d

29 juil. 2016 - Mantrente League of Legends

Patchs 6.13/6.14 : Quoi de neuf dans la faille ?

Patchs 6.13/6.14 : Quoi de neuf dans la faille ?

Cela n’aura échappé à personne, les patch 6.13 et 6.14 se concentrent majoritairement autour des supports en élargissant le panel de champions viables en compétition. En effet, fini de voir presque exclusivement des tanks tels qu’Alistar ou Braum aux cotés de l’ADC et il est temps pour les dits “plus fragile” disposant d’un soin ou d'un bouclier de retourner dans la faille de l’invocateur.

De l’autre coté de la carte Gnar fait un retour fracassant avec un travail sur lui très intéressant qui va sûrement permettre au Yordle de venir combattre des personnages comme Trundle, Swain ou encore Vladimir tous trois plus ou moins nerf sur le 6.13 et ultra présents dans les équipes ces dernières semaines.
Une question se pose alors : les joueurs professionnels ont-ils réussi à s'adapter à cette nouvelle méta ? En effet cela fait bientôt quelques mois que la scène compétitive s’appuie sur des supports tank et des combats top lane basés sur un pool de champions restreints. Revenons sur les derniers choix de certains joueurs pour essayer d’avancer quelques éléments de réponse.

Amis support soignez nous !

Commençons notre analyse par les supports. Grâce à la modification d’objets tels que le creuset de Mikael, l'encensoir ardent ou le talisman de l’ascension voici qu’un retour des champions plus fragiles, possédant une capacité de soin ou de bouclier, est possible sur la scène compétitive. Nous allons énoncer ci-dessous quelques champions qui font de nouveau partie du pool des joueurs professionnels lors de ce Summer Split 2016 des LCS EU.

Nami, utilisée par Yellowstar chez les Fnatic à neuf reprises ou encore par Hylissang pour les Unicorns of Love lors de cinq parties (1), revient dans cette méta, entre autre, grâce à la modification du creuset de Mikael. Ce dernier ayant obtenu un nouveau passif lors du patch 6.13, augmentant les effets des soins et des boucliers de 15%, il convient tout à fait à un personnage comme Nami avec son flux et reflux. Ajoutons à cela une très légère réduction du prix et il n’en fallait pas plus pour voir les joueurs équiper le creuset de Mikael sur Nami.
Cependant, le creuset de Mikael ayant une fonction relativement défensive, un autre objet plus offensif se voit attribuer le même passif d’augmentation des soins et boucliers. Il s’agit de l’encensoir ardent. Son coté plus agressif vient du fait qu’il apporte de la puissance mais aussi de la réduction des délais de récupération des sorts. Pour rappel le creuset de Mikael augmente la résistance magique et a pour capacité active d'enlever tous les effets d’entrave sur un champion allié. Le choix de l’un ou l’autre de ces deux objets se fait au jugé du joueur qui, selon le déroulement de la partie et les champions adverses, privilégiera soit l’encensoir ardent soit le creuset de Mikael qui est option la plus souvent vue aux LCS ces dernières semaines.
Malgré ces quelques changements dans le choix des objets équipés sur elle et des entrées dans la faille de plus en plus nombreuses, Nami n’est pas le choix numéro un des support en compétition. C'est Karma qui règne sur la bot lane aux coté de Braum avec soixante et onze apparitions.

Autre champion à faire de nouveau quelques apparitions : Janna. La magicienne de l’air déjà très rapide dans ses déplacements peut, en plus de son passif, accroître sa vitesse de déplacement grâce au nouveau passif du talisman de l’ascension. Ce dernier permet au champion le possédant d’avoir « jusqu'à +20% vitesse de déplacement en 2 sec à proximité des tourelles, des tourelles détruites et des portails du Néant ». Vous vous dites qu’une augmentation de la vitesse de déplacement c’est léger pour refaire apparaître un champion au niveau professionnel ? Vous avez raison ! C’est pourquoi le patch 6.13 permet au talisman d’apporter +40 d’armure et augmente la régénération de points de vie ce qui pourrait permettre à des champions très fragiles, tels que Janna, de résister un petit peu plus lors des combats.
Avec un peu moins de présence dans la faille que Nami on ne peut pas dire que les joueurs pros aient décidé de remettre Janna au premier rang puisque les parties avec elle sont effectuées majoritairement par un homme, Raise le support de l’équipe Roccat qui a choisi de jouer Janna lors de sept parties. Janna étant apparue aux Summer Split des LCS EU à treize reprises (1).

Abordons maintenant un champion qui fait son retour depuis cette huitième semaine des LCS, Sona. La joueuse d’Etwahl peut aujourd’hui faire son retour grâce au patch 6.14 qui lui permet d’améliorer ses forces qui autrefois faisaient déjà d’elle un champion intéressant. En effet  grâce au nouveau passif de son ulti, ses délais de récupération des sorts sont réduis au fil de la partie. Sona obtient dans le même temps de plus gros dégâts, changement du passif, un peu plus de sécurité, rayon des halos augmentés, ce qui une fois combiné offre à Sona une plus grande présence lors des combats. Sur la scène compétitive le travail effectué sur le champion semble avoir été remarqué à l’image de Kasing et Yellowstar qui ont tous deux joué Sona lors de la semaine huit, date de mise en place du patch 6.14 en compétition. Malheureusement dans les deux cas la victoire n’a pas été au rendez-vous mais n’en doutez pas, Sona reviendra dans la faille de l’invocateur pour montrer son plein potentiel.


