d

12 févr. 2015 - ZeManiaK & Yenox League of Legends

Review de la LPL semaine 4 : Oh my Fail !

Review de la LPL semaine 4 : Oh my Fail !

Salut à tous et bienvenue pour cette nouvelle review des LPL, la ligue chinoise de League of Legends. Et le classement a été pour le moins chamboulé cette semaine, on ne va donc pas s'attarder et on va plonger directement dans la mêlée.

Résultats de la semaine 4 des LPL :

Jour 1 :

Edward Gaming 2 - 0 Master 3
World Elite 1 - 1 Energy Pacemaker
LGD Gaming 0 - 2 Invictus Gaming
StarHorn Royal Club 1 - 1 Vici Gaming

 

Si la victoire 2-0 des Edward Gaming sur les Master 3 n'était pas vraiment une surprise, le pick Lux de Pawn a épicé ce matchup, dominé par les champions en titre qui ont « outrotate » les pauvres M3 et ont martyrisé la Annie top sortie par le pauvre Looper. Le match nul entre World Elite et Energy Pacemaker, avec une grosse performance des toplaners à chaque fois, montre que les World Elite sont définitivement très mal barrés dans ce championnat et qu'éviter la relégation sera une gageure. Ensuite, Invictus Gaming a pris le meilleur sur des LGD pourtant supérieurs au classement, avec un Rookie en feu sur Azir et un Kitties admirable sur sa Janna (qui finit le BO avec un KDA de 20 approximativement). Enfin, Star Horn continue de surprendre dans le mauvais sens avec un match nul contre Vici, malgré une première game largement gagnée dès la phase de picks et bans grâce au choix de Mundo face à une compo heavy AP qui n'a pu gérer le lourdeau. Seulement, lors de la deuxième partie, les Vici se sont retrouvés avec leurs picks de conforts : Mata a eu son Thresh, Dandy son Rengar et surtout Vasili sa Tristana, avec laquelle il a scoré CINQ TRIPLÉS ! Oui, oui. Rien que ça. Star Horn est en tout cas trop inconstant pour s'éviter ce genre de gâchis, mais à leur décharge, l'absence actuelle de Namei les dessert, même si son remplaçant, Wel, ne démérite pas.

 

Jour 2 :

Team Snake 2 - 0 Energy Pacemaker
Edward Gaming 2 - 0 Team Gamtee
OMG 1 - 1 Invictus Gaming
StarHorn Royal Club 1 - 1 World Elite

 

Première rencontre de la journée, là aussi sans surprise. Snake a logiquement triomphé d'EP, qui a (et on les comprend) ban le Draven géniallissime de kRYSTAL, mais ce dernier a sorti par deux fois une Kalista tout aussi skillée, preuve du génie de cet ADC qui explose dans la ligue. Nouvelle preuve de la logique de la hiérarchie, EDG a triomphé de Gamtee avec un Pawn continuant les picks exotiques, ici Veigar, avec talent et efficacité. La surprise est venue des deux matchs nuls de ce jour 2 : tout d'abord, le nul entre OMG et IG confirme la bonne forme de ces derniers, malgré une avidité visible dans les deux camps qui a permis de nombreux kills, les IG pouvant remercier Kakao de ses engages décisifs, son duo avec Rookie ne cessant de se bonifier. L'incompréhensible est venu du BO Royal-WE : après une première game remportée par les SHR qui avaient leurs picks de conforts (Insec sur Lee Sin, Zero sur Janna...), les WE ont pu compter sur la Tristana de Styz (qui finit à 11/0/6) mais surtout un incroyable YuZhe qui a carry la game avec son Thresh (1/0/15), impressionnant de roaming, de map control mais surtout d'engage, ses grabs touchant LA bonne personne à chaque fois. En face, Wei n'a rien pu faire sur Kalista, et l'apport de Namei semble véritablement une nécessité.

 

Jour 3

Team King 2 - 0 LGD Gaming
Vici Gaming 1 - 1 Team Snake
OMG 1   1 Team Gamtee
Edward Gaming 2 - 0 World Elite

 

Première rencontre et première surprise. Team King, une équipe méritante mais pour l'instant peu en réussite, a battu les LGD qui, malgré un Imp en bonne forme, n'ont pas su protéger leur ADC face au mid des King, Assassin, qui a dominé sa midlane les deux games, respectivement avec Fizz puis Zed, et a nullifié l'impact d'Imp en teamfight. Les LGD semblent clairement avoir sous-estimé leurs adversaires du jour, et grand mal leur en a pris. Ensuite, l'intéressante rencontre entre Snake et VG a accouché d'un match nul, avec une première partie qui mériterait le surnom de « Game of Throws », une game folle avec un steal de Nashor grâce aux soldats d'Azir, et surtout deux throws au Nexus adversaire, un pour chaque équipe à la suite ; une game à regarder par le nombre de kills mais aussi celui des situations absurdes. La deuxième partie verra les Snake égaliser, bien aidés par le travail encore impeccable de la botlane des Snake et un Hetong (le mid VG) aux ultis douteux.

