d

21 mars 2015 - ZeManiaK & Unbound League of Legends

Review de la LPL semaine 8 : pawn'd !

Review de la LPL semaine 8 : pawn'd !

Bienvenue à tous pour cette review de la huitième semaine des LPL. Au programme : une Leblanc majestueuse, des boucheries en cascade et de nombreux draws ! Par ici le carnage !

Résultats de la semaine 8 des LPL :

Jour 1 :

Star Horn Royal Club 2 - 0 Team Gamtee
Invictus Gaming 1 - 1 Vici Gaming
Edward Gaming 2 - 0 LGD Gaming
Team King 2 - 0 Energy Pacemeker

 

Pour fêter l'arrivée de Namei, les SHRC ont ouvert le bal en gagnant 2 - 0 face à Team Gamtee. La première game fut cependant un vrai chemin de croix avec un Insec toujours dans le mal dès qu'il faut jouer Rengar, mais la Jinx de Namei (la Ahri de Corn étant aussi à féliciter) a su se positionner parfaitement en teamfight pour assurer le DPS, ce qui leur a permis de résister à l'assaut des Gamtee qui venaient pourtant de sécuriser le cinquième drake et de détruire deux inhibiteurs. Du coup, Gamtee a focus la bottom lane SHRC lors de la seconde partie, mais le Fizz d'Insec semblait lui convenir bien mieux. Ce fut, là encore, une partie compliquée pour Star Horn qui ne gagnera qu'après un steal Nash d'Insec et une série de teamfights remportés grâce aux dégâts de zone délirants de Jinx. 

Ensuite, IG et Vici ont fait match nul dans un duel équilibré : les Vici ont obtenu leurs picks de confort à la première game (Nidalee pour Dandy, Tresh pour Mata) qui ont permis au Lucian de Vasili de se feed et de carry. À noter le Cho'Gath au mid et la Diana au top d'une équipe Vici qui sait être innovante quand elle veut, jusqu'à faire surrender son adversaire à la 30e minute. Ils semblaient bien partis pour recommencer puisque lors de la deuxième partie, le Twitch de Vasili obtient un double kill à la 5e minute, mais les teamfights des IG et la Nidalee de Kakao ont permis à IG de remonter à 1 - 1 dans ce BO.

Par la suite, EDG et LGD se sont affrontés dans un choc anticipé, et EDG a fait honneur à son rang avec un 2 - 0 qui fera école : en effet, Pawn n'a été rien de moins que monstrueux, omniprésent, majestueux (si, si !) avec sa Leblanc dans la game 1, ce qui a permis à EDG de remporter cette partie disputée (checkez cette Leblanc sur Internet, c'est de la bombe). La deuxième game fut pliée en moins de 30 minutes, 27 - 6 pour EDG au compteur après une partie cette fois à sens unique où les EDG ont multiplé les 3 / 4-men dive avec succès.

Enfin, Team King a battu EP 2 - 0. L'Hécarim d'Amazingj (qui a plusieurs fois bien aidé EP) n'a rien pu faire face à des King groupés et solidaires. Aucun joueur ne s'est particulièrement illustré, c'est l'équipe entière qui a bien wardé et s'est regroupée pour les teamfights, un beau boulot de professionnels.

 

Jour 2 :

LGD Gaming 1 - 1 Team Snake
Energy Pacemaker 1 - 1 Team Gamtee
Edward Gaming 2 - 0 Invictus Gaming
OMG 2 - 0 Master 3

 

Le premier BO de cette journée opposait LGD à Snake qui étaient respectivement quatrième et troisième, et s'est soldé par un draw. Lors de la première game, LGD a très bien géré son midgame, récupérant çà et là des kills, leur permettant de rattraper leur retard aux drakes et de remporter la première partie. Ce qui a surpris lors de la deuxième manche, c’est que Acorn a pu pick son Rumble, qui fut très bien géré par Snake puisqu’il avait 31 cs à 10 minutes de jeu. Snake a ensuite utilisé sa compo poke pour récupérer des kills sur la map et We1less n’a pas réussi à maintenir LGD à flots.

Un duel de bas de classement a eu lieu pour le second BO et malgré de nombreux combos Gnar / Jarvan IV loupés, Energy Peacemaker parvient à s’imposer face à Team Gamtee à la suite d’un engage plus que douteux de la part de SinkDream sur Leona. Lors de la seconde game cependant, Gamtee utilisera sa composition afin de réaliser des escarmouches et des teamfights assez longs, permettant à Tale de sécuriser un quadrakill. Une game rondement menée qui se soldera par un score sans appel de 17 - 3 en faveur de Gamtee, nouveau draw donc.

Le troisième affrontement, opposant Eward Gaming à Invictus Gaming a mis du temps à s’emballer (1 - 1 à 15 minutes de jeu) mais le break a eu lieu lorsque koro1 parvint à tuer Kakao lors du spawn du drake, et ce malgré le pick de puissance de la composition IG. EDG a alors pris les rênes de la partie malgré la compo double ADC de IG. La seconde game nous a offert un duel entre le Yasuo de Rookie et le Jayce de Pawn. Il est rapidement apparu que ce serait un bain de sang et effectivement, après 40 morts en 33 minutes, EDG a sécurisé la seconde game.

