d

02 juin 2015 - FatalBoobs Heroes of the Storm

Soirée de lancement Heroes of the Storm : un event en demi-teinte

Soirée de lancement Heroes of the Storm : un event en demi-teinte

La soirée de lancement Heroes of the Storm s’est terminée, et pour ceux qui n’auraient pas pu se rendre sur place (ou regarder le stream en live sur www.nexuscalling.com comme je l'ai fait), en voici un petit résumé, et un avis par la même occasion.

Salut ! Je suis FatalBoobs, rédactrice en chef adjointe de la rédac' O'Gaming, et je souhaite revenir dans cet article sur The Calling, la soirée de lancement de Heroes of the Storm. Je précise que cet article reflète mon avis avant tout, donc si le vôtre est différent, n'hésitez pas à en débattre dans les commentaires.

Tout se déroulait donc hier, lundi 1er juin, veille de la sortie officielle du jeu. Blizzard, qui avait décidé d’organiser un événement en l’honneur de son MOBA, avec au programme de la hype, des goodies et de la bonne musique, n'avait pas lésiné sur les moyens.

La soirée était particulièrement attendue, surtout parce que Blizzard en avait fait la publicité à tort et à travers grâce au #NexusCalling, au site dédié et à une aura d’inaccessibilité autour de l'événement : on notera que les premiers tickets mis à la disposition des spectateurs sont partis en 43 secondes, et que les distributions supplémentaires n’ont pas été particulièrement satisfaisantes non plus, étant donné le nombre de places limitées. Un show qui semblait donc peu accessible, et qui augurait forcément quelque chose d'incroyablissime... N'est-ce pas ?

Des discussions et de la hype

Nous avons pu voir à cette soirée plusieurs personnalités importantes, avec notamment Dustin Browder (Game Director), Phill Gonzales (Senior 3D Artist) et Luke Mancini (Senior 3D Artist). Mais revenons un peu sur le déroulement des événements.

On commence donc avec Dustin Browder, qui nous présente le jeu. Un petit rappel bienvenu pour entamer la soirée en douceur et qui permet de mettre en avant le directeur du jeu. Puis on nous explique que Luke Mancini, artiste 3D, terminera en direct son artwork de Johanna (auquel il manque certains détails, comme la tête de la damoiselle) et que cet artwork sera à gagner via les réseaux sociaux en tweetant avec le #NexusCalling. Une bonne initiative qui je l'espère aura profité à quelqu'un qui le méritait, même si on regrette dès le début que seuls trois calques apparaissent sur ce Photoshop, comme si cela cachait quelque chose... Probablement une étrange impression de déjà terminé et de mise en scène.

  

Pour faire suite à cette introduction, quelques cosplayeuses s’avancent en scène – dont une très réussie Johanna. Et Johanna, Blizzard nous en parle un peu : le trailer de la Croisée se lance pour nous montrer le nouveau personnage de HotS, suivi d’explications par Dustin Browder lui-même sur le gameplay du personnage. Un gameplay qui, à l’entendre, semble plutôt OP ! Un personnage difficile ou impossible à stun, qui peut ralentir ses ennemis, qui est beau et fort et, et... On veut nous gaver de hype, on veut nous faire acheter le personnage, et dans le fond, on entendrait presque des accords de « Johanna goes where she pleases »... Un petit manque d'originalité sur la présentation du héros qui nous laisse donc un goût amer, alors qu'elle fait suite à un trailer très agréable à regarder.

Après quelques petites discussions pour dire qu’on a tous hâte de pouvoir jouer Johanna, bien entendu, Blizzard nous offre une musique intitulée 'We’re the Heroes of the Storm' sur des accents hip hop rap, dont l’auteur n’est autre que Dan Bull (un mec avec 850 000 abonnés sur YouTube qui fait plein de raps sympas, mais peu connu en France). J'apprécie la musique qui envoie carrément du lourd ! Même si j'imagine qu'avec ce style, ce ne sera pas au goût de tout le monde. Mais pas grave. Le clip est sympa aussi et nous met bien dans l'ambiance, et on espère que la soirée va continuer dans cette tonalité. Quelle sera la prochaine annonce ? Il reste plus d'une heure de show, et tout est encore en crescendo.

