d

17 oct. 2015 - Bulii League of Legends

Récap du quart de finale : FNC vs EDG

Récap du quart de finale : FNC vs EDG

Après la qualification de Origen jeudi dernier, c'est au tour des seconds représentants européens d'entrer en scène. Mais ce BO n'est pas une mince affaire, le géant chinois Edward Gaming a montré un jeu assez effrayant depuis le début de la compétition. Laquelle de ces deux équipes a donc pu se rapprocher un peu plus de la coupe et obtenir sa place en demi-finale ? Si vous n'avez pas pu suivre ce BO5, la suite est pour vous :

Game 1

Fnatic  Edward Gaming 
Bans
Kalista Mordekaiser
Lulu Gankplank
Tahm Kench Elise
Picks
Jarvan IV (5) Fiora (4)
Rek Sai (1) Gragas (2)
Viktor (5) Twisted Fate (6)
Kennen (3) Jayce (4)
Alistar (3) Thresh (2)

Draft intéressante des deux côtés avec le choix surprenant de Jayce carry AD avec Teleport du côté des EDG. Dès le début de la partie, l’action se concentre sur la midlane pour les deux équipes avec une intervention de Huni et Reignover pour soutenir Febiven. Le premier sang est pris côté Fnatic mais Reignover y laisse sa peau. Les EDG prennent vite leurs marques sur la map en intervenant sur la top lane pour y récupérer des kills, malgré ça Huni ne prend pas trop de retard. Grâce à leur quatre Teleports, les EDG confirment leur présence de map et étouffent les Fnatic lane par lane. Après 19 minutes de jeu, les EDG récupèrent le premier Dragon de la partie, incontesté de la part de Fnatic. Malgré leur retard, YellOwStaR initie un teamfight sur la midlane, durant lequel l’équipe y récupère trois kills. Sans la moindre hésitation ils se dirigent donc vers le Nashor qu’ils récupèrent dans la foulée. Le boost des minions leur permet de prendre la T2 mid et de reprendre peu à peu le contrôle de la partie. Avec une telle avancée dans la jungle adverse, les Fnatic obtiennent la vision nécessaire pour confirmer leur puissance et récupèrent quelques kills sur des EDG égarés. Après 30 minutes, les Fnatic initient un nouveau combat sur la midlane, Koro1 et PawN décident de contester en tentant de prendre un inhibiteur midlane mais échouent en y laissant la vie, les Fnatic ne perdent pas de temps et rétorquent en récupérant le second Nashor de la partie. Quelques minutes plus tard PawN redescend sur la botlane pour y récupérer l’inhibiteur qui sera échangé contre deux inhibiteurs en faveur des Fnatic. L’équipe tente ensuite de prendre le troisième et dernier inhibiteur sur la toplane, sans succès puisque Clearlove intervient et Ace la composition adverse, malgré deux Teleports disponibles et une vague de sbires en leur faveur, les EDG n’agissent pas et préfèrent poursuivre Febiven. Confiants et avec un avantage, les Fnatic se dirigent vers un troisième Nashor qu’ils récupèrent. Les Edward Gaming décident tout de même de tenter le fight et y perdent quatre de leurs joueurs, plus rien n’est alors sur la route des Fnatic pour détruire la base adverse et obtenir la première victoire de ce BO5.

Game 2

Edward Gaming Fnatic
Bans
Kennen Lulu
Elise Kalista
Mordekaiser Gankplank
Picks
Fiora (3) Riven (4)
Rek Sai (1) Gragas (4)
Veigar (5) LeBlanc (6)
Caitlyn (3) Jinx (2)
Morgana (5) Tahm Kench (2)

En raison d’un bug sur le Q de Gragas ce match a été remake.

