d

30 août 2014 - Vandwyn Divers

Preview d'ArcheAge

Preview d'ArcheAge

Tout droit venu de Corée, sorti du studio XL Games qui travaille notamment en ce moment sur Civilization Online, ArcheAge est un MMORPG importé dans nos contrées par Trion. Le jeu est actuellement en phase de bêta fermée et nous avons décidé de vous en proposer une preview. Moins étoffée qu'un test, elle vous permettra tout de même d'en savoir plus sur les features annoncées, et sur ce qu'on ne vous dit pas à propos de l'état du jeu à quelques mois de sa sortie.

Un choix de départ limité

Habitués des univers médiévaux-fantastiques, il va falloir revoir votre copie. Dans ArcheAge, vous n’avez le choix qu’entre trois races réparties en deux factions. Si le jeu vous présente quatre ethnies il ne faut pas se tromper sur le fait que deux d’entre elles sont simplement des humains, d’un côté les Nuiens pour la mode occidentale et, de l’autre, les Haranis plutôt inspirés de la culture asiatique. En plus de ces-deux classiques vous retrouverez des Elfes, alliés des Nuiens, et des hommes-bêtes Firrans auprès des Haranis.

Il est à noter que les passifs de chaque race n’influencent en rien l’équilibre du jeu ; à part peut-être pour les elfes qui nagent plus vite et respirent plus longtemps sous l’eau que les autres. Cela peut s’avérer être un avantage durant les batailles navales.

Malheureusement la limitation ne s’arrête pas là, car la personnalisation de l’apparence de votre avatar chéri est loin d’être originale. Vous ne pourrez modifier l’aspect que de votre tête, à condition d’apprécier les présets peu nombreux de faciès et de coiffures.

Une fois ces deux étapes douloureuses passées avec courage, vous parviendrez au choix de votre première classe.

Un mixage des classes intéressant

ArcheAge reprend une partie du système d’un autre jeu estampillé Trion : Rift. Vous disposez de trois arbres de talents que vous sélectionnez, à votre totale convenance, parmi les dix proposés. Le jeu n’étant pas très clair sur quelle-classe-fait-quoi voici un petit descriptif qui pourra vous aider à choisir :

  • Guerrier, combattant au corps-à-corps, cet arbre contient des techniques offensives basées sur des enchaînements longs mais puissants et cherche à déséquilibrer l’adversaire ; il s’adapte aussi bien au gameplay ambidextre que pour les bourrins qui aiment les grosses armes à deux mains.
  • Mage, incantateur disposant de sorts classiques tels qu’une boule de feu ou un éclair de foudre, très puissant et fragile il devra bien choisir son orientation pour définir son rôle exact sur le champ de bataille.
  • Archer, combattant à distance avec des dégâts physiques, sournois et maître des pièges,  il se montre très efficace dans l’élimination de cible unique sans prendre trop de risques.
  • Animiste, clerc disposant de soins et de quelques compétences offensives lui permettant de partir soit vers un rôle de prêtre soit vers un archétype de paladin.
  • Nécromant, loin de rallier les morts il s’oriente plutôt sur les maléfices et l’effet de peur, bien que typé mage cet arbre est tout à fait viable au corps-à-corps.
  • Assassin, agile et rapide, il préfère prendre ses ennemis par surprise et dans le dos, mais gare à la perte de l’initiative ou aux adversaires en surnombre, son arsenal de base dispose de nombreuses compétences puissantes mais pêche en contrôles.
  • Virtuose, musicien soutenant son groupe, il sait s’adapter à toutes les situations et s’avère être un élément stratégique important durant les affrontements.
  • Sorcier, lanceur de sorts cauchemardesques disposant de contrôles très ennuyants.
  • Protecteur, solide et violent, un choix parfait pour ceux qui aiment prendre des baffes et protéger leurs alliés.
  • Spiritualiste, illusionniste retord, dispose de compétences anti-contrôles et de survie intéressantes

Vous pouvez incarner toutes les classes sur un même personnage et les mélanger comme bon vous semble. Pour ceux qui aiment se triturer l’esprit voici un simulateur qui devrait vous ravir.

La synergie des classes se base essentiellement sur un système de combos. La plupart des compétences déclenchent des effets, et bénéficient de nouveaux comportements selon comment vous les enchaîner. Ainsi, charger un ennemi puis asséner un violent coup de bouclier sur sa tête lui infligera plus de dégâts qu’avec une frappe de pavois ordinaire. Évidemment, vous bénéficiez des effets déclenchés par vos alliés sur vos potentiels ennemis.

