d

06 juil. 2017 - Darkkoubi Divers

Preview PES 2018 : Le retour du PEStacle ?

Preview PES 2018 : Le retour du PEStacle ?

Chez Konami, quand on invite, on sait recevoir. Pour cette première preview post-E3 de PES 2018, ils avaient mis les petits plats dans les grands, Stade de France, petits fours, et des tonnes de postes de jeu pour tester cette nouvelle version de PES. Sur PS4, PS4pro et PC. Autant dire que nous étions aux anges. Et au diable le régime avant les vacances à la plage !

Y a pas Sébastien Lob ?

On a donc pu tester PES 2018 sur plusieurs supports. Cette année, depuis le temps qu'on l'attendait, la version PC est enfin la version HD du jeu. Les versions PC et PS4Pro sont vraiment très belles. Depuis plusieurs années, les pcistes n'avaient eu droit qu'à la version PS3 mais cette année ce n'est plus le cas.

Les joueurs sont fidèlement modélisés, les stades pleins de vie et les animations assez folles de réalismes. Un gros travail a d'ailleurs été effectué pour modéliser plusieurs centaines de joueurs et ça se sent.

Peu d'aliasing, peu de flou, ces deux version PC et PS4pro nous ont vraiment enthousiasmé.

Par contre, la version PS4 est clairement un ton en dessous, beaucoup d'aliasing, les stades sont plus laids et la foule aussi, les joueurs quant à eux sont un peu moins beaux que sur les autres versions mais ça reste fidèle à la réalité. Il reste encore pas mal de travail pour cette version.

 


Les stars seront toutes présentes.

 

Libérooo, délivrooooo !

Concernant le gameplay, cette année, on nous a certifié, « le retour aux sources », « on part sur de nouvelles bases » et en effet, beaucoup de choses ont changé et d'autres, hélas, n'ont toujours pas changé.

Tout d'abord, les changements. Les contrôles ont été revu, ils sortent maintenant plus facilement et sont plus intuitifs, enfin une bonne chose. La protection de balle a été améliorée, vous pouvez enfin défendre votre pain avec un petit attaquant contre un gros défenseur. Le jeu se déroule toujours de manière aussi léchée, et la tendance à passer par les cotés bien coupés par les IA, par contre le jeu dans l'axe semble un peu facile cette année. Les combinaisons de une-deux dans l'axe passaient à chaque fois. Et les gardiens ne sont pas au top de leur forme.

Parlons maintenant un peu des choses qui fâchent. Les gardiens sont toujours aussi peu intelligents et font des bourdes d'une stupidité sans nom. Les arbitres sont toujours les mêmes que les version précédentes, soit trop sévères, soit trop laxistes. Et les mains ne sont jamais sifflées. Les frappes enroulées sont, elles aussi beaucoup trop faciles, et rentrent quasi systématiquement.

Là aussi encore un peu de travail à faire pour les équipes de Konami.
 


La version PC est enfin en HD.

 

Vers le cuir club ?

Durant cette preview, nous avons l'occasion de nous entretenir avec plusieurs personnes de chez Konami, dont un développeur et le brand manager (comprenez celui qui gère la marque PES, et donc les tournois E-sport).

On est chez O'Gaming et on a donc principalement parlé E-sport.

De belles surprises nous attendent cette année sur la scène PES, malgré le fait qu'ils n'avaient pas trop le droit d'en parler, on a réussi à extorquer quelques infos.

Tout d'abord, les tournois auront lieu dans plusieurs grosses villes autour du monde pour une grande finale en fin d'année. Ils se dérouleront sur le nouveau mode 3 vs 3 du jeu. Et un gros cashprize sera en jeu.

Nous n'en saurons pas plus, si ce n'est qu'une grosse annonce aura lieu fin août, pour expliquer toute cette nouvelle organisation de la scène PES.

Rendez-vous en août donc !

 


Usain Bolt sera bien présent.

 

Dans le test de l'année dernière, nous nous étions déjà enthousiasmés du retour au premier plan de PES par rapport à FIFA. Et cette année, PES confirme pour le moment, que le roi est bien de retour. Reste à voir si les améliorations promises sur les modes de jeu seront intéressantes et si les quelques errances de gameplay que nous avons pu voir seront corrigées d'ici la sortie.

La date du 12 septembre est, en tout cas, notée en gras dans notre agenda.

 

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.