d

05 mai 2015 - Haryuu League of Legends

PawN, de Challenger à GodSlayer

PawN, de Challenger à GodSlayer

PawN est un des meilleurs joueurs au monde sur la scène compétitive League of Legends. Actuellement chez « Edward Gaming », PawN est l’ancien Midlaner des « Samsung Galaxy White », l’équipe Championne du Monde 2014. Des statistiques affolantes, un palmarès époustouflant... En 2 ans de compétition, PawN confirme qu’il est un joueur très talentueux.

 

 

Samsung, de la révélation à la consécration

PawN est à l’origine le midlaner de l’équipe « Maximum impact Gaming Blitz », qu’il forme lui-même accompagné de ses amis le 3 Juin 2013, mais l’histoire est de très courte durée puisque l’équipe se sépare seulement 3 mois après sa création. À cette époque, il est alors connu sous le pseudo de « WonSuck » et ne reste pas longtemps sans équipe. En effet, à l’époque, la structure Samsung décide de s’offrir l’équipe « MVP Blue » au même moment, sauf que, suite à cette acquisition, Easyhoon, alors actuel midlaner de « MVP Blue », décide de partir de lui-même, ayant trouvé un challenge plus intéressant. La nouvelle équipe Samsung se retrouve donc avec SuNo comme midlaner, mais les performances du joueur n’étant pas à la hauteur, il quitte à son tour l’équipe d’un commun accord avec la structure.

Nous sommes le 29 septembre 2013. PawN, toujours sans équipe, se voit proposer un essai au sein de l’équipe désormais connu sous le nom de « Samsung Galaxy Blue », et l’essai s’avère concluant puisque quelques jours plus tard il rejoint officiellement l’équipe en tant que midlaner. L’histoire commence maintenant. PawN se révèle timidement aux yeux des spectateurs Coréens, avec des prestations bonnes mais pas exceptionnelles. Peu de temps après avoir rejoint l’équipe, il participe à un événement « WCG Korea 2013 », où il terminera second après avoir notamment vaincu les « SKT T1 K » en demi-finale 2-0. L’équipe s’incline face aux « CJ Blaze » 2-1 en finale sans démériter. Mais pas le temps de souffler qu’un autre évènement majeur se présente, où l’équipe terminera seulement entre la 5e et la 8e place du « PANDORA.TV Champions Winter Split 2013-2014 », malgré de très bonnes performances en phase de poules où ils n’auront perdu aucun BO avec un bilan de 3 victoires et 3 défaites. Ils seront défaits par les futurs champions qui ne concéderont aucune carte, les « SKT T1 K ».

Mais les performances de PawN sont de plus en plus impressionnantes, et c’est lors du « ZOTAC NLB Winter 2013-2014 » se déroulant mi-janvier 2014 qu’il explose, terminant même avec une très jolie 3e place !

Au 12 février 2014, il change d’équipe et passe dans l’équipe dite « première » de Samsung, les « Samsung Galaxy Ozone ». Ce changement est motivé par les piètres performances de Dade et les excellentes de PawN, celui-ci étant capable de rivaliser avec tous les midlaners coréens actuels, même le très célèbre Faker.

Le changement d’équipe n’entrave en rien la progression et les excellentes performances de PawN, qui confirme peu à peu son statut d’excellent joueur. Il termine à une bonne 3e place lors du « HOT6iX Champions Spring 2014 » mais, ironie du sort, c’est son ancienne équipe « Samsung Galaxy Blue » qui termine première et qui les élimine en demi-finale sur un score de 3-1, porté par un très grand Dade. Dès lors, une rivalité entre les deux joueurs se crée, ayant sensiblement le même style de jeu et une forte capacité à dominer la phase de laning. Les deux joueurs se ressemblent et deviennent très bons amis, la rivalité n’étant que sur la scène compétitive. Et c’est grâce à cette amitié et cette rivalité que PawN décide de se mettre sérieusement au travail et s’entraîne dès lors bien plus sérieusement qu’avant, ayant pour ambition de vaincre Dade ainsi que l’actuel roi, Faker.