Sur un fond de commerce

Au-delà du leveling, ArcheAge base son contenu sur une et une seule chose : le commerce. Dès vos plus bas niveaux vous serez sensibilisé à la récolte, l’élevage et les métiers de confection qui vont avec. Cela vous mènera petit à petit à devoir confectionner des packs d’objets spéciaux, qu’il vous faudra transporter dans d’autres régions pour gagner de l’or, ou une monnaie toute autre permettant d’acheter une maison ou un bateau.

Ne vous y trompez pas : tout cela prend énormément de temps et il vous faudra faire un choix crucial. Soit vous acceptez cet aspect culture-récolte-confection-exportation qui demande énormément de patience, soit vous vous orientez sur la piraterie.

Archeage ane

Les trajets peuvent s'avérer très longs d'une région à une autre.

C’est la seconde grande feature du jeu : le système de criminalité. Au-delà des deux factions qui se font la guerre, il en existe une troisième que vous ne pourrez rejoindre que plus tard au fil de votre progression. Il s’agit bien là des pirates, où les quatre races se retrouvent pour piller avec joie les convois marchands des autres joueurs.

Tout ce concept est plutôt bien réussi, à part la partie répression des crimes. ArcheAge laisse entre les mains des joueurs un tribunal, où sont envoyés les malfrats en tout genre qui ont osé tuer et voler leurs congénères, afin qu’ils soient jugés. Ce n’est finalement rien de plus qu’une mascarade, la plupart des accusés étant de facto coupables (sinon ils ne seraient pas devant le tribunal), et les jurés écoutant rarement les explications.

Pour en revenir à l’aspect commercial, retenez bien qu’il s’agit là d’un élément véritablement incontournable. Vous passerez à terme presque tout votre temps à vous occuper de votre jardin, les instances, le farming habituel et les champs de bataille deviendront alors des activités secondaires. Le craft a une courbe de progression longue mais loin d’être frustrante ou fatigante contrairement à de nombreux MMOs asiatiques.

La seule chose qui pourrait vous dissuader de vous orienter sur cette voie, et qui peut vous détourner complètement du jeu, ce sont les trajets. Pour voyager il n’y a pas trente-six solutions : à pied, à cheval ou en bateau la plupart du temps. Il existe des portails de téléportation mais vous ne pourrez pas les utiliser en transportant vos paquetages commerciaux, de même avec les gliders, ces planeurs qui vous font traverser des plaines à grande vitesse en surfant sur les courants d’air. Les quelques transports en commun du jeu ont un temps d’attente aux points de passage tellement long que vous préférerez souvent voyager par vos propres moyens.

D’autres choses bien fun

Si tout cela ne vous a pas dissuadé de venir sur ArcheAge, alors vous apprécierez sûrement les quelques autres features du jeu qui le rendent un peu plus fun à vivre. Le combat monté est agréable, et notez que vous pouvez conserver vos montures auprès de vous durant les affrontements. Ainsi plus besoin de rappeler son cheval ou son tigre après chaque mob !

Bateau archeage

Voguer vers d'autres terres, en observant le coucher de soleil.

Le combat naval, et de manière générale l’exploration navale, est véritablement un aspect amusant. Rien de plus fun que de se mettre au canon pour pilonner le galion adverse, ou enfourcher son planeur pour partir à l’abordage ; au final dans ces batailles, peu importe de gagner ou perdre, on s’éclate et c’est ce qui compte avant tout. Bon, il faut bien avouer que si vous y perdez votre navire ou toute votre marchandise, après-coup on rage…

Enfin il y a la zone HL, qui offre la possibilité aux guildes de contrôler certains endroits pour y bâtir leur forteresse. Malheureusement je ne pourrai pas vous en dire beaucoup plus, n’ayant pas eu l’occasion de tester en profondeur cet aspect, qui requiert beaucoup de temps, de ressources et de personnes.

