d

24 août 2019 - Hatnuz League of Legends

Team Liquid - Cloud9 | Les clés du match

Team Liquid - Cloud9 | Les clés du match

Il y a presque un an jour pour jour, ces deux équipes s’affrontaient déjà pour le titre dans des conditions assez similaires. Une formation Team Liquid pragmatique, efficace et peu attaquée contre des joueurs C9 agressifs et parfois (trop) étincelants qui se ramassèrent alors une raclée 0-3. Cependant, ces joueurs ont depuis lors accroché un top 4 aux Worlds et reviennent avec pour objectif de soulever à nouveau cette coupe qui leur échappe depuis 2014.

Pour l’Histoire

Ce dimanche, Sneaky tentera, cinq ans après sa dernière finale gagnée, d’emmener son équipe vers la victoire face au plus bel adversaire possible. Un adversaire qui a montré des faiblesses en demi-finale contre Clutch Gaming (gagnée sur le fil 3-2) au niveau de la midlane. Nul doute que le coaching staff de C9 saura réserver à leur ancien joueur Jensen un traitement particulier, d’autant plus que son vis-à-vis Nisqy est en très grande forme.

Le sourire d'un Nisqy après avoir marché sur CLG, ça n'a pas de prix.
Crédits : Riot Games

Tant que l’on est à évoquer le midlaner belge, prenons quelques minutes pour apprécier l’ascension démentielle de l’ex Splyce qui peut prétendre au titre de MVP du split et est d’ores et déjà qualifié pour les Worlds, où il affrontera la crème de la crème. Mais pour l’heure, les regards sont tournés vers cette équipe Liquid assise depuis trop longtemps sur le trône nord-américain.

La guerre sur chaque lane

Les deux joueurs LCS Doublelift et Sneaky, les plus anciens en activité, s’affronteront à la botlane. C’est un peu ce duel de Far West entre Billy Bob et Billy Joe : ils se sont affrontés tellement de fois qu’on a perdu le compte, mais chacun sait de quoi l’autre est capable. La différence viendra peut-être du poste de support qui s’annonce explosif entre CoreJJ et Zeyzal.

Il n’est pas ailleurs pas impossible de voir le remplaçant de Sneaky, à savoir Deftly, prendre place à un moment. Tout comme Blaber pourrait remplacer Svenskeren (récemment auréolé du MVP officiel de la saison régulière). L’avantage stratégique est pour Cloud9, mais les récentes confrontations en Best-of 5 ne le sont pas du tout.

Avec CoreJJ, l'ADC iconique nord-américain semble avoir trouvé un équilibre.
Crédits : Riot Games

Au niveau des face-à-face sur chaque voie, il n’y a que des monstres. Entre le Licorice-Impact, le Svenskeren-Xmithie ou le Nisqy-Jensen, difficile de savoir qui mettra la priorité à quel endroit. On sait que les champions en titre sont capables de casser le rythme de la partie avec une Sona, tout comme lancer leur toplaner sur Aatrox et mettre sa duolane en retrait.

Quels seront les choix des coachs ? Quels détails viendront s’immiscer dans le déroulement de chaque partie ? Cloud9 parviendra-t-elle à vaincre l’invincible Team Liquid ? Tant de questions et un seul rendez-vous : dimanche à 21h sur ogaming.tv !

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.