d

01 août 2014 - Vieuxpeon League of Legends

SPARTA - Les clés du succès

SPARTA - Les clés du succès

Vous êtes encore sceptiques concernant le futur de nos Spartiates ? Vous pensez que l'équipe ne tiendra pas trois mois ? Détrompez-vous ! La jeune équipe SPARTA démarre sur les chapeaux de roues et vient tout juste de décrocher sa qualification pour la gamescom Cologne 2014 qui se tiendra du 13 au 17 août 2014 en battant la crème des équipes Challenger hors Coke League. 

Le projet SPARTA est avant tout un challenge. Celui de réunir d'excellents joueurs, tous français, dans une seule et même équipe, et de les faire progresser de sorte qu'ils rivalisent dans un futur plus ou moins lointain avec les meilleures équipes européennes de League of Legends. Utopique vous dites ? Pas nécessairement : les cinq joueurs sont très solides, ont de l'expérience, et surtout ont la rage de vaincre et d'être les meilleurs. Cette équipe n'est pas comme les autres. Elle progresse très vite et a accompli en un mois ce que d'autres n'auraient jamais pu faire. Quelles sont les raisons de ce succès rapide ? Et surtout va-t-il durer ? Je vous propose de découvrir dans cet article quelques éléments de réponse à ces questions.

Des joueurs très talentueux, au passé éloquent

Cela va sans dire, cette nouvelle équipe SPARTA, c’est avant tout du très lourd en soloQ. Si Spontexx est à l’heure actuelle top 15 EU, les autres membres de l’équipe ne sont pas en reste : tous frisent les 100 points en diamant 1, et font partie du top 400 EU. Mais ce n’est probablement pas le plus impressionnant...
Pour ceux qui ne suivraient pas la Coke League, la compétition des équipes Challenger, petit rappel : sur le Summer Split, dix équipes participent pour obtenir une place en Up&Down et enfin atteindre les LCS Europe. Sur ces dix équipes, seules trois comptaient plus de trois joueurs de leur équipe ayant déjà pris part aux LCS. Il s’agit des Ninjas in Pyjamas (Alex Ich et Voidle chez GMB, Freeze chez NiP), des Reason Gaming (anciennement MIM), et des Gamers 2 (Ocelote chez SK, Morden chez GIANTS ! Gaming, et Dioud chez aAa puis Millenium (avant qu'il ne soit remercié)).

 L'équipe SPARTA arrivera-t-elle, tout comme G2, RG ou encore NiP, à créer
un bon collectif à partir d'excellents joueurs recrutés çà et là ?

Maintenant parlons des SPARTA : au-delà de leur niveau individuel, quelle expérience possède le roster en matière de jeu d’équipe ? Reprenons un par un les membres de l’équipe pour mieux comprendre de quel bois est-elle faite.
ShLaYa, tout comme Nono, rejoint en 2012 aAa, et tous deux se qualifient pour la saison 3 des LCS EU. Ils quittent la scène à la fin du premier Split, où ils terminent 6e (10-18), et laissent leur place à SK Gaming. Tandis que ShLaYa réussit son comeback chez Millenium, NoNo quant à lui quitte définitivement la scène compétitive.
Spontexx a également participé aux LCS dans l’équipe DragonBorns. Malheureusement l’équipe, tout comme aAa, est allée aux Up&Down et a perdu sa place aux LCS, après avoir fini bonne dernière (6-22 dont le record de défaites consécutives : 0-13 sur le début du Split).
Shaunz, le jungler, et Lounet, le support, n’ont quant à eux jamais eu l'occasion d’atteindre les LCS. Ce n’est pas pour autant qu’ils n’ont pas une grande expérience sur League of Legends. En effet, Lounet a joué dès la Saison 1 au plus haut niveau avec l’équipe Sypher (aux côtés de ShLaYa encore une fois), tandis que Shaunz a joué chez Millenium, aux côtés de joueurs d’expérience (ImSoFresh, ShLaYa…).
Enfin nous aurions tort de ne pas évoquer le rôle du manager de l’équipe, tant on sait à quel point le mental et la stratégie revêtent un rôle extrêmement important à League of Legends. HyrqBot était un excellent joueur, et a terminé troisième du Spring Split 2013 avec SK Gaming, derrière Gambit Gaming et Fnatic. Il a cependant dû prendre sa retraite à cause d’un problème oculaire, et s’est reconverti, à la fois dans l’édition avec son site ThunderBot, et désormais dans le management d’équipes professionnelles.

On sait à quel point les managers endossent un rôle important en Corée.

