d

25 mars 2015 - Fly & Polowo League of Legends

Review LCK semaine 9: do you even Sion ?

Review LCK semaine 9: do you even Sion ?

Allez, on attaque la troisième semaine avant les Playoffs, et il reste encore des équipes dont l'avenir n'est pas encore décidé ! C'est donc des matchs cruciaux qui vont avoir lieu. Mais avant ça, voici le récapitulatif de ceux de la semaine passée.

Jour 1

CJ Entus vs KT Rolster

Après la performance décevante des CJ Entus aux IEM la semaine dernière (éliminés durant les phases de poules suite à leur défaite incongrue face aux World Elite), ce match est l’occasion pour eux de se racheter ! La première game part d’un très mauvais pied : la Morgana top de Ssumday prend le kill en 1 contre 1 sur le Maokai de Shy (?) et la botlane des CJ se fait enfoncer par le combo Corki/Leona des KT. Mais dès que la phase de lane se termine, ce n'est pas la même semoule pour les CJ : partant d’un triplé de Amibition avec son Jarvan en bot aux alentours de la 12e minute, puis d’un autre triplé de Space à la 18e minute pendant une teamfight rondement mené, les KT semblent dépassés par les événements. Pire, on voit de grosses lacunes dans la connaissance ou la gestion de leurs champions : le Nunu de Score à l’air complètement perdu en teamfight, Fixer n’est pas du tout à l’aise sur sa Leona, malgré une phase de lane tout à fait impressionnante. Les CJ reviennent dans la game sans trop de difficulté et obtiennent une victoire décisive. On notera le très bon travail d’Ambition et de Coco, qui nous montre enfin un autre champion que Kassadin ou Xerath !

L'historique du match

La deuxième game prend la même direction que la première avec un bon avantage de KT sur les lanes mais cette fois-ci, ils ne lâcheront pas le morceau. Ils semblent beaucoup plus à l’aise sur une composition de type engage très agressive. Malgré le KDA moyen très élevé de Coco avec Leblanc, il sera complètement maîtrisé par le combo Vi/Lissandra, qui ne lui laissera pas une occasion de souffler. Ganké encore et encore au mid, il finira avec un score plus que médiocre de 3/7/1. Pourquoi Madlife s’entête-t-il à jouer Annie, avec laquelle il n’arrive pas à être décisif ? (Ultime sur le shield de Sivir ?) Malgré la performance héroïque de Ambition avec 2 solo kills monstrueux, cela ne sera pas suffisant pour remonter la game. On saluera le Thresh de Fixer, qui contraste vraiment avec sa Leona, et la Nidalee top qui, si elle n’a pas été pick dans la meilleure des compositions, a mise à mal les CJ, particulièrement en early.

L'historique du match

Quitte ou double pour les CJ pour cette troisième game, et ils choisiront double, merci pour eux. Coco surprend encore une fois en sortant un Twisted Fate mid et Amibition avec sa Nidalee jungle, champion sur lequel on ne l’avait pas encore vu. Pour cette partie, les CJ allument leurs écrans et mettent une raclée monumentale aux KT ! Après une fight niveau 1 très… bizarre au bleu des CJ, le début de la partie se déroule sans encombre. Mais dès le premier fight pour le dragon, autour de la 12e minute, il est clair que les nombreux invades des CJ ont beaucoup coûté aux KT, qui n’auront en tout qu’un seul buff bleu de toute la partie (avec un Xerath…) ! À partir de là, c’est le Twisted Fate festival pendant le reste de la partie : Coco termine à 1 point d’avoir 100% de contribution aux kills de son équipe, avec 8/2/14 pour 23 kills ! De manière générale, c’est un stomp pur et simple auquel on assiste, et les CJ repartent donc avec une victoire de plus bien méritée.

L'historique du match

Jour 2

Najin e-mFire vs Jin Air Green Wings

 

Le premier match de cette seconde journée voyait s'affronter deux équipes avec une chance de l'emporter, même si les Jin Air ont montré plus de constance lors de cette saison. Ces-derniers choisissent de pick Viktor et les Najin décident de prendre Karthus en réponse. Le first blood sera attribué au Karthus qui tue Cpt Jack grâce à son ultimate. Mais les Jin Air prennent peu à peu le contrôle de la game avec le premier dragon et un triple kill pour le Viktor. Cependant, les Najin s'accrochent et arrivent à prendre un dragon et deux tours consécutivement. Lors du troisième dragon, un teamfight largement mieux gérer par Jin Air leur permettront de s'attribuer un deuxième stack de dragon slayer. Mais c'est au moment du Nashor que les coéquipiers de GBM prennent un avantage certain. En arrivant à le sécuriser et à en profiter pour prendre des objectifs, ils distancent de 11K leur adversaires. Malgré un dernier baroud d'honneur de la part de Najin, avec un 3 pour 1 et le Baron, ils ne peuvent pas concrétiser et les Jin Air l'emportent grâce à leur avance. 