Un swap initié de la part des Fnatic, immédiatement contré côté EDG. Les dix premières minutes se passent assez lentement, puis une intervention sur la botlane dénoue l’action. Midlaners et junglers se dirigent vers la botlane pour contrer un dive initié par les Fnatic, au bout du compte Febiven prend le premier sang ainsi que deux autres kills, aux dépends de Huni et Reignover qui y ont laissé leur peau. Quelques minutes plus tard, Huni récupère la T1 bot accompagnée d’un Dragon. L’avance des Fnatic leur permet rapidement de s’investir dans la jungle adverse et ‘y récupérer la vision. Ainsi, ils récupèrent rapidement la T1 mid ainsi qu’une exécution sur PawN. À 20 minutes, Febiven est en 6/0/1, avec un Morellonomicon et un Sceptre Abyssal sous le bras il a tous les outils en main pour contrer les actions adverses, permettant à Fnatic de récupérer le deuxième Dragon de la partie avec Rekkles. L’avance de l’équipe européenne est soulignée par le fait qu’il y ait quatre niveaux d’avance entre les deux toplaners. Après 25 minutes de jeu, la domination des Fnatic est écrasante, on pourrait presque parler d’un stomp… Plus rien ne peut contrer le push de Huni et Rekkles, tout comme personne ne peut contrer les dégâts colossaux de Febiven sur sa LeBlanc. Rapidement, la base des Edward Gaming se fait détruire et il n’y a plus rien pour empêcher les Fnatic de sécuriser cette seconde game.

Game 3

Fnatic  Edward Gaming 
Bans
Kalista Mordekaiser
Lulu Gankplank
Tahm Kench Elise
Picks
Riven (5) Darius (6)
Rek Sai (1) Gragas (4)
Azir (5) Kassadin (4)
Jinx (3) Sivir (2)
Alistar (3) Kennen (2)

Le début de partie se passe plutôt calmement, avec un swaplane de la part des Edward Gaming. Les deux équipes récupèrent les T1 top et bot assez facilement. Après un léger misplay en midlane, les Fnatic se dirigent sur la botlane et y récupèrent le premier sang sur Koro1. Quelques minutes plus tard, ils se dirigent à nouveau vers le bas de la River pour y prendre le premier Dragon. Les deux équipes restent très prudentes et minutieuses dans leurs actions, rien n’est laissé au hasard et un kill pris rapidement peut vite donner lieu à un objectif. La T1 mid des Edward Gaming devient vite le centre d’attention, et les Fnatic n’hésitent pas et engagent une fight mal menée par Huni. L’équipe guidée par YellOwStaR parvient tout de même à récupérer la tour tant convoitée ainsi que deux kills.

Aux alentours de vingt minutes, les Fnatic tentent de prendre le contrôle du Baron pit pour lancer le call, mais un combat initié par Clearlove pour diviser l’équipe leur vaudra un ace par la suite. Les EDG remontent et l’écart en gold s’amenuise. La partie se ralentit et l’attention reste sur ce Nashor qui aidera l’une des deux équipes à progresser sur la map. Le buff est récupéré par Fnatic qui sortent de cette fight avec trois kills en poche pour un YellOwStaR tombé au combat. Le push devient tout de suite plus facile et Rekkles, Huni et Febiven montrent enfin la puissance de leurs champions. À ce stade de la partie, le contrôle de map des Fnatic devient bien supérieur à celui de l’équipe chinoise, ce qui rend l’accès au Dragon bien plus difficile pour les Edward Gaming. Le temps passe et ces derniers se trouvent vite démunis, quelques secondes avant la réapparition du Baron Nashor, les Fnatic sont déjà en place et s’emparent une nouvelle fois du buff sans difficulté. Après quoi, le dernier combat commence entre les deux équipes et Edward Gaming n’en ressort pas vivant. La voie est libre pour l’équipe européenne qui rejoint Origen et SK Telecom T1 pour les demi-finales !

Le sort en est jeté, nous aurons deux demi-finales Corée contre Europe. Après ces games de la part de Fnatic, que pourront-ils nous montrer par la suite et surtout, qui selon vous en ressortira vivant ? 

 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.