d

18 déc. 2014 - j0kAir League of Legends

Retour sur les EPS XIII

Retour sur les EPS XIII

Les ESL Pro Series France saison 13 viennent de se finir et nous avons donc un nouveau champion ! Jetons donc tout de suite un coup d’œil sur la saison, son format, et bien sûr, sur ses vainqueurs, les Millenium Spirit.

Les phases de qualifications

Notons tout d’abord que la saison s'est déroulée online du début à la fin. La saison était dans un premier temps divisée en quatre Cups, rapportant chacune 100 points aux vainqueurs, 75 points aux deuxièmes et 50 points aux troisièmes. Les 8 équipes avec le plus de points à la fin de ces Cups étaient qualifiées pour les phases de groupe. Sans trop de surprise, les M Spirit et les Thunderbot Sparta s’emparent des deux premières places, avec le même nombre de points, on donnera un léger avantage aux joueurs Millenium puisqu’ils ont remporté deux Cups contre une seule pour les Sparta.

Les phases de groupes, parlons-en justement: deux arbres, deux tournois différents si vous préférez, composés d’un winner et d’un loser bracket, à la suite desquels quatre équipes accédent aux grandes finales. À l’issue de ces phases de groupes, on se retrouve donc avec les M Spirit, les Tbot Sparta, les E-Shock et les ASUS Rog School. Place aux finales.

 

Les finales

Les demi-finales se jouent en Bo3, et font s’affronter d’un côté les M Spirit et les ASUS Rog School avec une victoire 2-1 pour les M. De l’autre côté la seconde demi-finale oppose les Sparta et les E-shock, et voit les joueurs de Thunderbot s’imposer 2-0. Les jeunes joueurs d’ASUS font honneur à leur troisième place lors des qualifications, puisqu’ils s’imposent 2-1 en petite finale face aux E-Shock.

La grande finale, que vous avez pu suivre sur O’Gaming, se joue en Bo5 et voit les Sparta prendre les devants 1-0 grâce à une bonne partie de la botlane et du petit nouveau Istari (7/0/5 sur sa Ahri). Les M reviennent, égalisent lors de la seconde partie, notamment grâce au Gnar de Gob, les M vont même scorer une deuxième partie dans la foulée et c’est leur botlane qui va cette fois leur permettre de prendre l’avantage 1-2. La quatrième partie permet aux Sparta de revenir à hauteur de leurs adversaires et nous emmène jusqu’au bout de ce Bo5, avec, encore une fois, un bon jeu de leur midlaner, Istari (9/2/7 sur sa LeBlanc). Les Sparta vont même faire grosse impression lors de la dernière partie, en s’imposant dans beaucoup de teamfight, sans jamais s’envoler au niveau du gold lead. C’est malheureusement pour eux sur un dernier très bon fight des M, en particulier de la Irelia de Gob que ces derniers s'imposent après une longue partie très serrée.

Si l’on devait donner un MVP c’est sûrement Gob qui obtiendrait ce titre, car à part sur la première partie avec sa Elise, il n’est passé à côté d’aucune des autres parties. J’aimerais aussi noter la bonne performance d’Istari, j’étais un des premiers à penser qu’il aurait du mal à faire oublier Shlaya malgré son niveau, il a su prouver le contraire lors de ces finales de la saison 13.

Un résultat logique ?

Et bien dans l’ensemble oui, les quatre premiers sont les mêmes qu’à l’issue des phases de Cup. La logique, sur le papier, voulait dans tous les cas que les M Spirit ou les Tbot Sparta s’imposent. Il faut quand même féliciter toutes les équipes ayant pris part à la compétition. Les M Spirit remportent donc leur seconde EPS de suite, ce qui fait d’eux les champions de France incontestés, espérons qu’ils remettent leur titre en jeu lors de la prochaine saison pour voir s’ils sont véritablement incontestables. Dans tous les cas, les M Spirit ont prouvé qu'ils savaient se reprendre en main lorsqu'ils étaient menés, que ça soit dans une game, ou dans un Bo.

Cependant, outre la performance des Tbot Sparta, peut-on parler d'une déception ? A vrai dire, je ne pense qu'on puisse parler d'une « contre-performance » dans le sens où ils finissent tout de même 2ème de France, de plus, l'arrivée récente d'Istari peut être vu comme une sorte « d'excuse ». Pour ma part, je trouve même que les Sparta ont montré un bon niveau de jeu. Malgré cela je pense que le projet initial, même s'ils ne l'admettaient pas, était un objectif LCS, ou au moins Challenger Series. Malheureusement, force est de constater que le niveau de jeu n'est pas suffisant pour l'instant, bien que sur le papier, ils puissent rivaliser avec les équipes de ces Challenger Series.

Pour finir sur une note plus positive, nous pouvons dire que les équipes françaises sont loin d'être ridicules en terme de niveau de jeu et peuvent donc prétendre à faire une belle saison.

Si vous vous sentez d’attaque pour défier les meilleurs équipes françaises, tentez votre chance lors de la prochaine saison, les qualifications pour accéder aux Cups sont ouvertes à tout le monde !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.