d

12 nov. 2017 - Mantrente StarCraft 2

Saison 39 : PtitDrogo déchu, Denver titré

Saison 39 : PtitDrogo déchu, Denver titré

Organisée dans un nouveau format, la 39e édition des Underdogs a vu la fin du règne de PtitDrogo. Au terme de cette saison c’est Denver qui s’est imposé grâce à un parcours maîtrisé. Sorti premier du Round Robin puis très appliqué en finale dominée, le joueur zerg est parvenu à remporter pour la seconde fois les Underdogs. Autre joueur à s’être mis en valeur lors de cette édition, le Terran Clem.

Pour ceux ayant loupé la présentation du nouveau format des Underdogs Starcraft II, rendez-vous ici pour obtenir toutes les informations nécessaires.

Le roi est mort, vive le roi !

En début de saison, le Round Robin a été riche en spectacle. La magie du BO1 aidant, certains tels que ShinO, Clem et Denver, qui a fini premier du classement, se sont illustrés alors que d’autres, comme PtitDrogo et ShaDoWn, ont quelque peu déçu. Les deux joueurs protoss, habitués des phases finales, n’ont obtenu que les 6e et 7e place.

Si le début de l’arbre principal n’a pas offert de grandes surprises, le sprint final a permis à Clem de briller en accrochant à son tableau de chasse les deux meilleurs Protoss français du moment. Tout d’abord opposé à PtitDrogo, Clem a su adapter son jeu aux stratégies adverses tout en mettant en places ses propres choix, lui offrant une victoire logique 3-1. Un score impossible à imaginer il y a encore quelques semaines mais qui est, peut-être, explicable par deux facteurs. Tout d’abord Clem est en train de revenir à son meilleur niveau en cette fin d’année ; de plus, PtitDrogo était en phase de reprise après ses vacances et avait, peut-être, l’esprit déjà tourné vers la HomeStory Cup XVI. Une fois PtitDrogo sorti de la compétition, au tour de DnS de goûter au rouleau compresseur Terran de 15 ans. Clem, bien parti en menant 2-0, semblait intouchable avec sa composition de marines, maraudeurs, medivac soutenue par des libérateurs et des mines. La force de DnS dans ce genre de match est d’être capable de tout renverser, et c’est ce qu’il a réussi à faire. Remontant le score à 2-1, grâce à un proxy non détecté par Clem, le joueur protoss arrive dans la quatrième partie plus motivé que jamais. Huit portails, pour composer une armée d’adeptes très tôt dans la partie, sont déployés. Clem se retrouve alors noyé par les unités de DnS et doit concéder le 2-2. Pour la dernière carte, décisive pour une place en finale, le joueur terran ne veut plus subir et décide de jouer loin de sa base en assiégeant son adversaire. Stratégie payante car, bien qu’il soit défait lors de plusieurs escarmouches, Clem parvient à garder une économie stable et ainsi reproduire une armée conséquente rapidement. Après quelques minutes de haute intensité, une faille se présente en faveur de Clem. Sans trembler le joueur Dead Pixels en profite pour mettre KO DnS. 3-2 score final. Un match qui montre qu’aujourd’hui Clem est de retour dans le top FR.



 

La finale de la 39e édition des Underdogs a donc opposé Denver et Clem. Avant la rencontre, tout le monde s’accordait à dire qu’un match serré se profilait. Un Denver des grands jours devrait être de sortie pour stopper Clem. Les deux joueurs se connaissent très bien et se sont souvent affrontés durant leurs carrières. Un avantage diront certains, un inconvénient pour d’autres. Une chose est sûre, Denver, lui, savait parfaitement quel serait son plan de jeu au moment de débuter le match. Dominant sur la carte, le Zerg n’a jamais laissé son adversaire respirer, et remporté la finale 3-0. Un sacre que Denver attendait depuis presque un an et demi, échouant à plusieurs reprises à la seconde place des Underdogs.



 

Denver : « J'ai une vision très positive de cette saison »

Après son sacre, Denver a accepté de revenir avec nous sur sa saison Underdogs. C'est avec toujours autant de sympathie que le joueur a abordé le nouveau format de la compétition. Pour retrouver toute l'actualité du joueur Romandy Gaming rendez-vous sur son compte Twitter, @RodGDenver, ou celui de sa structure, @RomandyGaming.



Denver remporte son second titre Underdogs, arrivera-t-il à le conserver la saison prochaine ?
(Source : @RodGDenver)

 

Bonjour Denver ! Second titre Underdogs un an et demi après le premier. Quelle longue attente pour un joueur si souvent dans le carré final ! Quel regard portes-tu sur cette 39e saison, d’un point de vue personnel ?

Salut Mantrente ! J'ai une vision très positive de cette saison, tout naturellement parce que c'est mon second titre, mais aussi parce que je suis satisfait du niveau de jeu que j'ai pu montrer. J'espère pouvoir refaire ça plus souvent, car finir 2e, 3e ou 4e chaque saison, ça commence à devenir ennuyant ! (rire)

Clem semblait vraiment très en forme cette saison mais tu l’as écarté par un sévère 3-0. Comment as-tu vécu cette finale, que cela soit avant le match, en le voyant éliminer PtitDrogo et DnS, puis pendant le match ?

Clem a vraiment progressé depuis son retour. C'est devenu un joueur redoutable et complet sur tous les aspects. C'est vrai que de le voir battre PtitDrogo puis DnS m'a un peu fait flipper, et je n'étais pas super confiant. De plus, en Europe, c'est compliqué de trouver des joueurs terrans avec qui s'entrainer, donc le niveau de mon ZvT était flou pour moi. Cependant avec toutes les stratégies qui ont été jouées à la BlizzCon ça m'a donné plein d'idées pour mon match et j'étais impatient de le jouer. J'ai sorti les bons builds aux bons moments et ça s'est bien passé. Je suis très content de ce résultat.

Ce nouveau format des Underdogs semble plus impitoyable pour les joueurs, est-ce aussi ton avis ? Comment juges-tu cette nouvelle organisation dans son ensemble ?

J'aime beaucoup le fait de changer de format, je trouve que c'est aussi important pour les joueurs que pour les viewers. Concernant ce format, ce n'est pas celui que je préfère, tout simplement parce que la première phase composée uniquement de BO1 va déterminer votre place dans l'arbre final. Ce genre de format ne favorise jamais les meilleurs joueurs. Sur une partie c'est très facile de jouer très greedy ou sortir son meilleur all-in, contre un joueur meilleur que toi alors que lui jouera avec plus de réserve. On peut donc s'attendre à beaucoup de surprises. La preuve cette saison avec PtitDrogo. Mais sinon je trouve ça intéressant qu'un joueur finissant au plus bas seed lors de la première phase ait encore une chance de rester dans le tournoi contrairement au précédent format. J'espère que ça motivera encore plus de Ffrançais à tenter leur chance au qualifier.


Pour découvrir toutes les surprises que nous réserve la 40e édition des Underdogs Starcraft II, rendez-vous dès lundi sur O'Gaming TV Starcraft II avec l'ensemble du crew !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.