d

03 nov. 2017 - Perco StarCraft 2

Starcraft II s'ouvre au free-to-play

Starcraft II s'ouvre au free-to-play

Lors de la conférence sur l’avenir de StarCraft II, Mike Morhaime, président et cofondateur de Blizzard Entertainment, a entamé une petite révolution : StarCraft II s’ouvre partiellement au modèle gratuit.

L’affirmation passe pour une Lapalissade mais Blizzard n’est pas l’éditeur le plus friand du modèle gratuit pour ses jeux. Certes, Hearthstone ou Heroes of the Storm ont ouvert la voie, mais pour Overwatch et StarCraft II, il a toujours fallu acheter sa version pour se connecter et s’affronter… jusqu’à aujourd’hui en ce qui concerne ce dernier.

Un ladder gratuit pour les unifier tous

Voilà le gros morceau de cette annonce : le ladder compétitif, c'est-à-dire le système permettant de s’affronter en un contre un dans le monde entier pour se mesurer le kiki entre joueurs, devient totalement gratuit dès le 15 novembre.
 


Chacun va pouvoir se connecter et jouer en multi pour zéro brouzoufs, rien, nada.
Une petite précision toutefois : si le ladder « unranked » (sans classement, on joue pour le plaisir sans courir après les points) deviendra totalement ouvert, sans conditions, le ladder dit « ranked » (compétitif, avec un gain ou une perte de points après chaque match), ne sera débloqué sans frais qu’après cinq à dix parties non classées, pour éviter les bots et autres trolls.

Et des cadeaux pour, dans StarCraft II, les lier

D’autres facettes du jeu changent de modèle et ne nécessiterons plus de passer à la caisse ou, du moins, pas tout de suite.

La campagne solo du premier volet « Wings of Liberty » sera offerte à tous, sans conditions. Les campagnes de « Heart of the Swarm », « Legacy of the Void » et les « Missions Nova » restent, elles, payantes.

En ce qui concerne le mode coopératif, qui permet de jouer avec une autre personne et d’incarner un « commandant » iconique de la saga, c’est un modèle mixte qui va être mis en place. Autrement dit, il y aura un peu de gratuité… mais pas tout. Le mode sera accessible librement et trois commandant seront offerts (Raynor, Kerrigan et Artanis). Tous les autres commandants ne seront gratuits que jusqu’au niveau cinq, suite à quoi il faudra ouvrir le portefeuille pour continuer de les faire progresser. Blizzard a également annoncé un nouveau commandant qui sera un mix entre Mira Han et Matt Horner.

Les « War Chests » (« Trésors de guerre » en français) vendus en boutique, qui permettent de débloquer divers bonus esthétiques et dont une partie augmente le financement du circuit compétitif, contiendrons d’ailleurs dorénavant quatre commandants.

À noter qu’il sera possible d’acheter une édition complète du jeu, comprenant toutes les campagnes, les missions Nova et quatre « Commanders » à petit prix.

Chez les commentateurs d’O’Gaming, on se réjouit de cette évolution :


TKL :

C'est quelque chose qu'on attend depuis longtemps pour re-dynamiser la partie « casual » de la communauté, et tout le monde à commencé par être un « casual », donc qui sait, une nouvelle génération de joueurs pro arrive peut-être ?


YoGo :

Le dernier élément manquant à SC2 est enfin là. Il n'y a plus d'excuse pour ne pas s'essayer pleinement au jeu ! Surtout pour ceux qui se sont arrêtés en cours de route. Avec, en plus, le mode Arcade et la Co-Op qui sont toujours aussi fun, il est vraiment facile de se (re)mettre dans bain !


Anoss :

Très bonne nouvelle de voir que StarCraft II passe en free to play, ça va permettre à plus de gens de découvrir ce jeu magnifique !


Funka :

La plus grande révolution depuis l'invention du trois Gates Stargate.


Koka :

« Free-to-play » mais pas « free-to-win ». Attention les nouveaux, je serai sans pitié.

 

Cette gratuité, même partielle, c’est peut-être un détail pour vous mais pour Blizzard ça veut dire beaucoup, comme dirait l’autre. Côté joueurs, voilà qui reste une très bonne nouvelle et si l’opération conduit quelques débutants à s’essayer à des aspects du jeu pour lesquels ils ne souhaitaient pas dépenser un sou, elle pourrait servir de cure de jouvence pour StarCraft II.

1 commentaire

Scribble
Scribble - 03/11/2017 20h23

Perco, l'homme qui rédigeait plus vite que son ombre.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.