d

27 oct. 2017 - Mantrente StarCraft 2

Serral : « INnoVation n'est pas imbattable »

 Serral : « INnoVation n'est pas imbattable »

Pour se renseigner sur les statistiques et résultats d’un joueur, quelques minutes sur la toile suffisent. Pour connaître la forme du moment d’un athlète Starcraft II, regarder ses matchs sur O’Gaming suffit. Mais comment découvrir l’homme ? Afin de répondre à cette question, sans oublier pour autant les exploits sportifs, la rédaction a rencontré certains joueurs qui participeront bientôt à la Blizzcon.

L’entretien d’aujourd’hui a été réalisé avec Serral. À l’aube de sa première participation à la Blizzcon, le Finlandais a répondu à nos questions avec simplicité et sans détours !

Serral en 2017 : l’année de la confirmation

Fort d’une saison passée aux côtés des têtes d’affiches que sont Neeb et Elazer, Serral est arrivé à se qualifier pour la BlizzCon. Qualifié à deux finales de « winner bracket » puis une grande finale, sur quatre tournois WCS organisés, le Zerg a prouvé qu’il est l’un des meilleurs joueurs foreigner. Si l’on regarde son groupe à la BlizzCon, composé d’INnoVation, de GuMiho et de TRUE, on pourrait se dire que le jeune homme de 19 ans devrait être impressionné. Eh bien non ! Confiant, Serral est déterminé à sortir de son groupe et à prouver au monde qu’il est capable de grandes prestations.



Ces dernières années, Serral a explosé aux yeux du monde, arrivera-t-il à confirmer lors de à la BlizzCon 2017 ?
(Source : Abraham Engelmark / DreamHack)

 

Serral : « L’adversaire le plus important sera INnoVation mais il ne sera pas imbattable non plus. »
 

Bonjour Serral ! Pour commencer l’interview j’aimerais parler de Serral mais aussi de l’homme, Joona Sotala. Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour. Je m’appelle Joona Sotala et je joue sous le pseudo de Serral. J’ai 19 ans et je vis en Finlande. Je joue à Starcraft II depuis la bêta et pour la première fois de ma vie, cette année je suis joueur professionnel à plein temps.

Beaucoup de monde se demande comment s’organise une journée type pour un joueur professionnel. Peux-tu nous présenter ton programme quotidien ? Lorsque tu t'entraînes, analyses-tu tes futurs adversaires ? Analyses-tu le jeu d’autres joueurs zerg, si oui qui ?

Pour moi, chaque jour est différent. Normalement je commence à jouer vers 12h ou 13h car c’est là que les gens commencent à jouer mais il m’arrive parfois de faire des parties personnalisées avant ça.
Avant mes matchs j’analyse souvent mes futurs adversaires mais mon entraînement consiste principalement à pratiquer et si nécessaire regarder des replays. En effet je regarde pas mal d’autres parties de joueurs zerg mais personne en particulier. Si je remarque quelque chose d’intéressant et de potentiellement bénéfique pour moi je tente de le copier.

Contre quelle race te sens-tu le plus à l’aise ? A contrario, contre laquelle es-tu le moins confiant ?

Durant mon voyage en Corée j’ai commencé à perdre un peu plus de parties face aux Protoss alors que c’était de loin mon meilleur match-up avant cela. Je dirais donc qu’en ce moment je lutte plus en ZvP mais je peux dire que je me sens bien dans chaque match-up. Je ne sais pas contre quelle race je suis le plus confiant mais je dirais face aux Terrans car j’ai appris à défendre la majorité de leurs stratégies de début de partie.

Cette saison tu as dominé l’Europe et perdu en finale des WCS Jönköping. Comment analyses-tu ta saison ?

D’un point de vue personnel, je pense que ma saison est un succès. Mon objectif était d’atteindre la BlizzCon et j’ai géré ma saison pour y arriver. J’ai sans arrêt été dans le top 8, une fois atteint la finale d’un grand tournoi pour finalement arriver troisième du classement WCS. La seule chose qui m’a manqué cette saison c’est un titre mais heureusement il me reste du temps pour accomplir cela.
 


 

Cette année ce sera ta première BlizzCon. Je pense que ce doit être vraiment excitant pour toi de savoir que tu fais partie des meilleurs joueurs de la planète ! Comment prépares-tu cette compétition ?

J’ai étudié mes adversaires et leurs habitudes de jeux actuelles mais je ne pense pas pouvoir en apprendre énormément. Je suis aussi allé en Corée pour m’entrainer face aux terrans, ayant deux joueurs de cette race dans mon groupe (ndlr : INnoVation et GuMiho). Mon entraînement là bas a consisté à faire beaucoup de parties sur le ladder mais aussi quelques parties personnalisées.

Dans une récente interview à TeamLiquid, ShoWTimE a déclaré qu’il y avait eu trop peu de compétitions, toutes organisées très proches les unes des autres, pour remporter des points WCS. Dans ces conditions il a trouvé qu’il était dur de pouvoir se rattraper en cas d’échec. Quelle est ton opinion sur cette organisation de la saison ?

Pour moi, on a eu un bon nombre de tournois cette année. À certains moment de la saison j’ai beaucoup voyagé mais eu aussi des bonnes périodes de repos.

Dans ton groupe de la BlizzCon 2017 tu affronteras INnoVation, GuMiho et TRUE. Quel challenge ! Comment vois-tu tes futurs adversaires ?

Je n’ai pas encore commencé à analyser de très près mes adversaires mais comme je te l’ai dit, je les ai un peu observé. Je pense que je suis favori face à TRUE et j’ai de bonnes chances de victoire face à GuMiho. L’adversaire le plus important sera INnoVation mais il ne sera pas imbattable non plus.

Au regard de ce groupe, quelles sont tes attentes ?

Je pense que j’ai une petite chance de finir premier et de bonnes chances de finir deuxième à la fin de la phase de groupe !


Pour assister aux prestations de Serral, et des autres, rendez-vous les 27, 28 et 29 octobre à 18 heures pour suivre les phases de groupe de la BlizzCon 2017 sur notre chaine StarCraft II.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.