Un petit tour auprès de Luke Mancini pour parler de son avancement sur son artwork de Johanna, et on découvre ensuite la nouvelle application Heroes of the Storm (disponible sur https://teambuilder.heroesofthestorm.com/) qui permettra non seulement de créer des équipes via Facebook (son but premier) mais également d’obtenir une nouvelle monture pour le jeu, la Mécaraignée. Hype, hype, hype ! Du moins, hype pour la monture, l'application en elle-même ne semblant pas très utile à première vue car elle doit servir à créer une équipe avec ses amis Facebook. Bref, toujours pas la grande annonce que j'attendais.

Et d'ailleurs, je me suis dépêchée d'aller chercher ma Mécaraignée ce matin sur l'application. Et finalement, ce n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais : il ne s'agit en fait que d'un jeu où l'on distribue des traits de caractère à ses amis Facebook, pour se voir automatiquement attribuer un héros correspondant à ces traits. Autant vous dire que j'ai distribué quelques traits totalement au pif pour pouvoir dé-griser le bouton continuer en-dessous et avoir ma monture. On ne va bien sûr pas cracher sur une jolie monture, on est d'accord, mais passer du temps à développer un "jeu" comme ça, pour si peu, me semble vraiment surfait. J'aurais préféré un vrai contenu plutôt qu'une étape inutile avant d'accéder à ma monture (car il faut bien le dire, peu de chances que je retourne faire mumuse avec les traits de caractère de mes amis Facebook). 

  

Quelques nouvelles présentations de cosplays et une rapide interview de Turpster qui nous fait part de son envie de cosplay Uther : c'est dommage, on le voit jouer, et d'autres personnes à côté de lui, mais personne ne nous explique ce qu'ils font, et vu d'ici tout semble se passer en arrière-salle, alors qu'on aurait apprécié une retransmission sur des écrans pour que tous ceux présents à l'événement profitent du gameplay. Tant pis. On termine le tour des discussions avec Phill Gonzales. Celui-ci qui nous parle une nouvelle fois du jeu (comme Dustin Browder l'avait fait un peu plus tôt), et c'est une petite déception que l'on retrouve ici : je m'attendais de la part du Senior 3D Artist à un aperçu de son travail sur les cartes et le design, ou du moins quelque chose en rapport avec le graphisme.

Mais non, c'est encore une fois du gameplay dont il s'agit et on nous parle des cartes, en détaillant notamment la carte Baie de Cœur-noir, puis en parlant des récompenses tout au long du leveling du compte qui incitent les joueurs à poursuivre leurs efforts vers le haut niveau. Petit désintéressement momentané ici... Heureusement, on nous parle un peu du design des skins, notamment sur des skins légendaires tel que Méca Tassadar ou les Vikings Soirée Pyjama (qui rappellent les enfants perdus du Pays Imaginaire). C'est hélas bien trop rapide pour être satisfaisant, mais tout n'est pas perdu.

Le sommet... 

La meilleure partie de la soirée (il faut l’avouer) a lieu juste après. Le mur du fond de la salle se transforme soudainement en gigantesque animation son et lumières de cinq minutes dont le thème est bien évidemment Heroes of the Storm : il faut admirer les prouesses techniques et la virtuosité des effets spéciaux dans ce « wall projection », que je vous conseille d’aller regarder au plus vite à cette adresse. Les images s'enchaînent, le mur se déforme et se reforme, c'est un régal pour les yeux et la durée est idéale. Je ne regrette rien et à ce niveau, je félicite Blizzard.

