d

23 févr. 2017 - Shoam Divers

The Elder Scrolls Online : Back to Morrowind

The Elder Scrolls Online : Back to Morrowind

Alors que la guerre des MMO se fait plus discrète ces dernières années, certains irréductibles arrivent encore à sortir leur épingle du jeu. C’est le cas d’Elder Scrolls Online qui malgré un lancement en demi-mesure a su conquérir le coeur de nombreux joueurs sensibles à la générosité du contenu. C’est donc en bombant le torse que Bethesda nous a présenté, lors d’un évènement presse au cœur de Londres, un nouveau chapitre nous ramenant dans un lieu que les vétérans connaissent bien : Morrowind.

Avant d’aller plus loin, il faut rappeler la nouvelle politique de TESO baptisé « One Tamriel ». Elle a pour objectif d’ouvrir toutes les régions du jeu à tous les joueurs, quel que soit leur niveau ou leur expérience. Si vous souhaitez débuter le jeu, vous pouvez sans soucis rejoindre votre ami qui a déjà passé plus de 100h à parcourir toutes les régions de Tamriel. Une politique plutôt bien reçue par la communauté, particulièrement les possesseurs de consoles puisque leur nombre grossit, surtout depuis la disparition de l’abonnement obligatoire. Ce nouveau chapitre ne fait donc pas exception, il fonctionne comme un stand alone, s’adressant aux nouveaux joueurs comme aux anciens. Pas besoin d’avoir fini le jeu principal, vous pouvez vous lancer dans Morrowind sans aucun pré-requis.


Un décor que l'on n'imaginait plus revoir de si tôt !

De nouveaux horizons connus

Si l’extension de Skyrim, Dragonborn, nous avait fait voyager sur l’île de Sostheim, nous refaisant vivre avec nostalgie les grandes heures d’Elder Scrolls III, ce nouveau chapitre de TESO va nous faire voyager dans toute la province de Morrowind. Nous pourrons à nouveau fouler la terre de la fameuse île volcanique de Vvardenfell. Pour les habitués du MMO de Bethesda, le changement d’environnement sera radical. Oubliez les architectures européano-fantaisie, attendez-vous plutôt à entrer dans un univers volcanique où vit une faune alien, organique, le tout entouré de champignons géants et de mousses colorées. Une bonne partie de l’aventure se déroulant près des côtes, nous ferons sans doute face à de nombreux monstres aquatiques qui sortent des flots.


Nos bons vieux Netch qui feront office de fast travel

Côté histoire, aucune chance de recroiser les PNJ rencontrés lors des aventures sur Elder Scrolls III puisque l’aventure se déroule 700 ans avant. Quelques personnages de l’intrigue principale de The Elder Scrolls Online seront bien présents, notamment en toute logique Naryu Virian, l’assassin Elfe noir originaire de l’île volcanique. Ce que l’on sait pour le moment, c’est que les aventuriers devront venir en aide à Vivec, le légendaire guerrier-poète, gravement malade et  qu'il va falloir aider à trouver un remède. Bethesda assure plus de 30h de jeu uniquement sur la quête principale.

 

Les zones devraient en toute logique foisonner de quêtes secondaires. On peut compter sur le talent d’écriture des scénaristes de la saga pour nous abreuver de nouvelles histoires dans toute la province de Morrowind. Ceux qui ont déjà parcouru la région en long et en large dans TES3 ne devraient pas être dépaysés. Nous y verrons les Dunmers avec leurs trois maisons politiques. L’accueil sera loin d’être chaleureux, ils sont bien connu pour être farouchement hostiles face aux étrangers qu’ils tolèrent seulement pour faire du commerce. Nous retrouverons également les Ashlanders, un clan dunmer nordique barbare, ainsi que Morag Tong, la guilde d’assassin fanatique.


Rien ne vaut une petite nuée de moustique pour détruire ses ennemis

Par le pouvoir du crâne anc... de la Nature !

Ce nouveau chapitre est également l’occasion d’introduire une nouvelle classe : le Warden, autrement dit le Gardien. Il s’agit d’une classe hybride proche du druide de WoW. Il possède trois branches de compétences : la Glace permettant des sorts de protection et d’attaques puissantes, la Nature qui permettra de soigner ses alliés, et le compagnon animal qui invoquera un puissant animal faisant office d’attaquant qui engendrera un flot de DPS aux ennemis. Cette classe permet de combler l’attente des fans qui souhaitaient jouer une puissante classe de support, indispensable dans les défis à haut niveau.

 

Parmi les nouveaux contenus, deux nouveaux donjons ont été annoncés, ainsi qu’une épreuve d’une grande difficulté qui donnera du fil à retordre aux joueurs en manque de défis coriaces, avec un boss final dantesque : le fameux colosse dwemer visible dans la bande annonce.

C’est également l’occasion pour TESO de se doter d’un PvP digne de ce nom avec l’ajout des champs de bataille en 4v4v4 et de plusieurs modes de jeu classiques : Domination, Capture The Flag et Deathmatch.


Ok, lui il est balèze

Tous ces annonces prouvent que The Elder Scrolls Online est loin d’avoir tiré sa révérence et que Bethesda soutient le jeu plus que jamais pour le plus grand bonheur des fans. Ce nouveau chapitre souhaite clairement les anciens nostalgique d’Elder Scrolls III, en espérant qu’il ne fera pas de déçus parmi cette communauté exigeante de vieux briscards du jeu vidéo. Réponse le 6 Juin.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.