L'historique du match

La seconde game fut plus expéditive. Avec un choix Twisted Fate contre un Xerath, les Najins ont encore permit à GBM de s'exprimer clairement. Grâce à deux bon ganks, GBM commence très bien sa partie. Dans la continuité, les Jin Air sécurisent le premier dragon, puis les deux suivants. Pendant ce temps, Xerath continue de se feed, en enchaînant les kills. La game se finira tranquillement lors de la prise du Nashor par Jin Air, les Najins étant tués à petit feu.

L'historique du match

SK Telecom T1 vs Incredible Miracle

 

Pour ce second clash, les deux équipes ont sorti du lourd en terme de composition. SKT inaugurait son nouveau jungler, Tom, et pour ce faire, quoi de mieux qu'un petit Udyr dans la jungle? Incredible Miracle voulait aussi un pick exotique, voir même deux : Vladimir au top et Maokai comme support. Les IM ouvrent le score avec un bon gank sur la toplane, mais cela permet aux SKT de s'offrir le premier dragon. Peu à peu, les coéquipiers de Faker prennent la tête et tout cela s'accélère lors d'un teamfight pour le second dragon, avec un 3-0 pour SKT. Suite à ça, ils prennent leur premier Nashor et avancent prudemment en prenant les objectifs sur leur passage, Faker se faisant plaisir avec sa Diana. Tout ceci pour s'attribuer un autre buff Nashor et finir en beauté avec un Ace et trois personnes qui ne sont jamais mortes.

L'historique de la partie

Lorsque l'on regarde la composition d'IM, on ne voit pas le problème au premier abord mais si l'on regarde plus attentivement, on se demande comment ils ont réussi à organiser leur trois picks, Lissandra, Cassiopeia et Irelia. Lissandra support ? Non, trop classique. Une Cassiopeia alors ? Pas du tout, cela pourrait fonctionner ! Et oui, c'est bien Irelia qui est allée sur la botlane avec Kalista. Faut dire que si l'on pick son Maokai, il ne sait plus quoi jouer ce pauvre TusiN. Tom prendra le premier kill grâce à une invade bien sentie, et en reprendra un second sur un early gank. Mais les IM ne se laissent pas faire et prennent trois kills lors d'un teamfight au dragon, mais malheureusement pour eux, celui-ci reviendra aux SKT. Mais lors du second dragon, IM sera mieux préparé et le sécurisera, ainsi qu'un quasi Ace, plus deux tourelles. Faker étant un peu contrarié de la tournure des événements, c'est (encore) sur un fight pour le buff dragonslayer qu'il s'appropriera trois kills lors d'un Ace. À partir de ce moment, l'équipe rouge est en totale maîtrise de la partie et grappille tous les objectifs, ne laissant plus aucune chance à leurs adversaires.

L'historique de la partie

Jour 3

KT Rolster vs Samsung Galaxy

C’est l’occasion pour KT d’engranger une victoire de plus, à 3 semaines de la fin, pour tenter d’éviter le risque d’une relégation : les 3 équipes en spot 5, 6 et 7 du tournoi, respectivement Najin, IM et KT, sont toutes très proches en terme de score, et tout peut arriver. Quant aux Samsung, après une première victoire la semaine dernière, ils vont tenter de défendre leurs couleurs et de sauver l’honneur, si honneur il reste après le triste score de 1-10 sur la saison… Ce samedi met à l’honneur Kog’Maw en AD Carry, et les KT partent donc sur une composition avec un Kog, mais plutôt que de centrer uniquement leur gameplay sur lui, ce qui ne correspondrait pas à leur style plus frontal, ils proposent une équipe versatile avec Thresh et Lulu en protection, et de l’autre côté une Diana et un Rek’Sai qui peuvent rapidement attendre les lignes arrières de Samsung. La game en elle-même n’a pas grand intérêt : peu d’action, les Samsung n’offrant que peu d’opposition à des KT disciplinés et concentrés sur les objectifs. Tous les kills s’empilent sur Arrow grâce au Thresh de Fixer qui, encore une fois, fait un travail monstrueux pour son carry. Les Samsung s’inclinent en 32 minutes après seulement 11 kills au total.