Pawn monte d’un cran et un nouveau tournoi se présente à lui : le « HOT6iX Champions Summer 2014 » et le seul changement pour l’équipe se situe dans son nom, puisqu’elle s’appelle désormais « Samsung Galaxy White ». Seule la victoire compte, et la première place est l’objectif pour l’équipe. Mais l’objectif premier de PawN est tout autre, il s’entête et persiste, son unique souhait est d’être le meilleur. Toutefois, le scénario est le même, ce sont les « Samsung Galaxy Blue » qui termineront premiers, éliminant au même stade de la compétition qu’auparavant l’équipe de notre PawN. Dade terminera second au classement MVP derrière l’un des meilleurs junglers coréens, KaKAO. Petite consolation pour PawN, il termine devant Dade au classement du KDA.

La déception est grande, mais la qualification aux Worlds est acquise et il ne reste que 2 mois avant que la compétition démarre. Cette compétition tant attendue verra-t-elle la consécration de PawN, ou de son éternel rival Dade ? Faker n’étant pas de la partie suite aux très mauvaises performances de son équipe lors de cette année. PawN est d’ailleurs le seul joueur à ce jour ayant réussi à tuer Faker en duel sur la phase de lane lors d’un match compétitif. Et ce, trois fois.

 

 

Nous voici en septembre 2014, presque un an après l’arrivée du « God Slayer » dans la structure Samsung. Les Worlds débutent d’une manière très brutale, l’équipe est totalement différente des précedents mois, écrasant sans aucune pitié ses concurrents en phase de poule. 6 victoires et aucune défaite, les phases de poules ont été un excellent échauffement pour les « Samsung Galaxy White ».  Dès lors, les phases finales se jouent en Corée, et c’est devant son public qu'il tient à démontrer qu’il est le meilleur. Le quart de finale face à TSM se termine sur un score de 3-1 pour PawN et ses coéquipiers, et le duel entre Bjergsen et celui-ci aura tenu toutes ses promesses.

La demi-finale est beaucoup plus attendue puisqu’elle opposera les deux équipes sœurs, et surtout Dade contre PawN, les deux rivaux. Dade l’emporte souvent, peut-être même trop au goût de PawN et des « Samsung Galaxy White » qui décident de sévir. La victoire est sans appel, 3-0. Notre « God Slayer » prend sa revanche sur Dade, de la plus belle des manières et dans la plus prestigieuse des compétitions. Beaucoup de larmes seront versées lors de cette demi-finale, la désillusion des « Samsung Galaxy Blue » renforce les liens entre les équipes sœurs, les « Samsung Galaxy White » n’hésitant pas à réconforter leurs amis et éternels rivaux.

La finale a beaucoup moins de saveur mais dans l’enjeu, beaucoup plus. L’adversaire « Star Horn Royal Club » était déjà finaliste l’année passée, et ils ont soifs de victoire. Mais ça ne sera pas pour cette année non plus, nos « Samsung Galaxy White » sont désormais beaucoup trop durs à contenir et ils l’emporteront en ne concédant que la deuxième game lors de cette prestigieuse compétition, devenant les Champions du Monde 2014 sur le score de 3-1.

PawN ne sera pas nommé MVP de cette compétition mais est depuis lors considéré par beaucoup, à tort ou à raison, comme le meilleur joueur de League of Legends. Le titre de champion en poche, il est temps de trouver un nouveau Challenge et de partir pour la Chine, dans l’équipe «  EDward Gaming »

 

 

Nouvelle destination, même ambitions.

 

Les Worlds se terminent à peine que PawN s’envole vers un nouvel horizon : la Chine. L’objectif reste le même que cette magnifique année 2014 ponctué par un titre de Champion du Monde, devenir le meilleur joueur de League of Legends et remplir son palmarès. La concurrence s’annonce beaucoup plus rude que l’année passée puisque tous les meilleurs joueurs et les anciens coéquipiers de PawN ont rejoint le même pays, la même ligue, et même son éternel rival Dade est présent. La structure « EDward Gaming », qui compte un palmarès très impressionnant malgré une seule année en LPL, puisqu’ils remportent la LPL lors des deux split 2014, souhaite cette année franchir un cap en remportant les Worlds 2015 et recrute donc PawN. Il n’est pas le seul à rejoindre cette équipe puisque Deft, l’ancien AD Carry de « Samsung Galaxy Blue » est également de la partie. Nouveaux joueurs pour la structure, mêmes ambitions pour l’équipe : les titres.