La vraie surprise est venue du BO OMG-GT, beaucoup plus disputé que prévu et qui s'est lui aussi terminé en draw : OMG a tout d'abord galéré pour remporter la première partie, mais c'est surtout la composition OMG de la deuxième game qui a fait jaser, une composition qui, pour reprendre les termes utilisés dans le stream anglais, était dotée de « deux junglers et de deux supports » : Jarvan IV – Lee Sin – Morgana – Kalista – Annie. Une team à la limite du troll, mais qui s'est inclinée grâce à la Tristana de Tale et au Kassadin de Letme, une preuve supplémentaire que le troll ne paye pas. Enfin, pas toujours, puisque les EDG ont donné une leçon en la matière aux OMG, en gagnant 2-0 face au WE. Pawn a repris son Veigar, se payant le luxe de finir à 6/1/8 dans une confrontation où, une fois de plus, seul Ninja, le mid des WE, a semblé se hisser à la hauteur de l'enjeu dans son équipe.

 

Classement de la LPL après la semaine 4 :

Classement Équipe Points
1 Edward Gaming 24
2 Team Snake 19
3 OMG 18
4 Invictus Gaming 13
5 LGD Gaming 13
6 StarHorn Royal Club 11
7 Vici Gaming 10
8 Master 3 7
9 Team King 7
10 Team Gamtee 4
11 World Elite 3
12 Energy Pacemaker 2

 

Que retenir de cette semaine 4 ?

– Tout d'abord, et comme le titre de cette review le suggérait, les OMG ont clairement connu un temps d'arrêt, à la fois dans le classement mais aussi dans leur niveau de jeu ; si le BO contre IG et le draw qui en résulte n'a rien de honteux, ce n'est pas le cas de celui contre GT qui a vu les OMG faire preuve de moult condescendance, qui ne s'est pas avérée payante. L'avenir nous dira si OMG saura rebondir dans les semaines à venir, mais le temps de leur domination éclatante est clairement révolue. À l'inverse, EDG s'est imposé sur la plus haute marche du podium grâce à ses trois matchs gagnés cette semaine (ce qui leur donne un match joué de plus que les OMG, donc attention à ne pas se laisser leurrer par le classement). Ils affichent cependant un niveau de jeu impressionnant, n'ayant été battus que par Snake lors de cette saison, des serpents toujours au top et dont la botlane s'affirme peu à peu au fil des semaines comme une des meilleures de la ligue, voire du monde.

– Dans le milieu de classement, IG a rattrapé logiquement LGD et se positionne avec sa forme du moment comme outsider sérieux au podium, malgré le trou opéré par les trois équipes de tête (trou pouvant vite se combler avec les trois points d'une victoire 2-0). Vici Gaming commence à retrouver des couleurs et devrait, si leur dynamique ne faiblit pas, dépasser bientôt des Star Horn méconnaissables, qui eux ne peuvent expliquer leurs mésaventures par la seule absence de Namei. Master 3, elle, n'arrive toujours pas à percer et risque d'avoir bien des déconvenues à garder la huitième place (qualificative pour les playoffs) si Team King continue de montrer un visage aussi radieux que lors du BO contre LGD.

– Enfin, dans le fond du classement, Gamtee et Energy Pacemaker risquent toujours d'avoir autant de mal à se hisser hors de la zone rouge, mais World Elite ressemble maintenant à s'y méprendre à un accident industriel. L'écart en terme de niveau avec les équipes de milieu de classement est flagrant et seul Ninja semble en mesure de carry des games. Le match nul face aux EP montre leurs incapacités à faire la différence face aux concurrents directs. Ce ne serait pas surprenant que la lineup, à moins d'un revirement de situation dans les prochaines semaines, subisse un lifting impromptu.

Voilà pour ce résumé et cette analyse de la semaine 4 des LPL. On se retrouve la semaine prochaine pour débriefer à propos de la cinquième semaine, où les King, qui joueront trois fois, auront l'occasion de sortir de la zone de relégation. Les Royal, quant à eux, seront mis à rude épreuve face à IG et Snake, tout comme les LGD face à OMG et Vici. La suite de ces passionnantes aventures au prochain numéro ! D'ici là, donnez-nous vos ressentis sur cette semaine de folie dans la LPL, la ligue des throws au Nexus !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.