d

01 nov. 2019 - Sunday Silence League of Legends

SK Telecom T1 - G2 Esports | Les clés du match

SK Telecom T1 - G2 Esports | Les clés du match

G2 contre SKT, SKT contre G2… C’est probablement le match qui était le plus attendu durant ces Worlds, la rencontre entre deux titans, les deux monstres actuels de League of Legends. Si on espérait tous que cela ait lieu pour la finale, cela ne sera malheureusement pas le cas et nous devrons nous contenter d’une demi-finale pour départager ces deux grands favoris de la compétition.

 

Crédits : Colin Youg-Wolf / Riot Games

 

L’affrontement au sommet

Nous y voilà. L’Europe contre la Corée. Deux des équipes les plus mécaniques de ce championnat et dont les joueurs comptent parmi les meilleurs au monde.

Du côté de G2 Esports, on retrouve des éléments très agressifs en lane, qui peuvent facilement surprendre leurs adversaires. Cependant, il ne sera pas facile de créer la surprise chez nos triple champions du monde, qui ont toujours fait preuve d'une grande capacité d'adaptation. En effet, l’équipe coréenne possède une macro très impressionnante et sait parfaitement comment jouer si elle est un peu derrière dans la partie et qu’elle ne dispose pas de l’avantage. Si cela devait se produire ce week-end, ce ne serait pas la première fois que SKT retourne une game suite à une toute petite erreur de son adversaire. Néanmoins, il ne faudrait pas sous-estimer G2 Esports, qui peut facilement devenir hors de contrôle lorsqu'elle prend les devants. Mais attention à ne pas foncer tête la première, comme ils le font parfois, car cela ne pardonnera pas contre une équipe comme SKT.

Les éléments indispensables aux deux équipes se trouvent bien évidemment dans la jungle, puisqu'on retrouve d’un côté Jankos, le MVP de la saison 2019 du LEC et de l’autre Clid, sûrement le meilleur jungler coréen à l’heure actuelle. Si Jankos sait se montrer moins agressif que ses coéquipiers, ses ganks n’en sont pas moins meurtriers et il sait parfaitement comment faire plier ses adversaires. Quant à Clid, c’est un véritable métronome, celui qui donne le ton et impose le rythme des parties de son équipe. Omniprésent sur les lanes, c’est un joueur redoutable qui a su faire trembler bon nombre de ses ennemis au fil des parties disputées.

 

Crédits : Colin Youg-Wolf / Riot Games

 

« Faker devrait avoir peur, car Claps arrive »

Si la confrontation entre SKT et G2 est très attendue, celle entre Faker et Caps l’est d’autant plus. On l’a souvent répété, le jeune danois marche dans les traces de son illustre prédécesseur. Celui qu'on appelle affectueusement « Baby Faker », sera-t-il capable de nous montrer que l’élève a dépassé le maître ?

On le sait tous, ses mécaniques sont monstrueuses et il est capable de réaliser les moves les plus fous afin de porter son équipe jusqu’à la victoire. Mais si Claps devient Craps… Attention à ce qui pourrait se produire, car Faker n’a pas encore dit son dernier mot.

Même si ce dernier n’a pas été à son meilleur niveau durant sa rencontre avec Splyce la semaine dernière, il reste Faker, un joueur exceptionnel. Grâce à sa très bonne vision de jeu et ses nombreuses rotations, il se montre présent sur toute la carte, accompagné de Clid avec qui il forme un duo redoutable, afin de soutenir au mieux ses alliés pour les mener vers la victoire. Pilier fondamental de l’équipe coréenne, il est bien déterminé à aller chercher sa place pour la finale et son titre de quadruple champion du monde ; et il serait mal avisé de la part de Caps, ainsi que du reste de son équipe, de le sous-estimer. Pour triompher du roi de la mid-lane, il faudra dérouler un jeu d’une propreté irréprochable. Reste à savoir si Claps sera au rendez-vous pour relever le défi, comme il avait su le faire lors du MSI.

 

Crédits : Colin Youg-Wolf / Riot Games

 

Dominer la voie du bas

Le second duel de ce BO5 se jouera sur la bot-lane, puisque les deux équipes ont dans leurs rangs des tandems et surtout des AD carry absolument monstrueux. 

Perkz et Mikyx ont une très bonne synergie et représentent la grande force de G2 Esports, puisqu’ils savent se montrer décisifs tout au long de la partie. S’ils venaient à mettre la main sur Xayah et Rakan, cela pourrait vite être fatal pour leurs homologues coréens, Teddy et Effort, puisqu’ils savent user du couple de Vastayas à la perfection.

Capitaine de son équipe, Perkz fera partie des joueurs à abattre au cours de cette rencontre et il représente une véritable menace pour l’équipe coréenne. Si certains pouvaient encore douter de sa reconversion au poste d'ADC il y a quelques mois, Luka a désormais prouvé maintes fois qu'il est tout aussi à l'aise sur la voie du bas, que ce soit au contrôle de tireurs comme de mages.

Plus en forme que jamais, il affrontera donc Teddy, qui est lui-même un excellent ADC, rapide, ingénieux, mais surtout un team-fighter de génie, notamment sur des picks tels que Kai’Sa ou Varus. Il ne sera donc pas un adversaire à prendre à la légère au cours de cette rencontre, car G2 Esports pourrait bien vite le regretter.

 

Crédits : Colin Youg-Wolf /Riot Games

 

Si SKT est sûrement l’équipe avec la plus grosse expérience internationale, cela ne semble en rien effrayer G2 Esports, qui était déjà parvenue à battre les monstres coréens lors du MSI de cette saison. Suite à l’affront qui leur a été fait au mois de mai, les SKT sont désormais prêts à tout pour prouver qu’ils sont la meilleure équipe du monde.

Alors, qui de SKT ou de G2 Esports accèdera à la grande finale, qui aura lieu le 10 novembre prochain à Paris ? Qui de ces deux équipes ira se heurter à la Chine, actuelle détentrice du titre ultime ? Pour le savoir, rendez-vous sur O’Gaming TV ce dimanche 03 novembre à 12h !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.