Les supports les plus joués lors du Summer Split 2016 des LCS EU, 1ere Karma (1)

Vous l’aurez compris le patch 6.13 permet d’élargir le pool de champions et il est donc normal d’assister à une certaine continuité dans les choix des supports les plus résistants. Prenons l’exemple de Braum qui reste LE support de la méta. En effet son bouclier permettant de bloquer énormément de compétences, tel que le poke de certains adversaires, fait de lui un personnage énormément joué. Le patch 6.13 offre également un léger buff pour les joueurs utilisant le Targon. L’utilisation de celui-ci se voit simplifiée par Riot Games qui ajoute en même temps un changement permettant d'éviter de faire intervenir le passif du Targon lors de l'exécution des familiers (exemple : les plantes de Zyra). Cela défavorisait la duo lane au vu du faible butin apporté par les plantes.

Finissons notre analyse de la bot lane par un léger regard du coté de Leona et Tahm Kench. La guerrière Solaris profite du patch 6.14 pour voir ses temps de récupération des sorts diminués, tout comme ses dégâts pour équilibrer les combats. Le but de ces modifications est de prolonger l’utilité du champion lors des combats. Avant cela, une fois ses sorts lancés Leona n’avait plus de solutions pour apporter de l’aide à ses alliés et donc pouvait se retrouver bien seule dans la mélée. Avec le patch 6.13, Tahm Kench voit son ulti modifié pour lui permettre d’effectuer son roaming de plus loin et avec plus de surprise puisque les adversaires seront prévenus de son arrivée seulement 1 seconde avant son apparition, contre 1,5 seconde précédemment. Toujours dans un objectif d’équilibrage, le passif de son utli offrira moins de dégâts. Nous aurions pu nous attendre, avec une force de roaming accrue, à ce que Tahm Kench soit capable de concurrencer Bard, ou tout du moins le gêner, et voir un peu plus d’action sans l’intervention des junglers. Malheureusement Tahm Kench ne semble pas intéresser les pros puisqu’il est seulement entré huit fois dans la faille de l’invocateur lors de ce Summer Split, dont six fois par Mithy le support des G2 Esports.

En conclusion de cette analyse sur la bot lane nous pouvons remarquer que la domination de Braum et Karma est loin d’être terminée. Cependant des choix de champions tout à fait viables et utilitaires comme Nami, Bard, Janna ou Sona sont possibles et offriront peut être une nouvelle chance à certains ADC avec lesquels ces champions ont une bonne synergie. Aujourd’hui nous parlons de quelques supports mais il faut savoir qu’ils seront, peut être, encore plus nombreux à être viables compétitivement grâce à la politique actuelle de Riot Games : « rendre les supports plus satisfaisants à jouer ».

Trundle sors de cette lane ! Gnar a besoin de place !


Les champions les plus joués au top lors du Summer Split 2016 des LCS EU, 1er Gnar (1)

Passons maintenant à la deuxième partie de cet article, la top lane. Omniprésent depuis un long moment, que cela soit en haut ou en bas de la carte, Trundle subit un nerf sur sa capacité de régénération de points de vie qui passe de 9,4 à 6 lors du patch 6.13. Riot Games explique cela par le fait que sortir un Trundle de sa voie était devenu très compliqué et il fallait intervenir. Toutefois le troll reste un champion très apprécié comme le montre les cinq parties de Soaz pour les Origen et les cinq de Steve pour les Schalke 04 depuis le début du Summer Split. À titre d’information, sur l’ensemble du Summer Split Trundle a été présent dans 30% des parties jouées et banni dans 32% des drafts (1) (source Oracle’s Elixir).

Il est maintenant temps de passer au champion qui voit en ce patch 6.13 une bénédiction. Il s’agit de Gnar. Le Yordle voit son passif et ses deux premiers sorts (A et Z) améliorés, ce qui lui a permis de faire un retour fracassant. Le changement sur le passif n’est pas l’élément qui permet à Gnar de faire son retour car il consiste seulement à améliorer la portée du mini-Gnar au fur et à mesure des niveaux. Là où la réelle amélioration a lieu c’est sur les deux sorts A et Z. En effet le jet de boomerang a une portée augmentée de 500 (la portée était de 2500 elle est maintenant de 3000) ce qui lui permet de farm et de poke de très loin. Son deuxième sort amélioré est le sort « Agitation » qui voit ses ratios augmentés de cinq à chaque niveau et cela est très intéressant lors de phases d'agression.

Pour conclure, seul Gnar entre dans la danse au top et vient s'ajouter aux champions déjà joués depuis le début du Summer Split 2016 des LCS EU. D’autres champions déjà présents auparavant ont été modifiés, en nerf ou en buff, comme Vladimir, Fiora, Swain ou encore Irelia. Les patchs 6.13 et 6.14 permettent donc d’équilibrer les débats sur la top lane. Cependant il est fort probable que le plus gros du mouvement se déroule lors des prochaines semaines puisque le nouveau Ryze devrait faire son apparition en compétition. Au vu de la puissance et la mobilité offertes par le personnage les combats s’annoncent intenses et le spectacle n'en sera que plus intéressant.

Maintenant que nous avons étudié certains points de ces patchs 6.13 et 6.14 en faisant le parallèle avec les choix des joueurs, pensez vous que ces derniers ont bien exploité ces patch, au niveau des performances ? Du choix des objets ? Des compositions ? N'hésitez pas à nous faire part de vos avis !

(1) Chiffres ne prenants pas en compte la semaine 8 du Summer Split 2016 des LCS EU.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.