d

17 sept. 2014 - Mandark Divers

Test : Wooden Sen'SeY : Bois sans soif !

Test : Wooden Sen'SeY : Bois sans soif !

Maintenant que l'été est enfin là, que dirais-tu, amie lectrice, ami lecteur, de coincer la bulle avec un p'tit plateformer peinard et mignon tout plein, et qui...oh wait !

Dans la peau du rigolo Goro, chef de village victime du vol odieux de sa réserve de Sey (l'alcool local), tu vas devoir aller botter les fesses du misérable qui a fait le coup, et pour ce faire, traverser de superbes niveaux scrollant horizontalement, en défonçant quiconque s'aviserait de te chercher des noises, à grands coups de hache et en la jouant skillé pour se sortir de pas mal de situations tendues.

Ça balance bien...

Création du studio (français, alors cocorico !) Upper-Byte, Wooden Sen'SeY se réclame d'une bonne vieille difficulté « à l'ancienne », du genre avec une toute petite barre de vie et qui demande de bien maîtriser les quelques commandes du jeu et, surtout, de rester bien concentré au fil des neuf niveaux qui mènent à la victoire, la difficulté allant crescendo et atteignant même quelquefois des sommets (pas forcément pour les bonnes raisons cela dit) !

Goro peut donc sauter, hacher menu, parfois balancer des shurikens et des bombes, utiliser une chaîne/ grappin pour taper de loin (parfois) et jouer les acrobates (souvent). Et il peut aussi effectuer une puissante attaque de gros-balourd, façon t'aimerais pas être sous ses fesses à la retombée.

Ombres japonaises...

Une particularité de cette version Wii U est l'utilisation des fonctions gyroscopiques/à reconnaissance de mouvements de la mablette (fonctions désactivables à tout moment, précisons-le car ça a son importance, sinon jouer sur l'écran du pad relèverait purement et simplement du supplice) qui rend le jeu assez vivant ou assez crispant, au choix. Par exemple pour éviter de boire la tasse (Goro le rigolo ne sait pas nager) entre deux bouts de planchers des vaches trop éloignés l'un de l'autre, le petit mais vaillant samouraï progressera en accrochant sa chaîne au plafond, pour ensuite s'y balancer comme un fruit mûr avant, dans un élan, de tout lâcher pour, en plein vol, relancer la chaîne et l'accrocher plus loin pour se rapprocher un peu plus de la terre ferme. Donc pour répondre à ta question : oui t'as l'air d'un con quand on te regarde essayer de faire tout ça bien comme il faut.

... mais c'est mal balancé.

Pour ce qui est de l'ambiance, Wooden Sen'seY marque des points à tous les niveaux – littéralement – puisque chacun d'entre eux possède un « thème » (sur un bateau volant, au fond des mers) particulier, et la partition musicale qui va avec. Dommage que ce design japonisant varié et inspiré soit un poil terni par des vilains qui sont un peu toujours les mêmes, sans compter que certains ne font rien d'autre qu'être là pour qu'on grimpe dessus pour, éventuellement, accéder à un bonus situé haut, ce qui laisse un peu perplexe à la longue.

Attention, ça va piquer !

Et comme l'ami Goro a parfois une drôle d'inertie et une portée ridiculement courte pour ce qui est de délivrer le seul petit combo au corps à corps proposé par le jeu, il y a des moments où Wooden Sen'seY devient soudain incroyablement difficile et frustrant, d'autant plus que le maître en bois ne dispose d'aucune période d'invincibilité après avoir pris un coup, ce qui peut provoquer quelques game over faute d'avoir pu s'extirper d'une situation tendue où les ennemis étaient trop près.

Conclusion

Si son design superbe et sa bande-son emportent automatiquement l'adhésion, Wooden Sen'seY souffre d'une maniabilité bonne-mais-à-laquelle-il-manque-un-truc qui, couplée à un gameplay parfois mal équilibré peut pousser à finir avec des touffes de cheveux entre les doigts.

Clairement pas un titre à recommander à celui ou celle qui cherche un petit plateformer sympa, par contre – et en faisant fi des occasionnels soucis de balance cités précédemment – il pourrait plaire aux accros du 100 % et aux fanas du time-trial, qui eux y trouveront dans tous les cas un challenge conséquent.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.