d

27 oct. 2015 - MMC Divers

On a mis les mains sur BattleBorn !

On a mis les mains sur BattleBorn !

Gearbox, les créateurs de Borderlands, nous préparent en début d'année prochaine une nouvelle licence intitulée BattleBorn. Elle arrive tout bientôt en beta fermée, et nous avons pu tester la bête la semaine dernière. Mais Battleborn, késako ?

Un croisement osé.

Battleborn, à première vue, semble être fortement inspiré de Team Fortress 2. Vous combattez en équipe avec des personnages aux classes très typées, et aux rôles fortement liés. On retrouve même une copie de l'heavy, ainsi que du medic, jusque dans plusieurs détails du design graphique (je vous laisse deviner).

Mais la comparaison est surtout d'apparence, et même si on sent la forte inspiration la prise en main, elle, est issue de Borderlands, avec plus de contact. Une grosse partie des personnages sont presque exclusivement des experts du corps-à-corps, ce qui est peu ou prou la seule différence, puisqu'on retrouve les mêmes sensations très « bourrines ». On retrouve également l'humour et l'ambiance visuelle délirante et exotique, avec de légères variations, juste ce qu'il faut pour être original.

 

Une recette qui convainc.

Pour ne pas mentir, je partais rempli d'appréhensions, je n'étais pas très motivé par le jeu mais j'étais prêt à me laisser convaincre. Eh bien je l'ai été, et même si je garde des réserves je suis séduit par le mélange, et la façon d'intégrer leveling et compétences qui rappellent League of Legends et consort.

Des réserves je disais, car il y a quelques détails à travailler. En l'état, l'équilibrage est frustrant quand les gens connaissent le jeu, car si les cartes disposent de points sur lesquels on construit des tourelles et autres bonus localisés dans la zone en question, cela rapporte aussi de l'expérience. Cela signifie que l'équipe qui prend l'avantage du terrain prend aussi, en même temps et sans même l'utiliser, l'avantage du niveau. Rattraper un retard semble donc presque impossible et si rien n'est fait je parie sur des parties très rapides , et pas à cause de l'effet boule de neige mais parce que passées les cinq premières minutes il n'y a plus beaucoup de mystère sur l'équipe victorieuse à la fin.

On attend de voir ce qui en sera fait, mais cela va demander un peu de travail. Oh et il ne faudrait pas oublier de rééquilibrer certains persos, qui deviennent vite indispensables dans une composition, et qui peuvent parfois en rendre d'autres inutiles. Mais ça n'a rien d'inhabituel alors même que la phase de bêta n'est pas débutée. A surveiller donc, notamment bien sûr pour son potentiel en terme d'eSport, et comptez sur Ogaming TV pour ça !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.