Ainsi, il faut bien comprendre que ces joueurs ne font pas leur apparition sur le circuit. Ils ont tous un gros bagage, et ont largement les moyens de briller en équipe. D’autant que comme je l’ai signalé plus haut, rares sont les équipes du circuit challenger à compter autant d’hommes d’expérience parmi leurs joueurs. Nous avons donc aujourd’hui toutes les raisons de croire au potentiel de ce collectif plein d’envie et de dynamisme, et nous aurions bien tort de mésestimer la capacité de ces joueurs à revenir parmi les grands de ce MOBA. Cependant, je ne vais rien vous apprendre, League of Legends ce n’est pas que de la SoloQ. Il suffit de voir à quel point il est difficile pour une équipe LCS de gagner une partie lorsqu’un joueur manque, et qu’un joueur top elo le remplace. Souvent ce dernier n’a pas le niveau, a tendance à perdre la lane, et surtout manque de coordination pendant les phases de teamfights.
Et c’est sur ce point que l’équipe doit encore travailler : si vous regardez les Streams de l’équipe sur O’Gaming TV, vous avez pu remarquer qu’individuellement, les joueurs sont irréprochables, mais l’esprit d’équipe est encore en construction, ce qui est plus que normal pour une équipe aussi jeune.

Est-ce suffisant pour penser que SPARTA va aller loin ?

Bien évidemment, vous vous en doutez, la réponse est non. Aujourd’hui, l’équipe est à construire. Elle devra se forger un nom, une identité, voire même un style de jeu particulier pour se différencier des autres équipes et surprendre ses adversaires. Le but de SPARTA est à terme de devenir le monstre du championnat Challenger, l’équipe que tout le monde redoutera d’affronter, comme Copenhagen Wolves à leur grande époque, avant qu’ils ne rejoignent les LCS. Pour cela, les joueurs vont devoir travailler dur, et surtout main dans la main. Nous sommes d’avis que ce sera facilité par plusieurs particularités spécifiques à cette équipe :
D’abord par la langue : tous les joueurs sont Français, et c’est un réel plus pour éviter tout problème de compréhension entre les joueurs. Si vous avez déjà essayé de faire une duoQ avec un joueur étranger rencontré au cours d’une partie, vous devez savoir à quel point il peut être difficile d’exprimer sa stratégie en pleine action. D’autant que cela peut parfois mener à des incompréhensions, et créer un élément de discorde dans l’équipe, ce qu’il faut à tout prix éviter.
Ensuite, ces joueurs ont un passé et ont déjà pu se lier d’amitié auparavant : ShLaYa a déjà joué avec ses 4 coéquipiers, NoNo avait joué avec ShLaYa chez aAa puis Shaunz chez Millenium, et le choix des joueurs ne s’est pas fait par hasard : Hyrq a réussi à réunir des joueurs qui s’apprécient d’ores et déjà, qui ont déjà une expérience commune, et qui ne devront désormais travailler que sur leur progression en équipe. C’est pour l’ambiance avant tout que les joueurs ont décidé de se lancer dans cette expérience. Ce n’est pas une équipe où l’on aurait recruté les meilleures pointures individuelles du circuit pour former l’équipe la plus forte sur le papier.


De plus, les SPARTA auront la chance d’évoluer en Gaming House ce qui sera un avantage non négligeable sur d’autres équipes qui n’en auraient pas les moyens, et ceci devrait les aider à mieux vivre ensemble, au quotidien comme en jeu.
Enfin, comme je l’ai déjà signalé plus haut, les joueurs ont déjà pour trois d’entre eux un gros bagage en LCS, et savent gérer des matchs à enjeux. Lounet et Shaunz devraient donc s’habituer assez vite au haut niveau, et prendre la mesure des choses aux côtés d’hommes expérimentés.

De premiers résultats nous laissent y croire :

En très peu de temps, l’équipe a incroyablement progressé. Formée il y a tout juste un mois, elle a déjà atteint le palier Challenger, et se classe 4e avec 574 points (67 victoires pour 25 défaites). Vous avez pu les voir en direct sur O’Gaming, l’équipe joue déjà très bien, et une fois les quelques problèmes de synchronisation réglés, le beau jeu devrait être définitivement au rendez-vous.
Dimanche dernier, les SPARTA ont gagné le TaKeTV Tournament, en sortant les meilleures équipes du ladder 5v5, et pas n’importe lesquelles. Ils ont d’abord vaincu les Refuse Gaming en sortant un Lounet mid au Twitch remarquable, puis les PIB en demi, et surtout les pD (Playing Ducks) en finale.
Pour la petite histoire, les SPARTA n’avaient jamais gagné contre les pD. Pire même, c’est cette même équipe qui avait barré la route aux Français en les sortant des qualifications de juin pour la Coke League. Une belle revanche donc pour notre jeune équipe, qui montre qu’elle progresse à toute allure, et qu’elle est bien décidée à aller plus loin encore. À noter que cette victoire a ouvert les portes de la gamescom Cologne aux Spartiates qui aura lieu du 13 au 17 août 2014 ! Les meilleures équipes du circuit Challenger seront présentes (Ninja in Pyjamas, SK Prime, ou les Reason Gaming), ce qui devrait permettre aux Spartiates de mesurer leur niveau et de faire le point sur leur progression depuis juin.

Les SPARTA évolueront devant un large public à la gamescom.
Un bon résultat devrait aider à les faire connaître.

