d

02 oct. 2017 - Maginn League of Legends

Récap’ du play-in

Récap’ du play-in

Nous y sommes ! Les championnats du monde 2017 tant attendus ont enfin commencé. Pour démarrer les hostilités, nous avons eu droit à une phase de play-in avec des équipes des régions « wildcard » plus que jamais remontées. Alors, qui a surpris ? Qui a déçu ? Entre backdoor, steal nashor, throw et beau jeu, voici tout ce qu’il faut retenir de cette phase préliminaire.

Groupe A (Team WE, Gambit Esports, Lyon Gaming)

Les Chinois de la Team WE ont confirmé qu’ils faudrait compter sur eux cette année à domicile. Écrasant 4-0 cette première phase, ils ont confirmé les attentes placées en eux, mais ont tout de même été bousculés. Les auteurs de cette bousculade ne sont nuls autres que les Lyon Gaming, représentants de l’Amérique Latine du Nord. Ils s’emparent logiquement de la seconde place du groupe et ont même failli faire tomber WE lors de leurs deux confrontations. Les deux carries Seiya et WhiteLotus se sont particulièrement illustrés par leurs mécaniques et on devrait encore entendre parler de cette équipe dans peu de temps. La grande déception est du côté des Gambit Esports. Les Russes n’ont malheureusement pas pu faire honneur à leurs glorieux prédécesseurs et étaient un bon cran en-dessous des deux autres équipes. On retiendra surtout la piètre performance de PvPStejos, pourtant si magique l’an dernier chez Albus Nox Luna.

play-in groupe a resultats

Groupe B (Cloud9, oNe Esports, Dire Wolves)

Les Cloud 9 étaient sur un nuage lors de cette phase de groupes, qu’ils ont survolé sans le moindre accroc, offrant sans doute la meilleure performance de ces play-ins. Pour la deuxième place, ce fut beaucoup plus disputé : si les Dire Wolves semblaient bien partis après avoir écrasé leurs adversaires directs lors du match aller, les Brésiliens ont su se ressaisir en deuxième journée avec la titularisation de Marf sur la midlane. Ils remportent le match retour puis le match de tiebreak dans la foulée, s’offrant un ticket pour les Bo5. Dommage pour les Océaniens qui ont néanmoins montré des progrès depuis le MSI.

play in groupe b resultats

Groupe C (Fnatic, Young Generation, Kaos Latin Gamers)

Même si les Fnatic ont rencontré plus de difficultés qu’on ne le pensait, les Européens s’emparent tout de même de la première place de leur groupe. Ils ont tout de même concédé une partie aux surprenants Young Generation, et ont même failli en laisser une deuxième. Ces derniers avaient pourtant mal commencé en perdant leurs deux premières confrontations, mais se sont rachetés aux matches retour pour arracher la deuxième place. Les Sud-Américains de Kaos Latin Gamers quant à eux, ont aussi montré des progrès en remportant leur première partie, mais ils n’ont pas tenu face à Fnatic, et affichent moins d’une heure de jeu en deux parties face à eux. Les Vietnamiens ne leur laisseront pas la chance de disputer un tiebreak en créant l’exploit face aux Européens. Les Young Generation suivraient-t-ils le même chemin que leurs compatriotes Gigabyte Marines ?

play in groupe c resultats

Groupe D (Hong Kong Attitude, 1907 Fenerbahçe eSpor, Rampage)

Le groupe qu’on annonçait le plus ouvert de ces play-ins a tenu ses promesses. Si les Rampage sont incontestablement l’équipe la plus faible de ces Worlds et qu’ils n’ont pas eu la moindre chance, la bataille fut plus acharnée entre leurs deux concurrents. Fenerbahçe et Hong Kong Attitude ont dû se départager lors d’un tiebreak dans lequel les Turcs l’ont emporté, notamment grâce aux performances de Frozen, et ce malgré un bon début de partie des Hong-Kongais.

play in groupe d resultats

Deuxième round : Les barrages

Suite au dernier match a eu lieu le tirage au sort devant déterminer quel vainqueur de poule les équipes classées deuxième allaient devoir affronter. Puisque ces matches se jouent en Bo5, pas de surprises cette fois, et toutes les équipes ayant remporté leur groupe ont décroché leur ticket pour le main event.

play in worlds 2017 barrages

Malgré les éloges qu’ils ont mérités suite à la phase de groupes, les Lyon Gaming n’ont pas tenu face à des Cloud9 bien trop solides, et préparés sur tous les points. Même si on y a cru pendant la seconde partie (plus d’une heure) WhiteLotus et ses coéquipiers prennent finalement un 3-0 logique. Mais nul doute qu’on les reverra l’année prochaine, que ce soit au MSI ou aux Worlds.

Après une première phase très critiquée, les Fnatic ont voulu faire taire les haters de la plus belle manière qui soit. Et c’est fait après ce 3-0 face aux Hong Kong Attitude, pourtant une équipe LMS, qui apaise les craintes des fans. Les Européens ont su élever leur niveau de jeu lors de ces trois parties, notamment Caps, qui s’est montré impérial et récolte le titre de MVP. Les Fnatic montrent à la concurrence qu’il faudra compter avec eux pour la course aux Playoffs.

fnc caps mvp vs hka

Malgré une photo officielle plus que douteuse, Caps a été magistral face aux HKA.

Le seul Bo5 un tant soit peu disputé fut celui entre 1907 Fenerbahçe et la Team oNe Esports, puisque ces derniers sont parvenus à arracher une partie aux Turcs. Ce sont les deux joueurs coréens de l’équipe qui ont fait pencher la balance et ont permis pour la première fois à un club de football de participer à la phase principale des championnats du monde de LoL. Néanmoins, on a du mal à les voir se frayer un chemin jusqu’aux Playoffs. Mais les Worlds nous réservent peut-être des surprises…

Pour le dernier Bo5 de ces barrages, les Young Generation ne sont pas parvenus à surprendre World Elite, malgré quelques fulgurances de Naul et ses coéquipiers, notamment sur les débuts de partie. Les Vietnamiens ont même pu rêver à la victoire en game 2, avant d’être brutalement ramenés à la réalité par deux vols du Baron signés Condi. La route s’arrête ici pour les petits frères des Marines. Quant aux WE, les équipes des groupes tremblent déjà de les voir débarquer.

we condi mvp vs yg

Fer de lance de son équipe contre YG, Condi est actuellement un des meilleurs junglers du monde.

Suite aux play-ins a eu lieu un tirage au sort pour déterminer dans quels groupes iraient les équipes qualifiées, en sachant qu’elles ne pouvaient pas rencontrer d’autres équipes de leur région. Voici donc les groupes définitifs de ces championnats du monde 2017.

groupes worlds 2017

(Crédits pour les images : Riot Games)

Rendez-vous Jeudi 5 Octobre à 9h du matin pour la cérémonie d’ouverture et la première journée, sur O’Gaming bien sûr.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.