d

02 mars 2013 - Nayte Versus Fighting

SF4 : Infiltration champion du monde

SF4 : Infiltration champion du monde

C'est fait ! Les championnats du monde organisés par Capcom se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche. Au programme : du Coréen au sommet, des Japonais juste derrière, et des matchs d'anthologie. Review.

Pardonnez-moi mes fils, car j'ai pêché.

C'est vrai, je l'avoue, je me voyais déjà vous faire un live écrit sur O'Gaming, vous mettre le lien des streams pour que vous puissiez vivre la chose en direct, sans que vous ayez à chercher l'info trop loin. Mais vous savez ce que c'est : on se fait embarquer par tout un tas de potes pour regarder ça, on se retrouve au Meltdown pour encourager les frenchies, de son coté le tournoi prend du retard, les phases initialement prévues à 4h du mat' se passent à 6h, on dort pas de la nuit... Et on écrit un article un oeil fermé, la tête dans le cul, le cul dans le brouillard.

Alors que s'est-il passé là-bas de si extraordinaire ? Bon, je vais tout de suite couper le suspens : sur Street Fighter 3, Gunfight, notre représentant français, a perdu au premier tour contre Tokido (qui a fini 2ème) dans un match archi serré, puis s'inclinera en loser contre nikaKO. Peut mieux faire sur le papier, mais il n'aura pas démérité face au japonais surtout qu'il a le courage de jouer Dudley alors que tous les Jap' prennent cette biatch de Chun-Li, c'est ce qui restera gravé dans nos coeurs.

Fiche du joueur Gunfight

Gunfight, on t'a kiffé. Dudley vaincra !

Quant à Alioune, il rentrera dans son tournoi Street Fighter 4 la tête haute, en mettant un perfect à Ricky Ortiz, le 2ème meilleur américain. Un match somptueux, tout en bourrinage comme le veulent leurs 2 persos (Cammy vs Rufus), qui enverra Alioune se battre contre... Fuudo. La montagne japonaise, meilleur Fei long du monde, et on le sait depuis ce week-end, meilleure défense du monde aussi. Un match qui tourne court, voire à la leçon, tant Cammy n'a jamais pu écorcher la peau de son adversaire. Chapeau bas au Japonais. Alioune perdra ensuite en loser bracket contre Gamerbee et son Adon, 2 - 1 dans un match off-stream que je prendrai plaisir à revoir dès que possible.

Sur Street Fighter X Tekken, c'est sans trop de surprise (pour ma part en tout cas) qu'Alioune perdra aux 2 premiers tours. Logique tant le jeu est sous-joué en Europe (à raison si vous voulez mon avis - et si vous ne le voulez pas, bah vous l'avez quand même). Passons dès maintenant aux 2 sujets brulants : la qualité des tournois, et les sommes astronomiques gagnées. 

Fiche du joueur Alioune

On a vibré sur ses matchs ! C'était une vraie fierté de le voir jouer contre les meilleurs.

Je ne parlerais que de Street Fighter 4, c'est lui qui fait vibrer nos petits coeurs. On refait le round !

"Euuuuh... J'me tape Broly au premier tour et Songoku au 2ème, c'est une blague ?!?"

Un tournoi mondial des arts martiaux - même en pixels -, ça pose un petit problème : chaque match est une finale en puissance. Il y a bien quelques touristes dont j'avais parlé, mais globalement, ce serait un affront de ma part que de vous écrire ce qu'on ressent devant de tels matchs. Autant couvrir un combat de Dragon Ball Z en morse.

On va passer sur les quelques matchs sans intérêt, comme ceux de FloE, Wolfkrone, Vangief, problem X, Ricky Ortiz ou même Justin Wong, qui ont tous passé seulement 1 ou 2 tours. Regardons plutôt du côté des gros monstres skillés, qui sont comme prévu le trio Infiltration/Daigo/Fuudo.

Le parcours de Daigo et de son éternel Ryu tout d'abord, en haut de l'arbre, sera vraiment impressionnant : 2 - 0 face à FloE, mais aussi 2 - 0 contre le Guile de Dieminion dans une leçon complète impressionnante, 2 - 0 Face à Tokido (WTF !!!), 3 - 0 face à INFILTRATION. La. Classe. Daigo patiente, au sommet du monde, en finale.

Fiche du joueur Daigo

Ces fiches donnent un côté ultra pro à mon article, sans avoir rien à faire. Alors j'en mets plein.

Fuudo et son Fei long ensuite, qui n'a pas bénéficié du parcours le plus facile, loin de là. Après un âpre premier tour face au Zangief de Snake Eyez dans un match sur lequel on pourrait écrire un bouquin, il ira botter le cul de Alioune en présentant la défense parfaite face à Cammy. C'est simple, si vous avez du mal contre la bitch en string militaire, cette vidéo fera partie de vos indispensables pour les 10 années à venir. Puis, c'est le clash contre Infiltration, ultra serré. Il partira visiter les loser brackets sur le fil, recassant la figure de Snake Eyez au passage. Notez que ce dernier à tout de même totalement assuré son tournoi, vu le niveau des clients en face ! Fuudo roulera finalement sur son compatriote Tokido pour se retrouver encore une fois devant un Infiltration très énervé...

