d

15 janv. 2018 - Kyoomei League of Legends

Open Tour : la scène française fait peau neuve !

Open Tour : la scène française fait peau neuve !

Annoncée par Damien Ricci, Head of Esports chez Riot Games France, en exclusivité sur O'Gaming, la version 2018 du circuit compétitif français s'inscrit dans la lignée des réformes annoncées il y a quelques semaines par Riot à l'échelle européenne. Concrètement, quels sont les changements apportés par l'Open Tour ?

Au revoir Challenge France, nous t'aimions tant…

Pour les habitués de la scène française, le Challenge France était le rendez-vous à ne pas manquer (avec les Underdogs ! ;) ). Deux fois par an, le fleuron des équipes françaises s'affrontait en deux temps : d'abord, une phase de poules où chacune des six participantes défiait les autres deux fois, puis une phase à élimination directe entre les quatre meilleures structures pour déterminer l'heureux vainqueur. Pour rappel, en 2017, Millenium s'est imposée à deux reprises.


Au printemps dernier, Millenium s'était imposée en finale du Challenge France face à LDLC, avant de conserver son titre cet hiver face à GamersOrigin.
La structure parviendra-t-elle à rester au sommet avec ce nouveau format ?
Crédits : @RiotGames

Mais tout cela, c'est du passé ! Avec l'introduction du tournoi paneuropéen, Riot France – bureau inauguré il y a six mois, et déjà fortement impliqué sur les finales des LCS à l'AccorHotels Arena – a oeuvré pour mettre en place un véritable circuit en sept étapes, chacune rapportant des points aux équipes y réussissant les meilleures performances. Les deux meilleures structures à l'issue du circuit, autrement dit celles ayant totalisé le plus grand nombre de points sur l'ensemble des étapes, seront qualifiées pour participer à l'affrontement paneuropéen, qui aura lieu deux fois par an.

Un format plus ouvert et basé sur des tournois existants

L'un des aspects novateurs de l'Open Tour réside dans l'opportunité offerte à tous les joueurs de rang Platine 5 ou plus de s'inscrire aux compétitions. Cela permettra non seulement de favoriser l'émergence de nouveaux talents, mais aussi de laisser une chance à certaines équipes de haut niveau n'ayant pas eu l'occasion de s'immiscer dans le format restreint du Challenge France.

Pour cela, chaque tournoi sera précédé d'une phase de qualification en ligne, facultative mais procurant divers avantages : les huit meilleures équipes marqueront d'emblée un certain nombre de points, bénéficieront du statut de tête de série durant l'étape (c'est-à-dire que leur positionnement dans l'arbre du tournoi sera très avantageux), et enfin leurs frais de déplacement seront pris en charge pour l'étape concernée. Chaque tournoi qualificatif se déroulera sur un weekend, intégralement en Bo1, de même que la phase offline !

D'ailleurs... déplacement ? Eh oui, tout ne se passera pas au même endroit ! Afin de mettre en valeur la qualité de notre scène locale, l'Open Tour va intégrer quatre tournois déjà très fréquentés, que voici :

- Lyon Esport - du 16 au 18 février 2018

- Gamers Assembly (Poitiers) - du 29 mars au 2 avril 2018

- Dreamhack Tours - du 19 au 21 mai 2018

- ESL Montpellier - les 02 et 03 juin 2018


Pour connaître les trois dernières étapes, il faudra encore patienter un peu. Le premier tournoi qualificatif, celui de la Lyon eSport aura lieu les 27 et 28 janvier : vous pouvez vous inscrire dès à présent ! Si vous n'avez pas suffisamment de joueurs pour constituer une équipe, n'hésitez pas à tweeter en utilisant le hashtag #LoLOpenTour pour trouver le ou les partenaires de vos rêves :)

Si vous souhaitez plus d'informations, n'hésitez pas à visiter le site officiel www.lolopentour.com ou à revisionner l'interview de Damien Ricci par Chips et Noi ci-dessous !


Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.