  

  

Un petit ajout de hype pour donner bonne image grâce à une interview bien placée, et on passe à autre chose. Il faut alors saluer la présence d’esprit de Dustin Browder qui, à la question « vous attendiez-vous à une réception aussi positive du jeu ? » ne choisit ni de jouer les idiots (oh, on ne s’y attendait tellement pas !) ni les prétentieux (mais oui, notre jeu est incroyable), mais joue plutôt la carte de la remontée dans le temps : « Nous n’avions aucune idée, lorsque nous avons commencé à faire DotA en 2010, que nous ferions ensuite Heroes of the Storm avec 11 millions de personnes sur la bêta et une foule aussi grande pour un événement de lancement ». Bien joué, Dustin.

Jusqu'à présent donc, des hauts et des bas, et un aspect trop « préparé » pour certaines questions et certaines réponses, qui nous font parfois nous sentir mal à l'aise comme devant un bon vieil épisode des Feux de l'Amour (dont le jeu d'acteur est une poésie à lui seul). Après cette projection sur le mur, le public est chaud, il en veut « plus » , mais c'est de Blizzard qu'il attend quelque chose, car il reste à ce moment-là presque une heure de show. C'est dire s'il peut s'en passer, des choses, en une heure !

... puis la retombée

Mais Blizzard nous dit : « oui mais non » , car c'est ensuite qu'hélas, tout se termine bien vite. Trop vite même. Un retour rapide sur Heroes of the Dorm, un tournoi organisé aux Etats-Unis pour permettre aux participants de remporter une somme servant à leurs frais de scolarité – et qui permettra peu après à Dustin Browder de présenter Heroes of the Storm comme un jeu qui s’en sortirait très bien dans le paysage esportif. Suivi d'une vidéo un peu hype pour montrer des tournois HotS qui ont déjà eu lieu.

Bien, sympa, mais encore quelque chose que le public connaissait. Puis, on nous présente l’artwork de Johanna finalement terminé, et même si celle-ci semble avoir une petite tête dans cette si grande armure, on admire le doigté impressionnant du designer. Sympa, mais rien d'exceptionnel ici, on attend la grande annonce ou le coup d'éclat final. Sauf que voilà, les discussions se terminent ici.

Une courte vidéo de présentation du jeu, suivie d’une vidéo d’introduction à Madeon (réalisée par Chivteam et disponible à cette adresse) font office de transition avant le live de Madeon lui-même. Hélas, live semble interminable. Et pour cause, il dure presque trois quarts d'heure... Sur un show de 1h30 au total ! Bien sûr, la projection murale était excellente, mais elle n'a rien à voir avec le jeu directement et n'aura aucun impact dessus. Johanna ? Sa sortie était déjà annoncée depuis longtemps, de même que son gameplay. La chanson de Dan Bull ? Cool, mais pareil, aucun impact sur le jeu. Et le Team builder ? Certainement pas essentiel à première vue, sauf pour avoir une monture supplémentaire (ce qui sincèrement ne changera pas la face de notre gameplay).

 

Pire encore, après le live interminable, qui d'ailleurs n'aura quasiment que des retours négatifs, Dustin Browder se contente de nous remercier, de rajouter quelques phrases de courtoisie, et l’event se clôt sur ces paroles. Hautement décevant quand tout le reste n'a fait qu'augmenter l'envie de voir quelque chose d'incroyable, pour ensuite passer une demi-heure à faire tout redescendre, jusqu'au point où les spectateurs partaient d'eux-mêmes au milieu de deux "wubwubwub". Madeon n'est pas à blâmer (bon taf', bonne musique), mais rien ne s'y prêtait : une foule blasée de se voir délivrer des choses qu'elles connaissait déjà, qui attendait probablement THE annonce et qui a été déçue qu'on lui donne dès le début toute la hype pour ensuite lui dire "allez tiens, une demi-heure de musique, et tu peux toujours espérer qu'il se passera quelque chose de plus ensuite".

D'ailleurs, la VoD mise en ligne sur le YouTube de l'évènement coupe carrément toute trace de Madeon, comme si Blizzard n'assumait même plus l'existence de ce concert. EDIT: Blizzard ne semble finalement pas assumer sa VOD, puisqu'elle a été supprimée (alors qu'elle consistait déjà en une version raccourcie de l'event !). Bref bref, continuons...