Je vous donne donc rendez-vous à la gamescom, et surtout continuez de soutenir les Spartiates, car comme nous vous l'avons montré, l’équipe a un très fort potentiel et d'ores et déjà un très bon niveau.
En attendant, n'hésitez pas à suivre l'équipe sur les réseaux sociaux : Facebook Sparta et Twitter Sparta
Mais aussi vos champions préférés sur :
Facebook ShLaYa - Twitter ShLaYa
Facebook Shaunz - Twitter Shaunz
Facebook Spontexx - Twitter Spontexx
Facebook Lounet - Twitter Lounet
Facebook Nono - Twitter Nono
 

 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

6 commentaires

RCode
RCode - 01/08/2014 17h27

Une clé facultative mais qui fait la diff(cf;:Kor), avoir une équipe soeur avec laquelle train de manière hard sans avoir vraiment peur de révéler ses strat, même au contraire trouvé les plus gros counter, etc...

Avoir une équipe soeur apporte beaucoup d'avantage, dont l'évolution plus rapide des 2 équipes(exemple : les line ups Samsung dominante des dernier ogn)

aaronii
aaronii - 02/08/2014 11h57

Tu as raison RCode mais même les Mill ne font pas jouer leurs 2 équipes ensemble (question de niveau des GGCN surement qui sont minable depuis que Narkuss joue des persos comme Skarner rengar amumu). Alors trouver une équipe sœur pour les Sparta va être impossible sachant que la deuxième équipe doit avoir un niveau similaire pour progresser et franchement qui a part RG, NIP, H2K et SK (eux s'entraine avec l'équipe 1) ont le niveau de Sparta? 

Je pense sincerement que Playing Ducks et Unicorn Of Love sont du même niveau que Sparta du coup ils sont concurrent et ne s’entraîneront jamais ensemble sinon ça serait du suicide pour une des équipes.

RCode
RCode - 02/08/2014 18h17

Le cas mill je le comprend, sait simple mill n'a aucun contrôle sur ces team voila tout, si les 2 teams avait chaque semaine 1 bo5 ensemble le résultat serait dans un premier temps gg cn aspirant à la coke league à chaque édition et pour les mills un train d'une strat sans complexe.

Trouver une équipe de même niveau, n'est pas un minimum car de base la line - up une doit up la deuxième tout en permettant à la une de train des détails précis.

En plus un bo5 par semaines est suffisant pour commencer à mieux jouez, si analyse il y a.

Mais le problème vient surtout des mentalités, la région EU n'arrive pas à mettre en place le level up assisté( utilisation de 2 teams pour train), ce qui est dommage car si cela était acquis je pense que la régions kor aurait de grande chance de tomber face à nos EU.

Je pense que les joueurs EU ne trouve pas d'intérêt à avoir 2 team quand on peu scrim contre des meilleurs( comme toi), car ils ne savent pas comment s'entrainé pour devenir fort en TEAM car ici enchainer les scrims et les analysé avec une vision solo q ralentirat de manière énorme la progression de l'équipe.

Bon je vais arrété là, enfaite sait trop dure à expliquer( paresse européen, désolé), seul un analyste pourrait en trouvé l'utilité.

Bax
Bax - 02/08/2014 20h04

@RCode Le problème (Pour l’Europe ou les NA) c'est surtout qu'il n'y a pas le droit d'avoir 2 équipes de la même structure au LCS, alors que en OGN il y a le droit. Du coup les structures ne voient pas l’intérêt de mettre de l'argent dans une line up sœur (Qui est différente d'une 2e line up) car si elles avaient une line up sœur, la line up moins forte augmenterais de lvl et voudrait accéder au LCS (Ce qui est compréhensible) mais du coup l'une des deux devrait sortir ou changer de structure ce qui serait donc assez bête il faut pas ce le cacher ^^.

Voilà le soucis au LCS 

RCode
RCode - 02/08/2014 20h27

Pour la règle des 2 équipes soeur aux lcs je ne suis pas sur que la limite soit de 1, donne des sources.
Si elle est présente sait vraiment un soucis, mais n'empêche pas de le faire entre 2 team francophone par exemple.

aaronii
aaronii - 02/08/2014 21h06

Eluna à raison, c'est interdit deux LU d'une même structure en LCS (NA et EU confondu), pour les sources j'en ai pas sur moi mais il fallait s’intéresser à la scène avant la saison 4 ^^. Mais il est possible de transférer une équipe dans une autre structure dirigé par les mêmes personnes (stupide certes, mais EG = Alliance ; NIP = Lemondogs). 

Un bo5 par semaine suffirait à progresser, je l'avait jamais entendu celle là, une équipe pro scrim entre 5 et 10 games par jours en équipes, si ils savait finir les game (cf CW, Mill, SHC,...) ils en ferait 15/20 comme les Kor. En Europe, les analystes sont étranger ou banni a vie du jeu (SHC, Alliance, SK). Le jeu vidéo en Europe n'est pas professionnel et est encore bien trop amateur, sinon Fnatic aurait viré cyanide il y a 1 an de ça pour recruter un vrai jungler carry. Je desespere par que sur Heroes Of The Storm les équipes Asiatiques arrivent direct sur la scène et botte le cul flasque des structures Européenes et Américaines pour leurs apprendrent la rigueur et surtout qu'ils leurs montrent comment devenir pro une bonne fois pour toute

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.