d

23 nov. 2015 - Shadrood StarCraft 2

Test : Starcraft II : Legacy of the Void

Test : Starcraft II : Legacy of the Void

Cinq ans, c'est ce qui nous sépare de la sortie de Wings of Liberty, et c'est le temps qu'il aura fallut attendre pour connaître la conclusion que Blizzard réservait à son RTS.

Une campagne AÏUR-hissante

Après les deux superbes campagnes solo auxquelles nous avons eu droit pour Wings of liberty et Heart of the Swarm, il était logique de s'attendre à du lourd pour conclure cette trilogie. Et je vous le dit tout de suite, l'objectif est atteint pour Blizzard. Avec des missions variées aux objectifs divers, allant de la recherche d'artefacts anciens ou la défense d'une place forte, à des des missions « couloir » où l'on prend le contrôle de l'un des personnages principaux tels que le célèbre Zeratul. Mais il n'y a pas que les objectifs qui varient, puisque le jeu nous fait savamment alterner entre micro gestion et macro game ; chaque mission met l'accent sur un pan du jeu afin de vous faire progresser et vous permettre de réaliser des combats de plus en plus léchés. Cette campagne étant aussi la dernière de la trilogie, il est évident que vous allez être amenés, au travers de vos aventures, à revoir vos vieux amis Raynor, Kerrigan et tous les autres. 

Le pont de la Lance d'Adun d'où vous lancerez vos mission.

Un véritable fer de Lance... d'Adun 

Entre chaque mission, c'est sur ce vaisseau que vous vous retrouvez. La Lance d'Adun, célèbre symbole Protoss et puissant bâtiment de guerre, vous accompagnera même durant vos missions, grâce à une interface de combat permettant au vaisseau d'intervenir à l'aide de boost divers. Que ce soit un simple drop de pylône ou une frappe orbitale surpuissante, il faudra compter sur le soutien de la Lance d'Adun, la difficulté de la campagne ayant été augmentée, si l'on se réfère aux deux précédentes.
Entre chaque mission, vous aurez la possibilité de modifier vos unités selon trois variantes, bien trop puissantes pour être viables ailleurs que durant la campagne. Bien évidemment, les changements ne sont pas définitifs, et vous pourrez donc vous amuser à tester différentes compositions durant vos missions. Une belle re-jouabilité pour les puristes et les collectionneurs de Haut-Faits (dont je fais partie). Comptez en moyenne une vingtaine d'heures pour terminer l'ensemble de la campagne, entre prologue, campagne et épilogue, et croyez-moi ce sont des heures que vous ne regretterez pas !

 

Différentes améliorations pour vous aider dans les missions

Un coup d’œil sur le ladder.

Même s'il est à ce jour impossible de connaître l'impact que les changements prodigués aux unités auront sur la meta, voici cependant quelques infos sur les nouvelles unités que vous pourrez croiser sur votre ladder. 

Protoss à l'honneur, les Adeptes font leur apparition dans le hood. Unité légère particulièrement efficace contre les unités de début de partie, elles disposent de la possibilité de déployer une ombre d'elles-mêmes particulièrement rapide et invulnérable, puis de se téléporter (ou non) dessus après un délai fixe. Notons qu'elles peuvent tuer les récolteurs en deux coups. Seconde unité Protoss de cette extension, le Disrupteur, est capable à lui seul de retourner une partie grâce à ses Nova Purificatrices. 

Côté Zerg, le retour des très attendus Lurkers fera frémir les ennemis du Swarm. Capable de s'enfouir et de balayer à très grande distance tout ce qui touche le sol, cette unité risque de provoquer quelques sueurs froides. Seconde unité à rejoindre la race Zerg, le Saccageur est une artillerie vivante capable grâce à sa bile de détruire les force fields afin de pouvoir préparer de belles concaves, mais surtout de faire danser votre ennemi qui devra esquiver vos mortiers. Les Saccageurs sont une évolution des cafards que vous pouvez faire de la même manière que les pour les chancres. 