Une déception qui risque peut-être d'attirer l'oeil sur son absence plutôt que de la faire tomber dans l'oubli. Et la vidéo du live ayant été supprimée, on ne peut plus voir le nombre de pouces verts et rouges correspondant aux réactions en direct des spectateurs : avant sa suppression toutefois, j'ai pu noter 11700 pouces verts et 4700 pouces rouges. Un nombre d'avis négatifs que je trouve particulièrement élevé pour une soirée de si grande ampleur...

En fin de compte, un événement assez décevant de la part de Blizzard, qui aura su nous remplir les yeux de paillettes mais ne nous aura rien apporté de concret pour rendre la sortie de son jeu inoubliable. On aurait aimé une annonce ou même un teasing de leur part sur le prochain héros ou la prochaine carte, on aurait voulu une démonstration du gameplay de Johanna au cours d'un match, ou des questions aux développeurs comme s'il s'agissait d'une conférence, mais au lieu de nous intéresser au futur de son jeu ou aux détails qu'on ne connaissait pas, Blizzard est resté sur son passé et sa surface ou sur des « bonus » qui n'apportaient rien sauf un peu de divertissement momentané. Et même si c'est avec plaisir qu'on retournera aujourd'hui sur les champs de bataille, c'est aussi avec la déception d'avoir assisté à une soirée un peu trop commerciale la veille.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

5 commentaires

arnahud
arnahud - 02/06/2015 19h44

ce jeu est nul. C'est lent, c'est moche, c'est le gros bordel, c'est trop simple(pas assez de possibilité), etc etc...
Décevant de la part de Blizzart... j'espère une rapide grosse mise à jour surtout au niveau des graphismes(pour commencer)...
wait and see...

sapheron
sapheron - 02/06/2015 20h06

Rien de plus à ajouter je m'attendais à de grosse annonce commeune nouvelle map ou un nouveau heros. Cette sortie du 2 juin me déçoit également car je m'attendais quand même à un peu plus qu'un heros en plus. C'est la sortie officielle bordel 2/3 héros et une nouvelle map c'est trop cher payé sachant le temps qu'a mis à sortir keal'thas. Bon je sais que maintenant les sortie doivent s'accélérer mais quand même. Bon c'est pas ça qui va me faire arrêter le jeu , car il est excellent mais je reste sur ma faim.

Grabouh
Grabouh - 02/06/2015 21h32

J'ai coupé le stream au moment de la présentation dudit artiste musical car j'ai pensé (et je pense) qu'il n'avait rien à faire là.
Concernant ce que j'ai pu voir entre le début et ma déconnexion, rien n'a suscité mon intérêt. Cette soirée était juste inutile, et je n'aurais pas aimé traverser la Manche pour "ça".

Elendyr
Elendyr - 03/06/2015 09h55

Arnahud, tu viens probablement de LoL pour tenir de tels propos, et tu n'as probablement pas assez joué à HoTs pour pouvoir dire ça...

Concernant la soirée elle m'a également bien déçu. Rien à rajouter sur l'article qui résume très bien la situation. Je m'attendais (sinon à sa sortie) au moins à une énorme hype et probablement une date autour de la nouvelle carte (démons & ange) dont une première photo était apparue à la blizzcon (eh oui, c'était déjà il y a 8 mois messieurs de chez blizzard)...

Comme pour Grabouh, cette soirée ne me fera pas arrêter ce superbe jeu, mais faire autant de hype pour une soirée aussi plate qu'inutile, non merci. Les gens qui y ont été (à moins que l'offline eut été scandaleusement intéressant) doivent être déçu de s'être fait arnaqués...

sapheron
sapheron - 03/06/2015 10h06

Non mais laisse c'est un troll, pas très subtil d'ailleurs. Par contre pour avoir une date du coté de chez blizzard il faut te lever tot :p. Par contre ce serait bien de faire une petite breve sur les info qui ont été révélé dernièrement ( 2 heros tous les 6 semaines et ligue grand maitre qui arrive)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.