L'historique du match

Si la game 2 est beaucoup plus explosive, ce sont les Samsung qui vont en souffrir : après avoir encore une fois ciblé les bans autour de Nagne au mid, Fixer peut encore jouer Thresh, au grand malheur de Fury qui va se faire tuer en chaîne. Nagne, quant à lui, pas démonté pour un sou de voir deux de ses mains supprimés (respectivement Leblanc et Lissandra), va rouler sur la tête de Ace au mid en le tuant plusieurs fois en 1v1. KT qui souffrait d’un manque de playmakers dans son équipe, c’est-à-dire de joueur pouvant initier des phases de jeu, snowball sur leurs lanes, s’est trouvé Nagne d’un côté et Arrow en botlane (6/1/1 en game 1, 6/0/8 en game 2). Si cette game n’est pas vraiment révélatrice, puisque contre les Samsung Galaxy qui sont derniers du classement, en la comparant avec le match de mercredi contre CJ, les KT semblent en meilleur forme à l’approche du Summer Split.

L'historique du match

GE Tigers vs CJ Entus

Après le match qui n’avait que (très) peu d’intérêt entre KT et SSG, cette confrontation fait figure de choc des titans ! Pour GE, c’est l’occasion d’écraser une fois pour toute la concurrence : une victoire lui garantirait une première place quasi certaine pour le Spring Split, à 3 semaines de la fin. Pour les CJ, c’est la bataille pour la deuxième place au coude à coude avec SKT qui s’engage, sur le mauvais pied pour eux puisqu’ils commencent avec les GE, invaincus en Corée jusqu’à présent. GE, qui revient bredouille des IEM, va rassurer ses fans avec panache !

C’en est presque comique. Pour la game 1, les CJ empruntent le pick phare des GE : Kog’Maw. Mais à l’instar de KT, plutôt que de partir sur une composition « Juggermaw », ils pratiquent la stratégie inverse : avec une frontlane Rumble/Jarvan/Diana, comment arriver jusqu’à Space ? Et cela à l’air de leur réussir ! Les CJ récupèrent rapidement plusieurs kills et les GE semblent en difficulté sur une composition à pick, eux qui sont plus habitués à des stratégies plus classiques et lentes. Après avoir été dominés par les CJ durant 35 minutes, les GE vont réaliser l’impossible et montrer pourquoi ils sont invaincus en Corée : malgré 6k gold de retard, ils parviennent à provoquer les CJ dans un mauvais teamfight et enchaînent sur un Nashor, remontant brusquement tout le retard accumulé. S’ensuit 20 minutes de folie, chaque équipe ne parvenant pas à prendre l’avantage sur l’autre, mais les masterminds de GE semblent peu à peu grignoter sur leurs adversaires… Après avoir récupéré le Tueur de Dragon et le Baron Nashor, les GE mettent le coup de grâce aux CJ après 57 minutes d’une rare intensité.

L'historique du match

Pour la deuxième game, les GE prennent tout le monde de cours avec un Sion mid, jusque-là jamais vu, et un Kennen top qui, s’ils sont monnaie courante en Occident, restent très timides en Corée. On a du mal à voir où les GE veulent en venir, surtout avec un Kog’Maw en face qui ne devrait avoir aucun problème avec ce Sion. Mais au fur et à mesure que la game avance, les pièces du puzzle GE s’emboîtent petit à petit. Grâce à un sans-faute de Smeb qui va littéralement delete la Leblanc de Coco à chaque fight, puis le Kog de Space par la même occasion, ainsi qu'un travail énorme de Pray à la Sivir (qui est décidément l’un des/le meilleur(s) AD Carry coréen cette saison), les CJ semblent complètement dépassés par cette stratégie originale des GE. Et lorsqu’on croyait avoir tout vu, les GE sortent non pas une, mais deux Bannières de commandement ! Et ça marche ! Combinés au Baron Nashor, les sbires cannons améliorés ET promus se transforment en de véritables artilleries anti-tourelles. Les GE emportent donc une deuxième victoire très convaincante, montrant une fois de plus qu’ils peuvent se tirer de n’importe quelle situation ou presque !

L'historique du match

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.