d

02 mars 2013 - LeLfe StarCraft 2

Rétro SC2 à la MLG Dallas

Rétro SC2 à la MLG Dallas

Pas d’article à se mettre sous la dent pendant un long week-end, nos lecteurs StarCraftiens étaient probablement malheureux. Mais à défaut de lire nos belles proses, ils ont pu regarder un live quasi-ininterrompu entre l'ESWC et la MLG. Ayant eu la « chance » d’être impliqué dans les deux événements, je vous propose un petit débriefing.

Les hostilités ont débuté avec la couverture de l'ESWC qui s'est déroulée au Paris Games Week, de mercredi à samedi, mais ceci vous sera détaillé par Kere dans un article spécialement dédié. De mon côté, je vais donc vous parler de la MLG...

Si cette MLG Dallas a été splendide, elle restera aussi mémorable pour les KeSPA, qui sont pour la première fois entrés dans un tournoi SC2 à l'étranger. La pression était lourde sur ceux que l'on surnomme les éléphants et qui n'ont globalement pas démérité, même si les autres joueurs coréens ont affiché de meilleures performances que leurs homologues possesseurs d'une License. Les plus mauvaises prestations du week-end reviennent donc aux foreigners qui ont fait quelques jolis coups ; mais qui ne finissent qu'avec un seul représentant dans le Top 12. Pas fameux...

Pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec le système des MLG (honte sur vous, vous ratez de superbes Live(s) sur GameKult avec toute l'équipe de O'Gaming), voici une rapide explication : pour chaque finale saisonnière, les joueurs accèdent aux poules, soit en se qualifiant via les étapes préliminaires, ou en passant par d'autres qualifications régionales, soit en tentant de survivre au redoutable open bracket.

Huit petites places en poules pour une tonne de prétendants étaient disponbles, avec notamment trois inscriptions de dernière minute : Polt, MC et surtout Rain, qui a abandonné en GSL pour venir gagner la MLG devant ses fans. Le premier jour de l'open bracket se déroule sans surprise majeure. ToD, seul français en lice, arrive cependant jusqu'au cinquième tour, dans lequel il doit affronter le coréen Crank. Le français n'ira malheureusement pas plus loin, subissant deux revers (2-1 à chaque fois) contre Crank, puis Goswer le samedi. Parmi les huit qui atteignent les poules, nous avons été agréablement surpris par la performance des foreigners, qui se sont montrés à la hauteur, en prenant la moitié des places disponibles. Plusieurs gros noms sont d'ailleurs laissés sur le carreau, à l'image de MC qui devra remonter tout le loser backet.

SKT Rain

Les non Corréens feront illusion moins longtemps dans les poules. En effet, malgré quelques coups d'éclat, comme la victoire de SCarlett sur Bomber, et surtout celle de NaNiwa face à Flash, seul le suédois parvient à atteindre une finale de poule. Finale dans laquelle Flash prendra sa revanche, s'assurant ainsi que les quatre joueurs du winner bracket seront bien tous originaires du pays du matin calme.

Dans la nuit de samedi à dimanche, le loser bracket se poursuit et voit tous les foreigners tomber l'un après l'autre. On notera la belle performance de l'autralien mOOnGLaDe et du danois BabyKnight, ainsi que le retour du canadien HuK qui aura dû batailler dans l'open bracket pour arriver si loin. Mais quand le soleil se lève dimanche, il ne reste que NaNiwa et quinze coréens.

Moonglade

C'est à ce moment que l'on retrouve toute la bande O'Gaming, emmenée par le Maestro Trunk qui prend l'antenne. La journée du dimanche aura été particulièrement belle. On regrettera tout de même l'élimination trop prématurée de Rain, qui après avoir subi la loi de Leenock en poule est stoppé net dans son élan par Bomber. Le récent vainqueur de l'OSL réalise ainsi une très mauvaise opération ce week-end puisqu'il a sacrifié sa place en GSL pour venir à Dallas. Il était venu pour gagner et ne termine finalement que 5-6ième. Le Protoss réalise tout de même un parcours honorable en éliminant notamment NaNiwa, le meilleur foreigner, et Taeja. Du côté des surprises, HwanSin et Heart s'immiscent dans le Top 8 aux dépens de Oz et Polt. Bomber, quant à lui, fait également un bon tournoi, après avoir été pris en froid par Scarlett, puisqu'il remporte sa poule et accède au "podium" (pas de match pour départager la 3e place de la 4e) en compagnie de Flash.

