devrait toutefois s'imposer. Mais, dans un jeu de stratégie, l'information est une ressource précieuse. Elle est ici répartie de manière fort peu équitable, à l'avantage des prétendants.

 

uThermal, Harstem, Optimus : Pays-Bas vs Perou : Catz, Smile, XionS

Catz, le très sympathique leader de l'équipe Root Gaming, mène l'équipe du Pérou dans ces Nation Wars. Cependant, le chemin de son équipe risque de s'arrêter assez tôt. Les Pays-Bas n'en ont pas l'air, mais leurs joueurs sont de très bon niveau. S'ils ne sont pas des favoris pour la victoire finale, les sous-estimer serait une grave erreur. Avec un bon meneur en la personne d'uThermal, ils bénéficient de l'expérience d'Harstem et de la maîtrise d'Optimus, qui n'est pas non plus novice au plus haut niveau.

 

Bly, Kas, DIMAGA : Ukraine vs Chili : Jarppi, Dastan, Halfbreed

Autant le dire tout de suite, l'équipe Ukrainienne n'est plus toute jeune. Pour autant, alors que chaque carte compte, l'expérience des grands événements est un immense atout ! S'ils ne sont pas favoris pour remporter la victoire finale, ni même pour se rendre aux play-offs, la vieille garde devrait nous offrir un beau récital. Et, qui sait, les joueurs chiliens auront à coeur de prendre par surprise les coéquipiers de Bly. La tâche est ardue, le match séduisant.

 


Remaniée, l'équipe Coréenne attend de pied ferme les prétendants au titre
source : O'Gaming TV

 

« Manque-t-il la Corée ? » vous demanderez-vous, sympathique spectateur. Que nenni ! Forte de sa victoire au tour précédent, les maîtres de l'arène n'ont pas à traverser la fange des barrages. C'est du haut de leur piédestal qu'ils verront les prétendants s'affronter mercredi et jeudi, dès 16 heures puis vendredi et samedi dès 14 heures sur O'Gaming TV et tous les autres streams partenaires !

1 commentaire

Niak
Niak - 25/03/2018 20h22

Hello, est-il prévu des VODs des rencontres sur Youtube pour les largués comme moi qui n'arrivent pas à suivre votre cadence de folie ? Je galère à trouver les retransmissions des matchs. Les vidéos Twich de 15h c'est un peu l'enfer ^^' Quoi qu'il en soit merci à vous pour cette nouvelle édition !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.