Et enfin côté Terran, le Cyclone, une unité terrestre capable de verrouiller une cible et de lui faire des dégâts à grande distance tout en restant mobile, plutôt pratique quand il s'agit de lever un siège ou de harass en début de partie. La seconde unité est le Croiseur, une unité aérienne capable de tirer sur les unités volantes, mais qui dispose d'un mode siège capable de véritables carnages contre un ennemi un peu distrait. 

Le genre d'amélioration qu'on est content de ne voir qu'en Solo.

Pas assez d'APM ? Prenez deux mains de plus !

L'arrivée d'un nouveau mode, le mode Archon vous permet désormais de jouer en 1v1, mais avec deux personnes de chaque côté pour contrôler et développer votre base. Il faudra quelques parties pour vous habituer au fait de vous concentrer sur la macro ou sur la micro, mais je pense que ce mode va réserver de bonnes tranches de rigolade passée une certaine heure.

La parfaite conclusion d'une belle trilogie 810Points positifs
  • -Un superbe Solo
  • -Des nouvelles unités équilibrées
  • -Le lore Protoss exceptionnel
  • -De nouvelles possibilités grâce aux nouveaux modes de jeu
Points négatifs
  • -Moins de diversité que dans les précédents opus
  • -Pas de cinématique à la fin de la trilogie
  • -Un épilogue assez... spécial
  • -Une difficulté inégale durant les missions.

Une campagne réussie, un multi qui semble être équilibré et bien arrangé, de nouveaux mode de jeux, Blizzard réussi son coup une fois de plus et nous promet au travers de cette extension de belles compétitions durant les prochaines années ! Cependant tout n'est pas blanc, et malgré une campagne réussie, on pourra tout de même reprocher à Blizzard l'absence d'une belle cinématique après une aventure qui nous aura tenu en haleine cinq longues années.

 

4 commentaires

Malacath
Malacath - 23/11/2015 13h43

Quelle est l'utilité de ce test ? Les gens qui travaillent pour O'gaming ne devraient-ils pas encourager sans réserve leurs spectateurs à continuer à jouer, et donc à acheter l'extension ? Encore vous ariez mis un 9 mais là... Vous vous tirez un peu une balle dans le pied quand même (une petite balle).

Thud
Thud - 23/11/2015 14h25

Hey :) le but du test est de donner un avis neutre sur le jeu, et surtout décoréllé de la place de Starcraft 2 chez Ogaming. Bien sur qu'Ogaming aurait tout a fait intérêt à faire la promotion massive de SC2 et de lui coller un 10 sur 10, mais ce n'est pas du journalisme. Le journalisme, c'est de dire si le jeu a des défauts :)

Asarha
Asarha - 23/11/2015 15h21

Je vous trouve assez sympa en plus pour le coup. Personnellement, j'ai considéré la campagne avec un basique 5/10.
En effet, là où dans WoL & HoTs il y avait une véritable "quête" des unités à récupérer (des choix à faire dans HoTs, des crédits dans WoL etc.) dans LoTv, les unités alternatives arrivent n'importe comment, sans véritablement de justification, sans savoir pourquoi/comment on récupère telle unité.
De la même manière, l'arrivée de certains protagonistes (j'en dis pas plus pour pas spoil) fait très "pouf, le voilà. Pouf il est avec toi. Pouf il sert plus à rien".
Et au final, le travail niveau ambiance du jeu, qui était parfaitement réussi sur WoL et HoTs me semble complètement foiré sur LoTv. Heureusement, la difficulté (parce qu'HoTs de ce côté-là était lamentable) a été bien uppée, et les unités protoss sont assez fun à utiliser.
Et puis l'épilogue...
[minispoil sur cette ligne] Mon dieu, euh, sérieux, Kerrigan à poil ? Genre, y avait besoin là ?

Bref, là pour le coup, je trouve au contraire que vous êtes assez doux avec la campagne blizzard ^
(en revanche, le multi lui fait vraiment tout péter de classe les parties sont juste magnifiques à voir)

fouloup
fouloup - 23/11/2015 18h40

Il manque une petite phrase ou deux sur le mode coop que je trouve plutôt sympa, en espérant qu'il s’étoffe avec le temps.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.