Flash, un nom qui lève les foules... car il est sans doute le joueur le plus attendu depuis le passage des joueurs KeSPA sur SC2. Et pour son premier tournoi international, il n'a pas déçu ! Même s'il n'est pas encore à 100% de ses capacités, il a déjà montré beaucoup plus que lors de ses dernières apparitions. Une progression qui a de quoi faire trembler ses adversaires. Malgré un couac contre NaNiwa, notre Flash gagne donc sa poule et dispose facilement de Life dans son match en winner bracket. Tout le monde s'enflamme et le voit déjà en finale mais Life en décide autrement. Le dernier vainqueur en GSL, agé d'à peine 15 ans, ne se démonte pas et inflige un cinglant 4-0 à celui que l'on surnomme pourtant "Dieu".

Il est temps pour Life de jouer la finale face au tenant du titre Leenock. La finale est absolument splendide et il vous est chaudement recommandé de récupérer les VOD chez nos copains de GameKult. Après avoir été mené 3-1, Life reviendra dans la partie. A 15 ans (comme le chanterait Anoss), Life réussit à remporter consécutivement GSL puis MLG. C'est le premier à le faire dans cet ordre ! Mais comme je l'affirmais sur le plateau, Mvp l'avait réalisé en s'imposant à Anaheim avant de remporter la GSL suivante contre TOP.

Life est vraiment incroyable en ce moment et ce n'est encore qu'un adolescent ! Ses adversaires vont devoir mettre les bouchées doubles pour l'empêcher d'être trop dominateur à l'avenir...

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

Dieu
Dieu - 07/11/2012 12h52
"Le récent vainqueur de l'OSL réalise ainsi une très mauvaise opération ce week-end puisqu'il a sacrifié sa place en GSL pour venir à Dallas."


Ou pas, parce que généralement les 8 premiers ont des seeds pour les MLG suivantes.. Surtout qu'il a peut-être été payé par la MLG pour remonter le niveau de l'Open Bracket (qui était quand même assez bas sans les arrivées surprises de quelques Kor) ;)
Lelfe
Lelfe - 07/11/2012 14h20
[quote name='Dieu' timestamp='1352289124' post='25457']
"Le récent vainqueur de l'OSL réalise ainsi une très mauvaise opération ce week-end puisqu'il a sacrifié sa place en GSL pour venir à Dallas."


Ou pas, parce que généralement les 8 premiers ont des seeds pour les MLG suivantes.. Surtout qu'il a peut-être été payé par la MLG pour remonter le niveau de l'Open Bracket (qui était quand même assez bas sans les arrivées surprises de quelques Kor) ;)
[/quote]

Non, il n'a pas été payé par la MLG (source sûre), et pour la MLG suivante, il a largeme nt le niveau pour se qualifier online. Il n'y a pas de cas où la décision est "valable" (niveau finance et carrière) il voulait juste voir ses fans foreigners.
gersifflet
gersifflet - 07/11/2012 19h23
[quote name='LeLfe' timestamp='1352294456' post='25491']
Non, il n'a pas été payé par la MLG (source sûre), et pour la MLG suivante, il a largeme nt le niveau pour se qualifier online. Il n'y a pas de cas où la décision est "valable" (niveau finance et carrière) il voulait juste voir ses fans foreigners.
[/quote]
c'est plutôt un coup de pression de la KeSPA pour faire ch*er l'eSF dans leur interminable lutte de pouvoir. à mon avis il a pas eu trop le choix...
ASH
ASH - 07/11/2012 20h28
A mon avis le Rain a pas eu beaucoup le droit de choisir entre la GSL et la MLG, on le lui a surement imposé. Et genre SK Telecom et Gomtv n'étaient pas capable de se mettre d'accord une semaine avant... :huh: Les relations sont encore tendues entre la KeSPA et l'eSF, c'est clair. Et comme l'a dit LeLfe la décision d'abandonner la GSL n'est vabale ni financièrement ni pour sa carrière, niveau prestige en corée y a pas photo entre les deux compet', ni pour moi d'alleurs...

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.