d

20 janv. 2015 - Polowo League of Legends

Preview LCK : are you not entertained ?

Preview LCK : are you not entertained ?

Alors que la compétition des LCS Corée (LCK) bat son plein depuis déjà 2 semaines dans son nouveau format, de nouveaux participants tentent de se faire une place dans le milieu ultra-compétitif de l’eSport coréen, tandis que la défection des deux géants Samsung laisse la place libre aux éternels seconds pour prendre la tête du championnat. Voyons quelles sont donc les forces en présence.

League of Legends à 10 contre 10 ?

Tout d’abord, un aspect structurel radicalement différent des autres tournois régionaux est la présence de remplaçants qui participent activement aux entraînements et peuvent à n’importe quel moment être substitués aux titulaires (entre les games, s’entend). Cette décision est la suite logique de l’interdiction pour les structures d’avoir plus d’une équipe dans le tournoi : quasiment toutes les structures présentes aux OGN l’année dernière avaient en effet 2 équipes ! Samsung White & Blue, KT Rollster Bullet & Arrow, SKT T1 K & S, Najin Black Sword & White Shield… La liste est longue ! Bien sûr, SKT n’aura pas deux Faker, mais cela permet une plus grande flexibilité des équipes en fonction des types de jeu et de la composition. Par exemple, on préférera un joueur plus agressif si l’on part sur une stratégie d’early game. De l’autre côté, passer d’un entraînement 24 h / 24 à 5, à un entrainement avec des remplaçants va forcément impacter le style de jeu et la cohésion / communication dans l’équipe. Cela reste, additionné aux autres changements, un point positif pour les joueurs : les « stars » subissent moins de pression et les joueurs moins connus bénéficient d’une chance de rejoindre les LCK.

 

Présentation des équipes

CJ Entus 

Née de la fusion de CJ Entus Blaze et Frost, CJ Entus fait partie de ces équipes vétéranes de la scène coréenne, et avec l’exil de nombreux joueurs coréens en Chine ainsi que le nouveau format des LCK, ils entendent bien se tailler une part généreuse dans ce tournoi. Avec des joueurs qui ne sont plus à présenter comme Madlife en support ou Shy en toplane qui ont tous deux participé aux WCS de la saison 2 avec Azubu Frost (pour les fossiles de LoL, on se souviendra de cette victoire contre CLG.Eu, aujourd’hui Elements, avec les bugs à n’en plus finir !) et Ambition en jungle, ils peuvent prétendre aux sommets pendant cette saison.

GE Tigers

La structure chinoise vient s’installer pour la première fois en Corée, et acquiert la majorité de la line-up de Najin Black Sword ainsi que le très impressionnant support des White Shield, Gorilla. Très méthodiques dans leur style, ces joueurs sont tous des habitués de la compétition coréenne. Après un début de saison en fanfare, ils sont maintenant à la tête du tournoi. Auront-ils les épaules pour se maintenir à cette première place ? Si Kuro a dominé les autres mid avec sa Leblanc, il devra élargir son pool de champions s’il veut tenir tête aux autres midlaners. De son côté, l’ADC Pray n’a été rien moins qu’impressionnant. 

Samsung Galaxy

Gâchis. Le premier mot qui vient à l’esprit lorsqu’on parle de la line-up du géant coréen de l’informatique, c’est gâchis. Des 10 joueurs de Samsung Blue, demi-finalistes des WCS, et de White, vainqueurs incontestés, rois du monde, il ne reste pas un seul joueur dans cette nouvelle équipe. Expatriés à la recherche de meilleures conditions, sans doute dans d’autres équipes, ou tout simplement prenant du bon temps et vivant de leurs revenus streams, les légendes de Samsung sont éparpillées aux quatre vents. Qu’en est-il de la nouvelle équipe de Samsung ? À part Wraith, ancien support des SKT T1 K, elle est composée entièrement de nouveaux joueurs qui, bien que triés sur le volet pour leur potentiel, ont encore une longue route à parcourir pour atteindre un niveau suffisant pour prétendre à une place aux LCK. On leur souhaite de rapidement atteindre ce niveau !

Jin Air Green Wings

Encore une équipe née de la fusion de Jin Air Green Wings Stealths & Falcons, les joueurs de Jin Air n’ont plus à prouver leur place aux LCK. Avec beaucoup de remplaçants de qualité et des joueurs de renom comme Trace en toplane ou Cpt Jack en ADC, les Jin Air ont ce qu’il faut dans le ventre pour viser le haut du panier. Mais comme on a pu le voir avec les équipes précédentes, la compétition promet d’être extrêmement rude cette année. À eux de savoir jouer de leurs excellentes rotations et de la bonne cohésion qu’ils ont pu montrer pour se démarquer.

