d

15 mai 2015 - ZeManiaK Divers

Skyforge : preview de la beta fermée.

Skyforge : preview de la beta fermée.

Un beau jeu assez sympa...

Le pitch du jeu vous met dans la peau d'un soldat d'une planète inconnue qui meurt en mission avec ses camarades face à un magicien sombre avant de renaître "highlander-style" et de poutrer votre meurtrier. Après un tutoriel rapide mais qui se prolonge longtemps en fil rouge pour faire découvrir toutes les features, on peut explorer l'interface et on se surprend à découvrir un équipement plutôt épuré mais bien pensé, chaque classe n'ayant qu'un slot d'arme principale, un d'arme secondaire, et 4 slots d'anneaux. La course aux armements est à relativiser dans Skyforge car la progression d'un personnage est liée à son prestige (qui remplace l'expérience, il n'y a pas de niveau à proprement parler), prestige qui augmente en débloquant des nodules dans l'atlas de l'ascension (un système de leveling repris sur le sphérier de FFX), en améliorant son équipement et en fortifiant son culte. Car dans Skyforge, vous sauvez des gens dans plusieurs missions, et finissez par vous créer un culte, dont la ferveur augmente également vos statistiques (en tant que joueur de D&D et surtout des Royaumes oubliés, j'aime cette vision). La gestion de ce culte se veut un meta-jeu, c'est à dire une occupation qui peut vous prendre pas mal de temps en dehors des combats et vous occuper plusieurs heures.

Première constatation, au vu des graphismes et de la manière dont mon wooden pc tousse : Skyforge est beau et exigeant. Le design du monde est clairement futuriste mais avec des personnages fortement customisables, les soldats du début du jeu ayant un air spartan pas désagréable. En tout cas, les lieux visités ne manquent pas de cachet, et NPC comme monstres sont suffisamment bien pensés pour éviter de se confronter aux mêmes stéréotypes pendant plusieurs dizaines d'heures. L'interface elle-même rappelle celle de Wildstar, et la création de personnage se fait sans douleur : il faut dire que vous ne pouvez avoir qu'un seul personnage par compte et qu'il n'y a qu'une seule race, le problème étant qu'aucun background n'est ajouté et que le jeu considère en gros que vous devenez une personne totalement nouvelle une fois devenue divinité. C'est dommage à mon sens.

Le système de combat est assez sympathique, basé sur la souris (clic gauche/droit) pour les attaques basiques et quelques sorts à débloquer ainsi que des talents passifs pour personnaliser son personnage. Pas d'empilage de sorts, il n'y en a que quelques-uns (5-6 max) disponibles en même temps en plus des capacités de la souris, c'est peu mais les combats sont stratégiques et les combos sont cruciaux pour tuer les ennemis. Cela dit, rien de nouveau sous le soleil, les sorts ne sont pas d'une originalité folle, et si j'ai pu avoir un coup de coeur pour le cryomage (mage de froid, DPS et contrôle), le mage de lumière (soins), ou apprécier le paladin (tank), le berserker, gros bourrin de corps-à-corps, me semble un peu faiblard face à une adversité à distance. Et l'artilleur, la classe qui sortait le plus du lot au départ, me semble manquer d'explosivité : son DPS est lent à se mettre en place et de nombreuses classes sont plus explosives. Le fait de devoir switcher entre un gatling et un lance-roquettes n'aide pas... Attendez une minute, je crois avoir déjà vu un personnage de jeu vidéo possédant les mêmes capacités, mais je ne me souviens plus où. Bah, ça me reviendra bien un jour...

 

Non, j'ai beau faire, le trou de mémoire. T'as une idée, Jinx ?

 

...mais juste sympa.

Premier souci : le leveling. Votre avatar va devoir multiplier des missions régulièrement mises à jour, ou bien se balader dans des zones ouvertes, ou des arènes JCJ, pour passer son temps et augmenter son prestige. Mais les quêtes sont très basiques : tue ça, détruis ceci, ramasse cela, va parler à machin... C'est répétitif à la longue, et même si les missions peuvent être répétées plusieurs fois pour débloquer plus de récompenses, c'est limité... De plus, le jeu manque ÉNORMÉMENT de background : quel est ce monde ? Qui suis-je avant ma résurrection ? Comment le système des immortels s'est-il mis en place ? Pourquoi cette planète et ses habitants valent-ils le coup d'être sauvés ? À l'heure où certains MMOs se distinguent par l'attention apportée au monde, c'est quelque chose qui manque encore à Skyforge. J'espère que ce sera réparé assez vite, et que l'accès à votre culte sera rapide pour que le meta-jeu arrive suffisamment tôt pour donner plus envie d'aller détruire du méchant, la quête principale étant vraiment trop basique (une nouvelle menace derrière beaucoup d'autres, mais sans aucune explication sur le monde, dur de s'impliquer).

Je pense aussi que l'Atlas de l'ascension peut être amélioré : ce "sphérier"-like est très rigide, il n'y a jamais de choix sur le chemin pris pour améliorer les compétences avant de trop nombreuses heures.  Les premières images me faisaient miroiter de nombreux embranchements et des décisions ardues, mais je n'ai rien vu de ça avant 20 heures de jeu, et même après, j'avais encore du chemin avant d'y arriver pour une seule classe. Sachant qu'il y en a 5 et qu'on peut en changer à loisir hors des combats, je pense qu'il faudra passer le mode "expert" bien plus vite pour augmenter l'intérêt du leveling.

Pour conclure, je dirais que mon expérience sur cette beta fermée était agréable, mais souffrait de plusieurs points noirs : beaucoup de temps avant d'arriver aux features intéressantes, le manque de background, l'Atlas de l'ascension trop simple et linéaire pendant trop longtemps, une configuration très gourmande (mais ça c'est ma faute), et certaines classes trop peu équilibrées à mon sens. Cela dit rien n'est irrémédiable, et je reste optimiste : une fois arrivé à la beta ouverte puis au jeu final, j'espère que le retour sur Skyforge (l'éditeur nous bombardant de sondages après chaque aventure, ils ont dû avoir du feedback) sera épuré le plus possible de ces scories. Sachant que le jeu est free-to-play et que l'éditeur nous assure que la monétisation servira surtout à ceux qui veulent booster leur personnage rapidement et non pas à créer des avatars invincibles, j'attends de voir la beta ouverte qui nous donnera plus d'informations, notamment sur le HL, le JCJ (j'ai eu du mal à trouver des joueurs pour cette partie du jeu, mais la beta fermée n'aide pas) et la gestion des guildes (appelées panthéons). Bref, Skyforge a du potentiel, et un corps assez séduisant. Il lui faut maintenant une âme.

 

Alors au boulot, par Jupiter !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.