d

09 oct. 2015 - Vandwyn Divers

Skyhill : le test

Skyhill : le test

Jeu développé par Mandragora, Skyhill propose une expérience mélangeant de légers soupçons d'horreur et de point'n'click dans un objectif de survie. Voyons si la recette fonctionne !

Il est grand cet hôtel

Vous incarnez un homme d'affaires de passage dans un hôtel prestigieux d'une ville inconnue, lorsqu'une catastrophe a lieu et transforme la majorité de la population en monstres. Coincé dans votre suite de luxe au centième étage du bâtiment (99ème pour nous, puisque le 1er correspond au rez-de-chaussée), vous n'avez d'autre choix que de descendre pour découvrir ce qui se passe. Le problème, c'est que la catastrophe a également fait exploser pas mal de casiers électriques. Si vous voulez profiter des ascenseurs encore en état, vous devrez les réparer, tout en restant en vie. Ce qui est plus facile à dire qu'à faire puisque votre faim s'amenuisera au fil de votre parcours dans l'hôtel, à raison d'un point de faim par pièce parcourue, sachant que chaque étage hormis votre suite personnelle en possède trois.

Vous errez donc en quête de réponses, mais aussi de nourriture comestible et de kits de soin. Le manque de rations n'est pas votre plus grand ennemi, car comme dit un peu plus tôt, les gens sont devenus des monstres. Et si vous en rencontrez, vous devrez choisir entre les affronter ou fuir ! Mais la fuite ne sera pas toujours possible ni sans conséquences. Vous ne pouvez pas vous équiper d'armures ou de protections, mais vous pouvez bricoler ou dénicher quelques armes. 

Le jeu propose également un système d'expérience. Vous en gagnez en faisant à peu près tout, mais surtout en tuant des créatures hideuses ou en rencontrant des événements aléatoires (comme un programme informatique qui se moque de vous). En passant des niveaux, vous obtenez des points de compétence à distribuer entre votre force (augmente les chances de coups critiques), votre rapidité (augmente les chances d'obtenir un tour supplémentaire pour attaquer), votre dextérité (augmente l'esquive) et votre précision. Les trois premières statistiques influencent également votre habileté à manier certaines armes et ont un effet de scaling sur leurs dégâts. La précision quant à elle permet de viser plus facilement certaines parties de l'anatomie des monstres, et par conséquent d'augmenter votre potentiel de dégâts infligés.

Petit truc : une seule arme peut être active à la fois. N'allez pas croire, comme moi au début, qu'il y a une forme d'ambidextrie ou de cumul.

Tout l'hôtel est généré aléatoirement (les fins aussi varient), et si vous parvenez à descendre, vous obtiendrez des capacités passives et actives pour vos prochaines tentatives. En bon rogue-like, la chance aura un impact assez important sur votre survie et le succès de votre entreprise, mais à vous de déployer une stratégie en conséquence pour minimiser les risques, ou au contraire tout miser sur quelques éléments.

La boucle

Skyhill n'est pas un jeu très difficile à prendre en main. Après tout il suffit de cliquer. Mais la facilité va un peu au-delà puisque votre façon de jouer va assez peu être affectée par votre environnement. Je me contredis ? Non, c'est juste que Skyhill ne profite pas du potentiel d'un rogue-like. Personnellement, après mes quatre premières parties, j'ai toujours ou presque adopté la même stratégie. Que ce soit dans ma façon d'explorer l'hôtel, ou de dépenser mes points et de fabriquer des objets. J'en sors gagnant la grande majorité du temps et le jeu est devenu assez lassant.

Il aurait pu être intéressant d'avoir d'autres personnages, de faire varier le bestiaire, d'ajouter des réactions en chaîne, une forme de NG+... là non. C'est fade, répétitif, et sans surprises. Bon, après la bande-son est sympa et certaines capacités passives/actives viennent pimenter le jeu, mais ça relève presque du masochisme.

Skyhill 410Points positifs
  • L'ambiance
  • Le bon équilibre dans la survie (entre faim, santé, exploration et gestion de sa chambre)
Points négatifs
  • Les variations de gameplay
  • Peu de profondeur
  • Pas si aléatoire que ça
  • D'une relative facilité

Skyhill est un jeu qui propose un fun explosif au tout début ,mais qui s'essouffle presque aussi sec. C'est dommage car on imagine sans mal les façons de l'améliorer.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.