d

11 mars 2013 - LeLfe StarCraft 2

SC2 : grands débuts de HotS avec les IEM World

SC2 : grands débuts de HotS avec les IEM World

La bêta est fermée. Depuis le premier mars, les amateurs de StarCraft et plus particulièrement les joueurs professionnels s’impatientent, ils ne peuvent plus jouer à HotS. Pourtant, à Cologne, 24 élus se sont vus offrir un accès spécial. A l’occasion du CEBIT, les IEM font jouer leur finale mondiale.

Pour obtenir leur place aux IEM Monde, il fallait marquer des points tout au long de la saison. Trois étapes des IEM et deux de la Home Story Cup ont donc permis à 24 guerriers de recevoir un billet pour l’Allemagne et une chance de devenir le premier champion sur Heart of the Swarm.

Les groupes : Les Coréens déjà au-dessus

Sur les 24, pas moins de dix représentants du pays du Matin calme. Si certains espéraient que  la nouveauté du jeu et le fait qu’ils aient à s’entrainer sur Wings of Liberty plus longtemps allaient équilibrer la donne, rien n’en a été. Chacun des quatre groupes a été remporté par un Coréen, leur assurant une place directe en quart de finale.

YongHwa, 10-1 dans son groupe

Avec PartinG, le groupe A était promis à un Protoss coréen mais c’est pourtant YongHwa qui brille et finit le groupe en ne lâchant qu’une seule partie. PartinG se contente de la deuxième place et laisse les quatre foreigners du groupe se battre pour la dernière place restante. Malgré un départ difficile, Nerchio s’impose contre tous les non coréens et sécurise le dernier sésame. La déception du groupe sera espagnole, LucifroN parait bien terne et se contente d’une seule victoire alors qu’on en attendait plus.

MC, pas chaud pour défendre son titre

Le groupe B est joué assez vite pour compenser le retard pris le matin. Avec MC, First et YoDa, venu à la place de Symbol qui avait une finale de GSL à jouer, la poule était particulièrement délicate pour les autres joueurs. Si Kas et XlorD ne vont pas surprendre et se faire marcher dessus, la performance est à mettre au crédit de Ret. Décevant depuis des mois, le néerlandais a brillé mardi. Le Zerg commence en battant les deux non Coréens, et malgré ce 2-0 d’entrée, on ne donne pas cher de sa peau contre les trois monstres du groupe. Erreur ! Ret enchaîne deux victoires éclatantes contre les Protoss MC et First. A 4-0, il est qualifié dans un groupe qui semblait imprenable. Avec l’exploit du joueur Liquid, un des Coréens doit tomber. La victime du jour ne sera autre que le champion en titre, MC. Le Président Protoss perd 1-2 contre ses deux compatriotes et n’ira pas plus loin de la défense de son titre. Au jeu du round average, c’est YoDa qui l’emporte et accède aux quarts de finale.

viOLet, intouchable dans sa poule

Mercredi était dédié au groupe C, probablement le moins relevé des quatre. Sans surprise, viOLet le domine facilement. Les deux autres places vont à MaNa et à Sting. Belle performance du polonais qui s’offre le champion de Singapour et termine deuxième de la poule.

Premier match officiel pour Stephano

Le groupe le plus attendu était celui du vendredi avec les grands débuts de Stephano sur HotS. Avec trois coréens dans le groupe, la tâche s’annonçait compliquée pour le français. Le Zerg va cependant réaliser de très bon début et s’assurer d’être dans l’arbre final en battant tour à tour TLO, Grubby et Golden. Autre tête de série du groupe, Mvp est aussi à trois victoires avant d’affronter le français. Stephano reste sur une très belle victoire contre le meilleur joueur de l’histoire de SC2, mais ça, c’était sur Wings of Liberty. Sur Heart of the Swarm, Mvp domine le français et prend sa revanche. Fin de journée compliquée pour Stephano qui enchaine avec une défaite contre Dream, son ZvT n’est pas au point. Au final, c’est Mvp qui prend la première place, suivi par Dream puis Stephano. Grubby et TLO auront déçu pour leurs débuts, Golden est le deuxième coréen éliminé.

