d

16 mai 2014 - ReiVon & Laufeust Hearthstone

Silence, on joue !

Silence, on joue !

Un jeu de carte comme HearthStone est d’une complexité souvent mal appréciée. Le nombre de cartes et de mécaniques de jeu se combinent pour parfois créer des situations casse tête. Et les extensions à venir ne vont pas arranger tout ça.

De prime abord, nous ne sommes pas obligés de connaître toutes ces situations pour pouvoir jouer, car le jeu est justement là pour gérer lui même ces situations ambiguës. Mais si l’on souhaite jouer un peu plus sérieusement, voir à haut niveau, il faut toutes les connaître pour savoir en profiter, ou les éviter. Ces astuces s’adressent à tous, pour tous les niveaux, et si beaucoup d'entre elles vous sembleront évidentes, bien d’autres pourront vous surprendre.

Devant l’ampleur de la tâche, nous avons décider de réaliser une série d’article. Commençons tout de suite par décrire l’une des capacités aux multiples facettes : le silence.

Mon petit lexique

Pour lire la suite, il est important de comprendre les termes suivant :

Buff : tout effet positif, qui donne un bonus comme Sang froid ou Bouclier divin.

Debuff : tout effet négatif, qui donne un malus comme Humilité ou Marque du chasseur.

AoE : Area of Effect, désigne un sort de zone comme Choc de flammes ou Explosion des Arcanes.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se silence ...

Les premières cibles sont bien évidemment les serviteurs adverses, que ce soit pour leur texte (la provocation du Maître-bouclier de Sen’jin), ou pour annuler tous les buffs qu’ils auraient pu recevoir (sang froid, Jeune prêtresse, …). Note importante : le silence n’annule pas le type de serviteur. Ainsi, un murloc restera toujours un murloc.

Mais il est aussi possible d’annuler les debuffs affectant vos serviteurs (Humilité, Marque du chasseur, Puissance accablante, etc. A cet effet, il est bon de savoir que le gel est considéré comme un debuff et que l’on peut donc le silence pour lancer une attaque.

Votre meilleur allié, ou ennemi ...

N’oubliez pas également que le silence n’est pas sélectif, il est total. Ainsi, il faut y réfléchir à deux fois avant de silence un Guetteur ancien qui aurait reçu une Marque du fauve. Car certes il perdra la provocation et son bonus d’attaque et de point de vie, mais il perdra également son malus qui l’empêche d’attaquer.

… bon ok, presque tout

Il existe en effet trois “exceptions” qui confirment la règle.

La première est que l’on ne peut pas silence un silence. En effet, ce n’est pas un buff ou debuff à proprement parler. L’effet est définitif mais n’est appliqué que de manière instantanée. De ce fait, on peut tout à fait appliquer un nouveau buff ou debuff sur un serviteur qui a été silence.

Note importante : Il y a tout de même un moyen détourné d’annuler un silence. Il faut tout simplement renvoyer le serviteur concerné dans votre main (avec un pas de l’ombre par exemple). En effet, quand une carte revient dans votre main, elle reprend toutes ses propriétés d’origine en annulant tous les buffs/débuffs. C’est donc également un bon moyen de silence un serviteur adverse qui aurait reçu des buffs.

La deuxième est que l’on ne peut pas silence un contrôle de serviteur (contrôleur mental, contrôle mental, Prêtresse de la Cabale, Sylvanas) car la capacité n’est pas considéré comme un debuff. C’est un pur et simple changement de propriétaire qui est définitif pour la partie en cours. Si la créature est renvoyée dans une main, c’est dans celle de son propriétaire courant. Il n’y a donc réellement aucun moyen de contrer cette capacité.

Ha le prêtre ...

La dernière exception est que l’on ne peut pas silence une transformation de serviteur (Métamorphose, Maléfice, Manipulateur sans-visage). Tout comme le contrôle de serviteur, une transformation est définitive dans HearthStone. Même si ce n’est pas tout à fait vrai, on peut considérer que c’est un nouveau serviteur qui remplace l’ancien et il n’y a aucun moyen de récupérer le serviteur d’origine, même en le renvoyant dans votre main.

La capacité camouflage n’est pas une exception. Du fait de la mécanique, on ne peut pas utiliser un Brise-sort ou une chouette bec de fer pour annuler un camouflage. Cependant, on peut tout à fait utiliser la carte du prêtre Dissipation de masse pour réaliser un silence de zone qui lui agira sur les serviteurs camouflés (puisque le sort ne cible pas explicitement).

Le cas particulier des points de vies

Les buffs et débuffs affectant les points de vies des serviteurs sont gérés de manière spécifique et j’ai souvent croisé des personnes se posant des questions à ce sujet. Voici enfin pour vous l’explication :

Un buff sur les points de vie augmente à la fois les points de vie maximum du serviteur, mais également ses points de vie courant.

Un debuff quant à lui, baisse les points de vie maximum du serviteur, et ne baisse ses points de vie courant que s’ils sont supérieurs au maximum et jamais en dessous du “nouveau maximum”.

Et cette dernière règle s’applique également sur le silence d’un buff. Il faut donc bien faire attention de le faire avant d'infliger des dégâts. Sinon ils sont tout simplement “perdus”.  Illustrons cela par un exemple :

  1. Votre adversaire à un Maître des boucliers Sen’Jin qui n’a plus que 4 pv sur un maximum de 5pv.
  2. Votre adversaire (qui est un méchant prêtre) joue mot de pouvoir : bouclier dessus. Le maximum de point de vie passe donc à 7 et le nombre de point de vie courant passe à 6.
  3. Pris d’un désir de vengeance sanglante, vous décider d’attaquer le sen’jin avec un serviteur 2/2. Le sen’jin passe donc à 4 pv.
  4. Ensuite, le prêtre décide de lancer un silence de zone avec Dissipation de masse (il n’aime pas faire les choses à moitié). Le buff du mot de pouvoir : bouclier sur le sen’jin est donc annulé (ainsi que sa provocation). Pour autant, le nombre de points de vie courant du Sen’jin reste à 4pv alors que son maximum est repassé à 5.

Voilà tout concernant la capacité Silence. N’hésitez pas à commenter et donner vos remarques / suggestions en attendant le prochain article sur le sujet.

Have Fun !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.