Ce qui fâche

Pour l’heure il y a plusieurs choses qui peuvent entacher une bonne expérience de jeu sur ArcheAge :

  • Une traduction française bancale (traduire « roll » pour un lancer de dés sur butin par « roulade » c’est drôle mais stupide), mais étant donné qu’elle est arrivée avec la Bêta 4 on peut espérer que ça s’améliore ;
  • De la latence, à cause des serveurs internationaux qui ont parfois beaucoup de mal, c’est malheureusement trop souvent le cas sur des jeux qui prétendent offrir de gros sièges JcJ ;
  • L’aspect international lui-même, qui peut déranger les plus anglophobes d’entre nous ;
  • Un contenu JcE léger, que ce soit de par la quantité ou la qualité ;
  • Le système d’housing non instancié : vous voulez placer votre maison ou votre jardin près de la capitale ? Il va falloir faire vite, car c’est premier arrivé, premier servi !

Le troisième continent est en proie à une guerre sans fin !

Il y a encore bien des choses à dire et à approfondir à propos d’ArcheAge, mais ce sera tout pour cette preview ! Ceux qui seront charmés par son contenu et son environnement ne pourront qu’être ravis de s’y investir des jours et des jours durant, mais il est clair que ce MMO ne s’adresse pas à tout le monde.

Pour participer à la bêta, ça se passe sur le site officiel du jeu !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

8 commentaires

LoveChampagne
LoveChampagne - 30/08/2014 09h55

Je trouvé ta preview très négative :o

Rien que pour la traduction en français, à part effectivement le roll qui est remplacé par roulade, qui en soit n'est pas si dérangeant que ça,

le reste du jeu est parfaitement compréhensible.

Après sur le fond du jeu, tu n'as pas abordé l'artisanat et la création des stuffs qui est pour moi, une motivation de jouer à ce jeu.

Le système d'aller farm différents mobs sur l'ensemble de la carte pour se stuff ( pour ceux qui ont jouer à dofus, même principe) est super intérressant.

Pour ce qui est du housing,, tu vas un peu vite en besogne, le terrain n'appartient pas à ajamais pour celui qui l'a acheté en premier, il y a un système de taxe ou dans le cas ou le propriétaire ne paye pas le terrain est rendu libre avec la date de libération, pour ceux qui auraient envie d'acheter.

Enfin, tu n'en n'as pas parler , mais le jeu est quad memesuper beau !

devilien1
devilien1 - 30/08/2014 11h55
Oui pareille je trouve cette preview très négative. Tu aurais pus dire que d'autre classe vont être rajouté et comme le dit le collègue au dessus tu ne parle même pas du système d'artisanat qui est juste énorme. A tout hasard ta joué combien de temps pour faire ta preview?
Monarkh
Monarkh - 30/08/2014 12h16

Idem, je demande une contre-preview ! xD

Le jeu est énorme et l'article bâclé.  

Cardey
Cardey - 30/08/2014 13h55

J'ai quelques questions après avoir lut cet article si un joueur ( ou quelqu'un de bien renseigner ) a la bonté de me répondre ;) :

-Un serveur français ( ou au moins eropéen ) est-il prévu d'ici la sortie officielle ?

-Est-il possible de se connecter 30 minutes ou moins par jour pour s'occuper des récoltes ou autres dans sa ferme tout en ayant assez de sous pour garder son terrain?

-Que donne le cash shop ?Les packs à plus de 100$ m'ont fait un peu peure donc juste pour savoir si des objets cash shop donnent des bonus de vitesse/dégats/inventaire impossibles à obtenir en jeu.

-Est-ce que l'ont peut vraiment faire un perso viable en allant chercher dans plusieurs arbres ou les compétences les plus efficaces sont mit au bout ( comme dans RaiderZ entre autre ou tout le monde montais une classe a fond et prenait juste le soin niveau 1 dans l'arbre prêtre ) et existe-t-il des compétences actives/passives qui renvoient à d'autres classe comme des poisons pour flèches dans l'arbre assassin par exemple.

après je compte me connecter plus que 30 minutes les week-end mais c'est pour savoir si je gagnerais suffisament de monnaie de jeu pour ne pas que survivre avec ma ferme ^^

xHaast
xHaast - 30/08/2014 19h55

Quelques points sont juste dans la news (l'aspect PvE un peu léger par exemple) mais à relativiser (ce n'est pas un jeu orienté PvE, et le housing non-instancié renforce l'immersion). Par contre, je rejoins les autres avis, la news me parait très négative. 

En ce qui concerne les questions de Cardey:

- Les serveurs seront Européens, sans distinction de langue (il me semble, a vérifier), cependant une réunion des plus grosses guildes FR est prévu le 10 septembre pour essayer de concentrer les francophones sur un seul et même serveur si possible. 