Pas encore l'heure de la retraite pour Mvp qui remporte le groupe

Les huitièmes

PartinG domine Stephano

Quatre foreigners sont encore en lice et disputent les barrages pour atteindre les quarts. MaNa bat Nerchio dans un match ultra tendu entre les deux Polonais et c’est à Stephano de s’élancer. Il affronte PartinG, un gros client, mais le français est un spécialiste du ZvP. Malheureusement, tout va très mal se passer. PartinG a adapté son sept gates – immortels à HotS en y incorporant le Mothership Core, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça marche. Stephano le dira sur Twitter quelques instants après sa défaite 3-1 : « je sais ce qui va m’arriver dessus, je sais ce que je dois faire pour le contrer, mais ça ne marche pas. C’est encore plus dur avec le Mothership core ». Le français ne sera donc pas le meilleur non coréen de ce premier tournoi HotS, MaNa ayant déjà avancé et Ret étant vraiment en forme. L’autre Zerg sort Sting, qui aura déçu, et avance également en quart de finale.

Les Quarts

Dernier rempart face à l'invasion LG-IM, viOLet cède également

Les quarts de finale ont un point commun, chaque match comporte un joueur de l’équipe LG-IM. Les Terrans Mvp et YoDa sont dans la partie haute, les Protoss YongHwa et First en bas du bracket. Trois d’entre eux vont largement dominer leur match. Mvp a joué avec le corps de MaNa justifiant au moins un PEGI 18 pour HotS, YongHwa expédie Ret et enfin First se défait de viOLet sans trop souffrir. Le gros morceau revient à YoDa, qui tombe sur un PartinG qui l’avait éliminé à Katowice. L’histoire ne se répète pas et le Terran parvient à prendre le dessus après un Bo5 très intense qui bascule en sa faveur pour une dizaine de PV d’un bunker qui lui permet de tenir le all in Protoss de la dernière partie.

La fin

Passage de témoin entre Mvp et YoDa

Performance unique dans un tournoi de cette envergure, le top 4 du tournoi est trusté par les membres d’une même équipe : Incredible Miracle. Dans la première demie, le maitre de la bande, Mvp, joue contre son disciple qu’il a longuement conseillé lors du match contre PartinG, YoDa. Le match est serré et le padawan parvient à prendre deux fois l’avantage, mais son mentor égalise à chaque fois. YoDa ne baisse pas les bras et ne tremble pas d’un poil sous la pression : il s’impose en dominant la cinquième partie et élimine ainsi le grand favori du carré final. Dans l’autre match, First ne fait qu’une bouchée d’un YongHwa complètement à côté de la plaque dans la lecture de son coéquipier. Pas de match pour la troisième place et la grande finale sera donc entre YoDa, l’invité de dernière minute, et First le vainqueur des IEM Katowice. Le Terran va littéralement annihiler son coéquipier, un cinglant 4-0 dans un match où chaque parti aura vraiment semblé à sens unique. La grande force de YoDa aura été dans ses drops, les mines et la vitesse des Medivacs ayant déclenché bien des plaintes durant le week-end.

YoDa, vainqueur porté en triomphe (façon Carmac)

YoDa est donc le premier vainqueur d’un tournoi majeur sur HotS, il succède à MorroW sur WoL. Petite anecdote amusante, les deux joueurs n'étaient pas qualifiés à la base et ont été invités à la dernière minute.

Crédit de toutes les photos : Mouz Veya , album complet ici.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

SnozTeach
SnozTeach - 11/03/2013 16h49

Moi je ne retiendrais pour la remise de prix qu'une chose , qui a été tout a fais dit par Stephano sur son twitter : 
"This was probably the sadest prize ceremony ive seen. Thats just sad."

PADRE
PADRE - 11/03/2013 16h53

Stephano a fait ce qu'il a pu, mais HOTS n'a vraiment pas l'air de lui réussir pour l'instant. je salue simplement la performance de Ret !!

SnozTeach
SnozTeach - 12/03/2013 00h29

Je pense qu'il parlais plus de l'ambiance que de son résultat ^^

Mauti
Mauti - 12/03/2013 08h59

Le tournoi était sympa parce que c'était le premier sous HotS, mais très honnêtement c'est vrai que le public c'était pas vraiment des échauffés ...

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.