L’intégration des nouveaux joueurs est rapide et, même si la communication n’est pas toujours évidente à cause de la différence de langue, les performances de l’équipe et notamment de PawN sont époustouflantes. L’outrageuse domination de l’équipe lors du « Split LPL 2015 » n’est pas sans rappeler l’année précédente pour « EDward Gaming ». PawN écrase tout sur son passage, jouant pas moins de 18 champions lors de ce split, l’équipe terminant sur un score de 17 victoires, 4 nuls et 1 défaite.

Mais, ce qui impressionne le plus, c’est la facilité avec laquelle le « God Slayer » réussit à vaincre ses ennemis en phase de lane, et ce avec n’importe quelle champion. Il termine le split en étant invaincu sur 14 champions, dont son Jayce fétiche et sa Lulu. Il est d’ailleurs, depuis, reconnu comme étant le meilleur joueur de ces deux champions à travers le monde puisqu’il termine avec un KDA de 25 en 6 parties avec Lulu. Des performances qui lui valent d’être 4e à la course au titre de MVP, derrière son coéquipier Deft et derrière Cool, qui s’avère être un adversaire de taille. Ce sera kRYST4L, AD Carry de l’équipe « Snake », qui remportera ce titre. Nouvelle désillusion pour le joueur qui n’arrive pas à remporter un titre de MVP en dépit des performances dont il fait preuve.

La qualification aux playoffs acquise, PawN est forcé de rentrer au « Pays du Matin calme » afin de soigner des soucis abdominaux qu’il traîne depuis la « Demacia Cup ». U le remplace donc pour les playoffs à la dernière minute et l’équipe perd le droit de ban pour le premier match des playoffs face à « Team WE ». Le manager d’ « EDward Gaming » confirme que U est un très bon joueur et que tout ira bien. Mais tout ne se passe pas comme prévu puisque Spirit, l’un des meilleurs junglers au monde, emmène « Team WE » à la victoire par deux fois. Le score est serré, 2-2.

PawN, suivant la compétition depuis son lieu de repos, déclare vouloir venir en aide à son équipe et remplace U pour la dernière partie. Choix qui s’avère payant puisqu’il remporte la dernière partie et se qualifie pour les demi-finales.

Il confirme qu’il jouera le reste de la compétition sous antidouleurs et sous contrôle médical afin de mener son équipe à la victoire. Ils balayeront facilement « Invictus Gaming » lors des demi-finales sur le score de 3-0. La finale les opposera aux « LGD Gaming ».

Cette finale est très attendue par les fans, mais pas pour PawN puisque cette opposition verra les deux meilleurs AD Carry du monde se faire face, imp et Deft. Cette finale est remportée 3-2 par « EDward Gaming » au terme de 5 matchs très plaisants et très serrés. Le duel entre les deux AD Carry tient toutes ses promesses, et PawN réalise des performances en dents de scie. Il avouera lui-même qu’il n’a pas été bon lors de ces playoffs, la douleur étant bien trop intense. La structure « EDward Gaming » précise que le joueur nécessite des soins durant 2 mois, les soucis abdominaux du joueur étant plus graves que prévu.

Ces soucis de santé remettent donc en question la participation de PawN au « Mid Season Invitational », mais nul doute que le joueur aura à cœur de prouver que, même diminué, il reste l’un des meilleurs joueurs au monde. Son palmarès et ses performances font de lui l’un des tout meilleurs que le jeu ait connu, mais est-ce suffisant pour être le meilleur ? PawN est-il le meilleur joueur ou Faker est-il toujours le roi ?
Le « Mid Season Invitational » promet d’être très plaisant à regarder, surtout si PawN et Faker venait à s’affronter. Après tout, c'est grâce à sa domination sur Faker qu'on le surnomme le « God Slayer ». Vous pouvez suivre le MSI en direct dès jeudi 7 mai sur votre chaîne O'Gaming.tv.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

Dizzy
Dizzy - 06/05/2015 10h41

Super article ! J'ai pris beaucoup de plaisir à le lire.

Crusi
Crusi - 06/05/2015 19h01

Très bon article, bien écrit, et intéressant. Je ne connaissais pas les débuts de Pawn, merci!

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.