Le Coréen Infiltration et son Akuma, au sommet de son art, impressionne de son côté, mais va devoir tout donner pour s'imposer. Un match compliqué contre Mago "2D god" qui joue Fei long, un autre encore pire contre Fuudo qui joue AUSSI Fei long, et une grosse vengeance de Daigo qui en finale winner lui mettra 3 - 0. Infiltration, un genou à terre, nous prouve que les Coréens en ont dans le slip. Il battra Fuudo 3 à 2 dans un match légendaire, avant de passer en mode... boucher.

Vous savez comment ça se passe les tournois avec loser bracket ? Celui qui remonte des losers doit d'abord gagner une fois pour "reset" le score, puis regagner pour remporter le tournoi. Ici, on était sur du "Best Of 5". Infiltration n'était pas content, il n'était pas d'accord. C'est dans un silence de mort que l'exécution a eu lieu : Daigo, "Kami sama", "The Beast", le premier pro-gamer de l'histoire des jeux de baston, la légende vivante la plus titrée depuis 20 ans, va prendre une raclée, comme à l'EVO, mais en pire. 6 - 0 sec, pas la place pour la moindre hype ou espoir pour ses fans. A l'heure où vous lisez ces lignes, Capcom est encore en train de lessiver les murs de la salle, des traces de sang et des bouts d'intestins auraient été retrouvés sur le plafond à 15 mètres des lieux du crime. 

Vous pourrez retrouver très bientôt tous ces matchs en image qui bougent sur le Net, commentés et analysés par le pétillant Ken Bogard, surement dès cette semaine. Pour que vous, qui n'y connaissez peut-être rien, puissiez apprécier la performance à sa juste valeur.

SF4, un jeu sympa, fair play et bon esprit

Visiblement, Daigo encaisse mal sa défaite (un bout de Fuudo dépasse derrière)

Une finale serrée ? Ah non désolé, j'ai pas le temps.

Infiltration prouve donc encore une fois sa position dominante sur la scène SF4. Gagnant de l'EVO, de la dreamhack, double champion du monde à SF4 et SFxT depuis ce week-end, il n'aura pratiquement jamais montré de faiblesses, s'offrant même la tête du plus grand joueur de tous les temps avec un 6 - 0. Mais le 2ème effet sympathique de sa performance, c'est l'argent qu'il aura empoché : 50 000 dollars + une voiture (estimée à 25 000 dollars). En cumulant ses autres tournois, le gugusse culmine à 100 000 euros cette année ! Des titres internationaux tous plus durs à gagner les uns que les autres, certes, mais une somme qui fait rêver n'importe quel joueur pro, de n'importe quel jeu.

FIche du joueur Infiltration

CET HOMME N'A PAS LE TEMPS

Alors je connais ta question, à toi, PGM dans l'âme qui me lit : "est-ce que ca va continuer à gagner autant, histoire que je me mette à casser des bouches à Strite faïteure quatre ?" Et ma réponse d'expert est OUI. En tout cas pour 2013 : la topanga league japonaise, offrira encore une fois plus de 10 000 € au vainqueur, tous les tournois dit "majeurs" internationaux (EVO aux Etats-Unis, Shadowloo Showdown en Australie, Canada Cup, etc.) ont prévu de revoir à la hausse leur cash, et Capcom a annoncé reconduire son tournoi exceptionnel des 25 ans... pour les 26 ans ! Alors un grand OUI ! Gagnons du pognon sur les jeux de baston !

Il faut encore savoir ce qui va se passer en France pour nous : si on compte les tournois européens-mais-pas-trop-loin, le calendrier du début d'année est très chargé avec un rendez-vous toutes les 2 semaines. Je vous ferais un post à ce sujet, afin que vous cochiez les p'tites cases dans vos agendas Hello Kitty tout mignons. On fera aussi tout notre possible (et vous savez qu'impossible n'est pas français) pour vous couvrir tout ceci à la sauce O'Gaming... Mais chut, c'est TOP-SIX-COUETTES.

Sur ce, je repars dormir.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

Clemvador
Clemvador - 09/12/2012 16h57
Article très sympa, je connais pas trop les jeux de bastons mais ça donne envie de regarder quelques replays.
Cormag
Cormag - 10/12/2012 13h36
S'ile ne réagissent pas clairement en faisant de grosses perfs dans les prochains tournois, Tokido et surtout Mago sont finis. Le premier s'est qualifié façon Equipe de France en 2010, et le second ne fait plus le poids contre un Fuudo devenu le meilleur Fei Long mondial (et il mérite cette appélation). Je suis un peu déçu de pas avoir vu un Sako ou un Uryo mettre le bordel dans le tournoi...

Après pour la scène française, plus il y aura de tournois, plus il y aura de niveau.La World Game Cup à Cannes début 2013 est un bon exemple.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.