SKT Telecom 1

L’équipe « star » de ce split des LCK a beaucoup à défendre, mais aussi beaucoup à prouver durant ce Spring Split. Constituée quasi uniquement de joueurs de talent, comme Marin en toplane qui a tenu pendant longtemps la première place en ladder solo challenger, le monstre Faker en midlane, ou bengi, l’un des meilleurs junglers coréens (voir le meilleur avec le départ de nombreux autres junglers). Depuis leur victoire aux WCS saison 3, les SKT n’ont pas réussi à concrétiser de victoire décisive dans des tournois majeurs (sauf les Allstar 2014). Ils auront donc à cœur de faire place nette et de remonter au top avec la fusion de leurs 2 équipes.

Incredible Miracle

Envers et contre tout, les Incredible Miracle (ancienne line-up de Incredible Miracle 2, Incredible Miracle 1 ayant été limogée au complet) continue de surprendre. Malgré des résultats relativement mauvais de manière constante (environ 35 % de victoire seulement sur leurs statistiques globales aux Championships Korea sur 95 games jouées), ils se qualifient une fois de plus pour une nouvelle saison. Toujours derrière les autres équipes durant les Championships, n’ayant pas atteint une phase finale depuis maintenant 2 ans, arriveront-ils à s’extraire de cette position embarrassante ? Peut-être cette saison verra-t-elle enfin leur ascension. Ils sont menés par Lilac, véritable monstre sacré coréen, révéré non pas pour son niveau formidable mais plutôt pour son ancienneté (4 ans de service actif dans différentes équipes) et sa polyvalence (il a joué tous les rôles à différents moments dans sa carrière).

KT Rolster

Composée à moitié de joueurs de KT Rolster Arrow et Bullet en titulaires, ainsi que de nouveaux joueurs en remplaçants, les KT Rolster ont commencé cette saison du mauvais pied en n’enregistrant aucune victoire lors de leurs premiers matchs (0-2 lors de leurs 2 premiers Bo3). Ratant d’un cheveu leur qualification aux WCS 2014 après la performance sidérante de Najin White Shield qui élimina coup sur coup les KT Rolster Bullet, Arrow et les SKT T1 K, les KT Rolster étaient statistiquement favoris au début de la saison. Avec les KT Rolster Arrow vainqueurs du Summer Split (devant Samsung White et Blue qui terminent 2e et 3e), et les Bullet en 4e place, les KT Rolster ont soif de vengeance. Avec un style explosif, et des joueurs encore une fois d’exception comme Nagne au mid et Arrow en ADC, les Rolster doivent revenir dans la course et remonter ce début de saison raté.

Najin e-mFire

Pour finir, une autre force majeure du tournoi, les Najin. Issus principalement de la line-up des White Shield, quarts de finalistes aux WCS, seconde place au Spring Split l’année dernière et avec un Summer Split en dent de scie mais qui se termine sur un véritable carnage aux qualifiers pour les Worlds comme indiqué plus haut, les White sont arrivés à ce split dans une position confortable. Ils ont cependant rapidement déchanté, cédant 2 manches aux SKT T1 et aux CJ Entus. Comme le reste des équipes, ils sont composés de joueurs de classe mondiale. On citera notamment watch et Ggoong, tous deux anciens joueurs de Starcraft et dans le top 3 de leur poste en Corée actuellement.

En résumé

Vous l’aurez compris, si l’on a l’impression de voir comme une ressemblance entre ces équipes, c’est parce que la compétition promet d’être plus intense que jamais en Corée cette année. Si certaines équipes semblent être à la traîne, comme les éternels derniers de Incredible Miracle ou les petits nouveaux de Samsung Galaxy, les autres équipes ne sont composées que de l’élite mondiale des joueurs de LoL et ont des arguments solides pour prétendre à la victoire durant ce Spring Split. Mais le podium n’est certainement pas prévu pour accueillir 6 équipes, et il ne pourra en rester qu’une à la fin. Qui en sortira vainqueur ? Quelle équipe saura être plus intelligente, plus rapide, en un mot, meilleure que les autres ? Impossible de le dire pour l’instant. Un duel de titans qui promet une saison haute en couleur !

Faker au public après son pentakill: N'ETES VOUS PAS SATISFAITS ?

Et pour vous, quelle est la meilleure équipe cette année ? Faites-nous part de votre ressenti !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

1 commentaire

moa
moa - 21/01/2015 12h29

salut
j'avais une petite question dont je ne trouve pas la réponse,
quand est ce que commence les cast ogaming des LCS corée et chine ?

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.