- Je pense que c'est possible. Il faut savoir que les taxes sont des certificats craftables (peut être achetable à l'HV, je n'ai pas fait attention. Par contre, achetable sur le cash shop).

- Le cash shop, pour l'avoir tester (pack gold) est plutôt bien équilibré. Il est possible d'acheter des montures, potions, costumes ... mais rien qui ne soit impossible à avoir sans passer par le cash shop. Aucun item pété. Les montures par exemples sont celles des différentes faction, sans aucun bonus supplémentaire (sauf pour deux montures légendaires qui vont légèrement plus vite, mais ce ne sont pas les meilleures montures du jeu). Les gliders du Cash Shop sont par contre beaucoup mieux que le glider DE BASE, sans améliorations. Par contre, une chose impossible à avoir IG (il me semble encore une fois), c'est l'extension d'inventaire.
- Les meilleures compétences ne sont pas forcément au bout de l'arbre de talent. Tout dépend de COMMENT tu veux jouer ton personnage, de tes besoins, de ton rôle. Et oui, il existe des combos entre les classes, ou plutôt entre les EFFETS de compétences. Par exemple, un saignement provoqué par une compétence va renforcer les dégâts des autres compétences a saignement. Une compétence de froid qui applique un slow va permettre à une autre compétence de froid de geler entièrement la cible etc...etc... D'où l'intérêt parfois de ne pas maxer un trait de classe, afin de tirer profit au maximum des combos.

Point important tout de même: L'abonnement est plus que recommandé. Le version gratuite et une démo géante. Vous gagnez seulement 5 Labor Points /5mn en étant connecté et aucun en étant déco. Hors les LP servent à absolument tout faire pour le moment sur ArcheAge. Et vous n'aurez pas non plus accès à l'HV pour vendre ... Ni de ferme/maison (Officieusement il est possible de louer à un abonné)

Cardey
Cardey - 31/08/2014 16h59

J'ai juste une dernière question du coup ^^' , vu qu'il y a un abonnement et une boutique , les points de fidélité permettent-ils d'avoir les deltaplanes premiums entre autre ou il faut investir à la fois dans l'abonnement et le cash shop pour bénéficier de tout le contenu? Je n'étais pas au courant pour l'abonnement et il me refroidi un peu du coup donc c'est pour m'aider à prendre ma décision de quel MMO choisir pour cette année ( voir plus :)

xHaast
xHaast - 02/09/2014 03h29

Non, les points fidélités via l'abonnement (5pts chaque jour où vous vous connectez) ne permettent pas d'acheter de glider, ni même de mounts si mes souvenirs sont bons. Ils servent par contre a acheter des coffres explorateurs ou aventuriers pour 15pts/unité (aucune idée du contenu, je ne pouvais pas dépenser mes points ...), des friandises pour les mounts (15 ou 25 pts je ne sais plus, +10 000 exp pour la monture: les montures ont des levels, et des capacités déblocables propre à chacune), des instruments de musique (75pts), des potions de gain de Labor (25 points je crois, +1000 LP à la consommation, impossible d'en consommer plus d'une toute les 24heures), et d'autres choses dont je ne me souviens plus.

Mais attention, le glider de la boutique n'est pas le meilleur, je tiens à le repréciser. Il donne un avantage certain de mobilité AU DEBUT, mais on peut très vite améliorer son glider de base contre quelques PO à l'Ile Mirage pour le rendre meilleur. Mais il est clair que le glider premium permet des économies de temps et d'argent. Il est tout à fait possible de se passer de la boutique, elle n'est pas indispensable dans la progression de votre personnage, et n'offre pas d'avantages totalement abusés comme on peut le voir sur certain jeu ou le Pay to Win est roi. Elle reste optionnel à mon sens, d'autant plus avec un abonnement.

Trion a fait un bon boulot sur le passage en Free 2 Play de Rift, et sachant qu'ils ont les droits pour ajouter/modifier/supprimer du contenu, je ne me fais pas trop de soucis quant à l'équilibrage du système économique d'ArcheAge au fil des mois (et des retours des joueurs).

Cardey
Cardey - 03/09/2014 10h59

Mais contrairement à Rift il y a un abonnement en plus de la boutique c'est pour sa que sa m'a interpellé , je vais attendre de voir comment sa va évoluer mais si effectivement la boutique ne donne pas de bonus significatifs je pense qu'on pourra bientôt me croiser sur les serveurs :)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.