d

06 avr. 2017 - Hatnuz League of Legends

Play-offs : passage en revue des troupes

Play-offs : passage en revue des troupes

C’est un soleil rouge qui s’est levé à l’est ce matin sur la Faille de l’invocateur. Dans un silence pesant, mêlant peur et fierté, plusieurs équipes marchent vers une bataille qui s’annonce sans pitié. Tandis qu’au loin, les meilleures formations regardent le combat en prenant note, en attendant qu’un adversaire se présente à elles. Pas de doute, nous sommes bien en Playoffs, et cela mérite sans doute un passage en revue des combattants dans chaque région majeure.

LCS EU : qui pour contester la machine Gamers2 ?

Ce sera sans doute l’enjeu transversal des deux quarts de finale qui seront joués ce week-end : quelle équipe pourra élever son niveau de jeu pour contester l’hégémonie G2 ? Quel tacticien trouvera le grain de sable pour enrayer une mécanique qui domine l’Europe depuis maintenant plus d’un an ?

Gamers 2 pourrait, en cas de victoire, égaler le record de Fnatic dans le nombre de Splits gagnés d’affilée.

Misfits - Splyce

Les deux équipes ne s’étant rencontrées qu’une seule fois, difficile de déterminer un grandissime favori. Certes Misfits a montré de belles choses durant le Spring Split, mais accuse une petite baisse de régime ces derniers matchs. De l’autre côté, on trouve des Splyce avec le même roster que celui qui a participé aux Worlds. Mais l’équipe aurait pu mieux faire, et n’a que très rarement inquiété les grosses formations européennes.

La clé du match : l’atout majeur de Misfits (la duo lane Hanssama - IgNar) sera opposée au point faible de Splyce (la duo lane Kobbe - Mikyx). En l’absence d’un protectorat assidu de Trashy, on pourrait assister à de gros différentiels de farm.

H2K - Fnatic

Ce deuxième affrontement revêt beaucoup plus d’inconnues que le précédent. Habitués à ce genre d’exercice, les coachs auront sans doute préparé des stratégies précises (on pense par exemple au Rumble d’Odoamne ou au Kennen de Rekkles). Pour Fnatic, l’heure n’est plus à l’irrégularité et aux throw à répétition observés en saison régulière. Battre au meilleur des cinq manches ce qui s’avère être une redoutable équipe bâtie autour d’un trio Odoamne-Jankos-Febiven, il faudra tout donner. La formation peut heureusement s'appuyer sur leur capitaine Rekkles toujours en forme.

Odoamne, Jankos et Febiven devront s'accorder pour contrer le jeu très agressif de l'ancienne équipe du midlaner néerlandais. Crédit : Riot Games.

La clé du match : la draft, ou le duel entre le tacticien Pr0lly et Quaye, qui remplace NicoThePico. On sera particulièrement attentif au match-up Febiven contre Caps, l’ancien contre le nouveau Fnatic.

Quel que soit le résultat de ces deux matchs, le gagnant devra avoir suffisamment convaincu au niveau du jeu afin de s’ériger en trouble-fête pour des UOL et surtout des Gamers 2 qui attendent patiemment leur adversaire en demi-finale.

LCS NA : Phoenix1 et CLG favoris

Traversons l’Atlantique pour nous retrouver dans un autre état d’esprit. Car en NA, ce n’est pas la domination d’une mais bien de deux équipes que cherchent à renverser les quatre prétendants en lice ce week-end. Chaque match a clairement son favori et son challenger, ceux-ci devront servir à une répétition générale avant le vrai test contre TSM ou C9 la semaine prochaine.

Phoenix1 - Dignitas

Auteurs d’un excellent Split, les joueurs Phoenix1 auraient pu revendiquer plus qu’une 3e place mais ils se contenteront d’un match qui s’annonce facile. En effet, Dignitas a beau être une structure historique en NA, elle peut difficilement rivaliser avec son adversaire. Elle s’est pratiquement tout le temps appuyée sur Ssumday débarqué de chez KT (et qui rencontrera donc son ancien équipier Arrow).

Un trio de champions qui donne au toplaner coréen la possibilité d'engager des teamfights et de pouvoir être efficace dès les premiers objets en poche.

Mais à part cet atout, il y a de quoi se faire des soucis. Pour P1, l’objectif est de se remobiliser et de fixer une équipe stable et cohérente avec déjà en ligne de mire une demi-finale. Tout autre résultat serait une immense déception.

La clé du match : Zig privilégiant les champions utilitaires, les conditions de victoire chez Digntitas doivent passer par un Ssumday ultra dominateur qui ne relâche jamais la pression.