Le dernier BO de la journée a été douloureux pour M3 qui affrontait OMG. Cool a montré à tout le monde qu’il ne fallait pas sous-estimer Arhi, finissant le BO sur un score de 18 - 1 - 28. Malgré une bonne performance de Dade lors de la seconde game, il n’a pas pu peser dans la partie, le peel adverse étant trop fort.

 

Jour 3 :

Team King 1 - 1 Star Horn Royal Club
Invictus Gaming 1 - 1 Team Gamtee
OMG 1 - 1 Team Snake
LGD Gaming 1 - 1 Master 3

 

Lors de la première game de la journée, King a réussi à casser la dynamique victorieuse de Royal Horn depuis le retour de Namei. Comment ? En les outdraftant, tout simplement. La domination de King était totale, de la première à la dernière minute de jeu et le combo Rengar / Lulu a fait des merveilles en termes de catch. La seconde manche permit à Royal Horn d’utiliser une compo AD-centrique avec un bon peel de la part de Nunu, Morgana et Rumble. Profitant de leurs picks de puissance, ils parviennent à sécuriser la seconde partie de la journée.

1 BO, 2 games, 2 Ezreal, voici le résumé de cette journée pour le midlaner de Gamtee. Après un début de game difficile et un first blood concédé dans leur propre jungle, les Gamtee parviennent à prendre le dessus sur Invictus Gaming et remportent la première game après de nombreux timefights dont un au dragon après un steal de la part de Gamtee qui se soldera par un ACE en leur faveur. Un early difficile pour le futur gagnant, c’est le leitmotiv dans ce BO puisque lors de la seconde game, le Fizz de Zzitai concède le first blood en 1v1. Cependant, quelques teamfights bien négociés de la part de IG leur permettront de finir à 1 - 1 au terme de ce BO.

On ne peut pas dire que OMG ait bien géré la phase de draft de leur BO face à Snake. En effet, ils ont laissé 2 fois de suite Baka sur son Xerath. Une bien mauvaise décision pour la première game car OMG s’inclinera malgré la très nette domination de Uzi sur sa lane. Mais la compo poke aura raison d’une team sans réel tank, ce qui laissera Uzi en larmes à la fin de la première partie. Les encouragements de la foule auront alors un effet positif sur Uzi qui parviendra à carry sa team, protégée derrière une importante frontlane reposant sur le combo Gnarvan IV. Avec un score de 19 - 1 - 7 sur son ADC, OMG remporte la deuxième game et partage les points, une fois de plus.

Avec un Cho'Gath croquant les champions comme s'il s’agissait de petits pains, LGD remporte la première partie du dernier BO de la semaine face à M3. La présence de Vayne sur Imp aura bien évidemment aidé à la victoire. Avec un 4 men-dive parfaitement orchestré de la part de LGD, il parviennent à sécuriser 2 kills sur la toplane après avoir initier le swap lane. Malgré un début de partie à leur avantage, LGD ne parviendra pas à snowball suffisamment pour sécuriser une seconde victoire et s’inclinera à la suite de nombreux teamfights à l’avantage de M3.

 

Le classement de la LPL à l'issue de la huitième semaine :

Classement Équipe Points
1 Edward Gaming 36
2 OMG 32
3 Team Snake 29
4 LGD Gaming 24
5 Invictus Gaming 21
6 Vici Gaming 21
7 Master 3 19
8 Team King 18
9 Star Horn Royal Club 16
10 Team Gamtee 13
11 Energy Pacemaker 10
12  World Elite 9

 

Que retenir de cette huitième semaine des LPL ?

Tout d'abord, EDG continue de régner sur la LPL, en maintenant OMG et Snake à distance. Pawn est tout simplement impériale depuis le début de la saison. L'ensemble de l'équipe est soudé et très tranchant sur la prise d'objectifs, une vraie machine de guerre. On voit mal comment les poursuivants, même méritants, pourraient les inquiéter s'ils continuent d'afficher un tel niveau de jeu.

Just derrière, IG, LGD et Vici continuent leur valse à trois temps. Cela étant, on peut encore s'inquiéter de la convalescence de Vici, une équipe au potentiel énorme mais clairement handicapée dès que Mata & consorts ne sont plus sur leurs picks de confort. Ces équipes, ainsi que Master 3 (et Star Horn, une fois Namei revenu à plein) sont pour l'instant hors d'atteinte du podium mais tenteront de figurer au mieux avant la fin de la saison régulière.

Team King ne lâche pas l'affaire et continue de réver à une intrusion dans les playoffs au grand dam de Star Horn, le BO qui a opposé ces deux équipes ayant clairement montré que Star Horn va devoir hisser son niveau de jeu très sérieusement afin de se sortir de la zone rouge. On peut enfin se demander si la finale des WE aux IEM Katowice va leur permettre d'avoir un déclic et de se réveiller dans les trois semaines à venir ou à défaut de sauver les meubles en se hissant à la 9e ou 10e place.

 

Voilà c'est tout pour aujourd'hui, rejoignez-nous la semaine prochaine pour une nouvelle review de la LPL, et d'ici là, méfiez-vous si vous croisez des Leblanc sur la faille, Pawn a peut-être décidé de troll ailleurs que sur le ladder chinois...

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.