d

01 mars 2017 - Unbound League of Legends

Origen, ascension et chute

Origen, ascension et chute

Peu d'équipes peuvent se targuer d'avoir fait vibrer l'Europe entière au cours des compétitions internationales et si Fnatic est encore présent sur le devant de la scène, d'autres ne sont plus que les fantômes de leur gloires passées à l'instar de Gambit Gaming ou de Origen. Et c'est à cette dernière que nous allons nous intéresser aujourd'hui à travers son parcours en Europe et dans le monde.

À l’assaut des Challengers Series

Origen est fondé en décembre 2014 par le midlaner emblématique de Fnatic, xPeke. Il est alors rejoint par l’expatrié allemand qui était jusqu’alors jungler de Team SoloMid, Amazing et par l’ancien support des Lemondogs, Mithy. Le jeune mais prometteur AD Carry Niels les rejoint aussi tandis que l’expert des téléportations miraculeuses, sOAZ, se joint à l’effectif peu après. Dans leur gaming house située en Espagne, ils rejoignent rapidement le haut du classement en 5c5 et terminent 9e du ladder avec 70 victoires pour seulement 6 défaites.  Cette performance leur ouvre les portes des Challengers Series où ils sont en passe de réaliser le segment parfait mais chutent dans leur pénultième partie face à LowLandLions White. Cette contre-performance ne les empêchera pas de terminer sur la plus haute marche du podium. De plus, durant cette période, ils remportent des tournois tels que l’ESL MWC Challenge ainsi que la Gamers Assembly 2015.

Le roster Origen à son arrivée aux LCS. Source : lol.esportswikis

Ces participations à divers tournois les prépareront aux Playoffs qui leur permettront de se qualifier pour les LCS à la suite de leur victoire face à Copenhagen Wolves Academy, autrefois appelés LowLandLions White. La dernière partie de ce BO se terminera d’ailleurs par un backdoor d'xPeke sur Zed qui renouera avec ses vieilles habitudes.

Sur le toit du monde

L’équipe composée de sOAZ, Amazing, xPeke, Niels et Mithy arrive donc en LCS pour le segment d’été 2015. Le joueur le plus rapide à se démarquer sera Niels, élu MVP lors de la première semaine de compétition grâce à ses performances sur Kalista et Vayne et son KDA de 14. L’équipe sera alors aux prises avec H2K afin de sécuriser la seconde place du classement pendant une bonne partie du Split tandis que Fnatic fera la course en tête en réalisant l’exploit de ne perdre aucune partie durant la saison régulière. Cette série d’invulnérabilité prendra fin lors de la finale des Playoffs où Origen parviendra à sécuriser deux parties grâce notamment à Niels, mais Rekkles et ses coéquipiers finiront par l’emporter 3-2 avec un Pentakill de l’ADC suédois sur Tristana.

Cette seconde place aux Playoffs qualifie l’équipe espagnole pour les Regionals Qualifiers, qui déterminent alors la troisième équipe européenne à se qualifier pour les championnats du monde qui auront lieu quelques mois plus tard. Ils battront successivement Roccat et UOL, devenant alors la troisième équipe européenne à participer aux Worlds. À la suite de cette qualification, leur coach, LeDuck quitte son poste au sein de l’organisation et déclarera par le suite que l’équipe n’aurait pas eu de coach si Riot ne l’y avait pas obligé.

C’est donc avec leur nouveau coach, Hermit, qu'Origen se retrouve dans le groupe de TSM, KT Rolster et LGD Gaming. Après une phase de groupe rondement menée lors de laquelle ils perdront uniquement les matchs retour contre LGD et KT Rolster, ils se classent seconds du groupe et apprennent alors qu’ils affronteront en quart de finale l’équipe de Steak, Flash Wolves.

L'équipe réagit à son tirage face aux Flash Wolves

Après l’avoir emporté 3-1, ils chuteront en demi-finale face aux futurs champions du monde, SKT T1. Origen finira donc troisième, aux côté de Fnatic qui auront chuté face à KOO Tigers.

Départs et chute

Après sa bonne performance lors des championnats du monde, Origen annonce l’arrivée de PowerOfEvil au poste de midlaner, assurant l’alternance avec xPeke. Leur première apparition fut lors des IEM San Jose où ils ont battu consécutivement TSM et CLG, redorant le blason européen sur la scène mondiale et prouvant ainsi que la région Europe est supérieure à la région Nord-Américaine. Lors de la saison qui a suivi, xPeke ne jouera que trois parties tandis que son équipe termine à la cinquième place, se qualifiant ainsi pour les Playoffs. Niels et sa bande parviendront à se défaire d'UOL mais chuteront face à G2.

Au terme de ce segment, Niels (qui prendra par la suite le pseudonyme de Zven) et Mithy quittent la structure pour rejoindre G2 et ainsi remplacer Hybrid et Emperor. Ce départ fera beaucoup de bruit sur la scène européenne puisque les conditions de transfert ainsi que les négociations ne seront pas limpides pour tout le monde.  Dans le but de remplacer ces joueurs, la structure européenne fait appel aux services de FORG1VEN et d'Hybrid. Cependant, le passage au format BO2 va perturber l’équipe et les résultats en pâtiront et le départ de FORG1VEN au terme de la troisième semaine ne va pas arranger l’état de forme de la formation. Afin de sauver son équipe du naufrage, le capitaine charismatique devra endosser le rôle d’AD Carry et c’est ainsi qu'xPeke évoluera aux côtés d'Hybrid sur la voie du bas. Et si Toaster fera une brève apparition, le capitaine restera au sein de son navire et participera au Promotion Tournament où Origen sauvera sa place en LCS face à Misfits.

Ces résultats en deçà des attentes de l’équipe précipiteront le départ des membres d'Origen et seul xPeke restera dans la structure qu’il a créée. Se retirant au rang de remplaçant, il recrute Satorius, Wisdom, NaeHyun, Tabzz ainsi qu'Hiiva. Cependant la mayonnaise ne prend pas et l’équipe enchaîne les mauvaises performances, pointant à la dernière place du groupe B avec un résultat de 0-12. Ces déboires pourraient malgré tout les hisser au rang de légende et leur permettre d’atteindre le Panthéon aux côtés de la Team Coast.

Tabbz_LCS_04/02_lolesports

Tabbz, l'ADC actuel de Origen Source : lolesports

Précédemment au sommet du monde, Origen est désormais en train de lutter pour le maintien qui semble difficile à atteindre sans passer par le Promotion Tournament. Et vous, pensez-vous qu'Origen puisse remonter la pente et retrouver sa gloire d’antan ou est-ce qu'xPeke va prouver qu’il gère mieux son image que son équipe de League of Legends ?

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.