CLG - Flyquest

Hai et ses coéquipiers avait démarré ce Spring Split en grande forme, s’accaparant pour quelques semaines la première place. Mais Flyquest s’est complètement effondré en deuxième partie de saison et aborde maintenant ce match avec un certain manque de confiance.  Quant à CLG, et bien l’équipe n’a, comme Splyce, pas changé depuis la saison passée et se trouve en position favorable. Huhi, 3e au nombre de kill en LCS NA, est en très grande forme, tandis qu’une belle confrontation Darshan-Balls est à prévoir en toplane.

La clé du match : Aphromoo contre Hai, la duel de shotcaller sera âpre et sans merci.

LCK : juste une mise en bouche

Passons un instant du côté de la Corée avec ces fameux Playoffs en trois rounds suivis d’une finale, avec à chaque fois, un boss qui attend au stade supérieur que le vainqueur le rejoigne.

Le match qui se tiendra vendredi, apparenté à une huitième de finale, peut être considéré comme le match des « petits » ; non pas que ces équipes soient nulles, mais parce que dans la suite de l’arbre, il n’y a que des monstres.

Afreeca Freecs – MVP

Nous avons là un duel assez homogène entre deux formations qui ont connu un Split assez rocambolesque. Les Freecs promettaient de belles choses après un milieu de saison excellent et une victoire contre SKT, mais des résultats décevants contre les petites équipes  n’ont pas rassuré Kuro et Marin, les deux locomotives du jeu. Face à eux, des MVP avec moins de très grands noms, mais une rigueur et une agressivité qui sont allés crescendo durant le Split, à l’image du jungler Beyond qui totalise plus de kills et d’assistances que son midlaner. Une victoire toute récente contre KT Rolster peut servir de match référence.

La clé du match : la duolane MaHa-Max (avec pour ce dernier des choix de champions allant de Sion à Brand support), en grande forme actuellement, sera opposée à Kramer et Tusin. Le gagnant de la phase de lane décidera probablement de tout l’early game.

La fameux quadruplé de Max avec un Sion support contre KT Rolster…

LPL & LMS : les ténors sont prêts

On terminera notre revue des troupes avec deux régions où la saison régulière n’est pas encore terminée. En effet il reste une à deux semaines de compétition en Chine et à Taïwan. Cependant, ces deux ligues sont respectivement dominées par une seule équipe à chaque fois : Royal Never Give Up et Flash Wolves.

Pour la première, c’est une formation emmenée par Mlxg, Xiaohu et Uzi qui comptabilise onze BO gagnés et seulement deux perdus. Cette équipe joue le style de jeu que l’on lui connaît, à savoir un cocktail d’agressivité avec une petite dose d’agressivité, saupoudré d’une once d’agressivité. Jouant le rôle de prétendant, les World Elite semblent pour l’instant trop courts pour venir chercher RNG dans un BO5.

Dans le second cas, la domination est encore plus marquée, puisque les Flash Wolves règnent sans partage sur la LMS, forts d’une victoire aux IEM Katowice. Les joueurs totalisent un score de 12-0, avec pour chacun d’eux un KDA allant de 7.8 pour le toplaner MMD à....16.8 pour le support SwordArt !

« Bonjour, je m’appelle SwordArt, et je suis morts dix fois en douze BO3, à plus en LAN comme on dit en France ». Crédits : Lolesport.com.

Sauf retournement de situation, nous pourrions donc retrouver ces deux redoutables formations au MSI.

On remarque clairement un contraste entre les régions où une équipe est reine et celles où plusieurs se disputent le titre. Principalement en LCS NA et en LCK, on attend des gros matchs de la part d’équipes en confiance, et qui n’ont pas ou peu douté en saison régulière. Au milieu de tout cela, l’Europe cherche désespérément le niveau de jeu et la hype qui animait ces soirées de printemps il y a quelques saisons de cela.

Suivez le dénouement du Spring Split coréen, européen et américain à partir de 10H ce vendredi sur Ogaming.tv !

4 commentaires

Askic
Askic - 06/04/2017 18h22

Il me semble que NicoThePico s'est fait virer de chez Fnatic il y a 2 ou 3 semaines donc bon pour le "duel de tacticiens" (rofl) on repassera hein.

Hatnuz
Hatnuz - 06/04/2017 19h47

Effectivement, c'est Quaye qui effectue actuellement le remplacement de NicoThePico, depuis le 20 mars. Petite erreur de ma part ;)

percol
percol - 06/04/2017 21h36

@Askic :

Un oubli corrigé grâce à votre vigilance. Nos lecteurs sont formidables.

Maniek
Maniek - 10/04/2017 20h41

:)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.