d

15 déc. 2014 - Artar Hearthstone

Review de classe : Les murlocs

Review de classe : Les murlocs

On les aime, ou on les déteste, ces petites créatures marines avec de gros yeux sur les côtés. On croit qu’elles n’ont aucune utilité, et pourtant, elles pourraient bien avoir un certain avenir sur Hearthstone, même sur la scène compétitive, notamment avec la nouvelle extension…

Très représentatifs du jeu World of Warcraft (WoW), on connaissait les Murlocs pour leur faiblesse physique individuelle, et mentale, mais aussi pour leur capacité à devenir redoutables en bande. Dans WoW, ils sont originaires des océans, apparus, depuis peu, dans les cours d’eau de Lordaeron.

Dans Hearthstone, les développeurs ont voulu en faire une race jouable, au dessus d’un banal archétype de classe (on sait qu’il y a des Huntard, des Prêtres midrange, et des Warrior contrôle, mais pourquoi ne pas parler d’un simple deck Murloc ?). Et, s’ils sont en effet sympathiques pour faire une partie courte et fun, ça n’allait pas forcément plus loin. Mais avec la sortie de Goblins VS Gnomes, les choses vont peut-être changer, car de nouvelles troupes sont maintenant disponibles, et l’intention de Blizzard est clairement d’associer cette race au Chaman Thrall. Je pense, qu’après le Chaman, le Démoniste est toujours bien placé pour jouer ces bestioles via sa capacité à piocher, une fois la main vidée. Malgré tout, le nerf de Feu de l’âme est assez dommageable, car c’est tout de même un moyen de gestion en moins, et je trouve que les cartes de classe de chaman (notamment les dégâts à distance tels qu’Eclair) collent bien mieux avec la stratégie all-in allant de pair avec les Murlocs.             

Concept de deck tribal

Pour comprendre l’engouement qu’on peut avoir à faire ce qui s’appelle un « deck tribal », il faut faire un parallèle avec Magic : une partie du succès, de ce qui a été le premier jeu de cartes à collectionner, était d’avoir permis aux joueurs, ne cherchant pas à faire de tournois sérieux, de pouvoir jouer des choses plus « funs », comme un deck elfe ou gobelin, par exemple. Hearthstone s’appuie donc sur un mécanisme solide pour, peut-être, promouvoir cette partie du jeu, qui est, en effet, un peu boudée par les joueurs pros. Mais qui sait ce qui pourra advenir, le métagame étant, en ce moment même, grandement chamboulé !

On peut définir les Murlocs comme une classe tribale, et c’est principalement grâce au fait que l’on puisse en trouver certains ayant un effet global. En effet, ceux-ci apportent une bonne récompense au joueur, s’il assemble un deck seulement composé de ces bêtes, comme le Chef de guerre Murloc ou l’Oracle sinistrécaille. Néanmoins, cela n’avait, jusqu’alors, pas été suffisant pour rendre un deck centré autour de ces bestioles réellement viable. Mais, avec cette nouvelle extension, on peut tout de même remarquer que le chaman bénéficie de plusieurs cartes plutôt sympathiques, destinées à solidifier un peu la classe.

Nouveautés de Goblins VS Gnomes

On a d’abord, en carte non-Murloc, Crépitement, qui est loin d’être idiot dans une optique où l’on veut tuer le plus vite possible l’adversaire. Même si l’effet peut être un brin aléatoire, on l’utilisera toujours sur la face de l’adversaire. Et alors que certaines listes utilisaient Explosion de lave en tant que finisher, nos chances d’infliger 5 ou plus sont de 50 %, pour un mana et une surcharge de moins, tout bénef donc. De plus, le nouveau Murloc chaman est loin d’être honteux, parce que, même si l'on pouvait avoir un effet identique avec le Maître de culte, le Marche-esprit aileron vaseux (j’ai réussi à le dire) a un potentiel bien plus important que son prédécesseur : le statut de Murloc est un vrai plus, et les 5 d’endurance le sont aussi. Tout cela contrebalance largement le défaut de la surcharge. Je n’ai pas pu tester avec Neptulon, qui me semble un peu trop cher pour un jeu aggro.

Regardons la liste suivante, avec le chaman :

Brève présentation du deck

Les résultats sont rapides en partie classée, car elles ne durent guère plus de cinq minutes, dix, dans le pire des cas. Il faut simplement poser un maximum de Murlocs, tenter de leur offrir une simili-protection, puis de les booster afin d’infliger le maximum de dégâts. Les deux sorts à dégâts directs servant la plupart du temps de finisher.

Matchs-ups

Le deck reste très sensible aux classes comme Voleur, qui ont trop de gestion pour que l’on puisse assembler une troupe suffisante, et Warrior contrôle, qui peuvent constituer un match-up difficile à gagner à cause des armes et de la Goule instable. Les autres classes posent moins de problèmes, même Mage, car si l'adversaire décide de perdre du temps à tuer quelques Murlocs en début de partie, il finira tout de même par se faire déborder.

Intérêt

Néanmoins, si vous aimez les jeux agressifs demandant un minimum de réflexion (oui, ce deck vous donne accès à bien plus de choix que notre bien-aimé Huntard), testez-le en ladder, vous ne serez pas déçus ! Bien que, selon moi, cela reste un peu faible à partir du rang 5.

 

Au final, les Murlocs restent une valeur sûre comme deck aggro, et la sortie de Goblins VS Gnomes apporte un peu de nouveautés à cette race qui n’avait rien reçu dans Naxrramas ! Même s'ils semblent encore un peu trop all-in, particulièrement dans un métagame dominé par Warrior contrôle...

Voilà ! Et ah… j’oubliais… le cri de guerre du Murloc est « Gnarwlrwlrl », pour illustrer le cri de douleur de vos adversaires quittant la partie, non sans vous menacer, après un kill tour 4…

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

5 commentaires

Hangover
Hangover - 15/12/2014 20h46

Bonjour,que pensez-vous de remplacer un maléfice par le marteau du destin qui permet de bien contrôler en protégeant nos précieux murlocs et aussi de porter des dégâts supplémentaires aux héros adverses?

Artar38
Artar38 - 15/12/2014 21h32

C'est vrai que le marteau peut sembler sympa notamment avec l'arme croc roc pour finir, mais ça prend la place de Furie sanguinaire, qu'on fait finalement assez souvent tour 5 pour la rentabiliser. Après, ça me paraît largement jouable en un exemplaire, même si Maléfice permet d'ignorer les gros taunts adverses ^^.

Thud
Thud - 16/12/2014 05h28

Perso dans ce deck, je mettrai doomhammer en un seul exemplaire et une furie sanguinaire au max. Pour moi l oracle froide lumiere est une bien meilleure mecanique de pioche: 2 pour trois cristaux + 1 murloc 2/2 sur le board. Le marche esprit aileron n a pas sa place: aux tour 4+, tu ne trade pas tes murlocs, tu face le hero adverse !

Chtulu
Chtulu - 16/12/2014 14h34

Vous trouvez ça viable le murloc!? Non mais sans rire j'en ai plus vu depuis le nerf du diablotin de sang et c'était le démo qui le jouait pas le shaman à l'époque où le zoo n'existait pas encore.

Geaji
Geaji - 16/12/2014 20h55

Le deck marche bien mais parfois on se fait retamer pas les voleurs (comme le précise l'article) avec un 30-0, vécu c'est très honteux

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.